Tome 1/5 - Françoise - Préface - Messages de conversion des coeurs

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Tome 1/5 - Françoise - Préface - Messages de conversion des coeurs

Message  Admin le Dim 26 Aoû - 8:31

Tome 1.5


Dimanche 1er octobre 1995
Jésus te dicte:
Quand le soleil luit,
En ton âme,
Je souris dans ton coeur;
Quand le nuage
S’immisce,
Je suis triste,
Avec toi,
Car Je te désire radieuse,
En tout instant.
Pour que le brouillard
S’en aille,
Et ne revienne pas,
Je dois souffler très fort
132 MESSAGES DE CONVERSION DES COEURS
En toi,
Par Mon Esprit de Sainteté;
Mais il Me faut
Ton abandon total,
En pleine liberté;
Car si le nuage
N’est rien de grave,
Je ne le désire pas
En toi, cependant;
Donne-Moi tout.
Je te bénis.
Jésus le Christ

Lundi 2 octobre 1995
Jésus te dicte: lorsque l’âme approche Mon Coeur Sacré, Je
l’apaise et lui donne le sourire.
J’ai tant besoin des âmes auprès de Moi… Je mendie leur
amour et elles ne Me répondent pas…
Quand J’ai formé une âme pour Me servir, Je lui demande
de partager avec Moi Ma souffrance, afin de l’unir à Moi en
lui donnant de participer au salut du monde.
Les souffrances que Je permets pour Mes âmes chéries ne
sont que joie et paix: l’âme qui partage avec Moi vit dans Mon
Amour et ne saurait être victime de souffrances vécues dans
la tristesse et la déprime.
Le démon t’a bien souvent fait croire que Je permettais ces
tortures spirituelles qui te déstabilisent totalement te rendant
fragile et «mourante», pour sauver les pécheurs. Le père qui
te guide lui-même, ne soupçonnant pas la blessure que t’infligeait
le démon en t’attaquant ainsi, t’a dit de même.
MESSAGES DE CONVERSION DES COEURS 133
Or, Je te dis, Moi, le Christ: jamais une âme bénie de Mon
Père, Dieu éternel et plein de Gloire, m’a enduré de tels assauts
en dehors de la purification nécessaire à la confiance en
Moi, le Christ.
Et si J’utilise ces souffrances que tu portes, depuis bientôt
deux ans, pour racheter les âmes, ce n’est certes pas cela que
J’appelle: partager Ma Croix. Tu le sais en ton coeur, cela, Ma
petite âme bénie: tu sais que ton Dieu ne peut te demander de
porter ces épreuves toute une vie, tant est angoissant cet état
de souffrance.
Je ne suis que paix et Amour.
Ecoute: aucune âme autour de toi ne comprendra vraiment
ce que tu as subi pour approcher de Mon Coeur Sacré
avec autant d’intimité; seules les âmes favorites qui Me donnent
leur amour total, sauraient te comprendre.
Ne te désole donc pas devant l’incompréhension de ton
père spirituel lui-même, qui a cru que Je te destinais ces souffrances
pour partager Ma Croix.
Non, enfant, Ma croix est joie dans la paix de te sentir unie
autant à Moi, le Christ.
Bientôt tu la porteras…; elle sera lourde, à la mesure de ton
don d’amour si fort pour Moi, mais tu Me la demanderas toimême:
crois-Moi, Ma croix n’est pas faite de tristesse et d’angoisse
de te sentir loin de Moi.
Crois bien que ces souffrances que tu as portées ne sauraient
être le «moyen» que Je te propose pour M’aider à sauver
le monde; aucune âme ne résisterait la vie durant à de
telles attaques, Mon enfant…
Crois que Je t’ai purifiée beaucoup;
Crois que Je t’aime amoureusement;
134 MESSAGES DE CONVERSION DES COEURS
Crois que Je t’ai donné un abandon que peu d’âmes
Me donnent.
Et maintenant, ne souffre plus, petite âme:
cela va aller à présent…
Je te bénis.
Jésus

Mercredi 4 octobre 1995
Jésus te dicte: avec toi, Mon enfant et chacun de ceux qui
Me serviront au sein de l’archiconfrérie de «Prière et Pénitence
», Je ferai revivre cette fondation — cette oeuvre de rachat
— que J’avais demandée et qui a été détruite en si peu de
temps.
Je désire que Mon oeuvre de rachat des pécheurs entraîne
les âmes qui se sentiront appelées à Me servir ainsi, à devenir
de petites âmes humbles et douces, dont le seul but sera de
M’adorer, Moi, le Christ, en vivant dans une totale intimité
avec Mon Sacré Coeur.
Je désire que Ma tendresse, donnée ainsi sous un jour nouveau,
Me donne de régner dans les coeurs qui accepteront Ma
grâce comme tu l’as acceptée.
C’est un travail difficile, que Je te demande-là, car il faudra
beaucoup d’ardeur et d’amour pour amener les coeurs à
changer afin que Je les comble de Ma Vie divine.
Que le père que Je t’ai donné t’aide et comprenne Mes voies
pour préparer ce règne de Jésus-Christ, que Je suis. Les coeurs
préparés avec soin deviendront des âmes bénies, dociles à
l’Esprit Saint, et pleines de la joie profonde d’êtres unies aussi
intimement à Moi.
MESSAGES DE CONVERSION DES COEURS 135
Pour que cette mission se réalise comme Je l’entends, Je
ferai fondre les coeurs durs qui se trouvent au sein de la basilique
de Mon Coeur Sacré. Certains opteront pour une autre
voie, car ils demeurent libres; mais personne ne M’empêchera
de faire Ma volonté en ce que J’ai décidé d’entreprendre
avec toi.
N’ayez donc peur de personne, Mes enfants bénis (c’est à
toi ainsi qu’à ton père spirituel que Je M’adresse), car J’aplanirai
toute difficulté que vous pourriez rencontrer: il Me suffit
de votre abandon et de votre foi.
Que le chemin que Je vous demande de faire soit source de
paix, de joie, et de tendresse en vos coeurs.
Je vous bénis.
Jésus

Jeudi 5 octobre 1995
Jésus te dicte: Je t’aime telle que tu es, si incapable de quoi
que ce soit si Je ne te soutiens pas de Mon Amour.
Je t’aime lorsque ton coeur se refuse à accepter l’éloignement
de Ma Présence;
Je t’aime, lorsque tu te révoltes involontairement contre ce
que Je permets en te cachant Mon Coeur divin, quoi que Je te
refuse la révolte.
Mais si Je te pardonne et te bénis en chaque instant, c’est
parce que ton coeur déborde d’amour pour Moi, le Christ.
Je ne condamne pas les paroles si fermes que tu m’adresses
lorsque tu souffres autant de ne plus Me sentir aussi près de
toi; et Mon Père, Dieu éternel, ne les condamne pas non plus,
car elles sont dictées par la souffrance trop vive de ton âme
qui se meurt sans Moi.
136 MESSAGES DE CONVERSION DES COEURS
Pour que Je puisse t’abreuver de Ma Présence constante,
J’ai dû permettre tout cela, que tu n’acceptes pas et ne pourrais
jamais accepter tant la douleur est forte pour toi.
Cela sera fini d’ici peu…
Sache que ton coeur se meurt d’amour pour Moi, le Christ,
et que c’est cette soif si vive qui Me permet de te donner
autant que Je le désire.
Peu d’âmes ont vécu semblable purification, car Je n’avais
pas dévoilé Mes trésors de tendresse… Je les réservais pour ce
temps qui vient et dont tu fais partie.
L’âme doit être épurée à la mesure de Mes dons: plus Je
l’aime et plus Je la rends belle…
Ma pauvre enfant, si Je t’ai paru ferme, Je ne suis que douceur
pour toi…
Ma bien-aimée, regarde ton Dieu avec ton coeur d’enfant
que Je te rends à présent.
Que Ma tendresse entre en ton coeur, toi que J’ai privilégiée
ainsi pour être le signe de Ma douceur dans le monde.
Je te bénis de ne savoir que pleurer sans Moi, le Christ. Je te
bénis de Me porter si fort en toi, que rien ne peut te rendre le
sourire en dehors de Moi, ton Dieu.
Que Ma joie soit tienne, Mon enfant si douce à Mon Coeur:
Je te la donne.
Jésus

Lundi 9 octobre 1995
Jésus te dicte: Je t’aime démesurément, amoureusement,
comme seul Dieu — que Je suis — peut t’aimer. Crois à Mon
Amour tellement grand pour toi, Ma petite âme si chère à
Mon Coeur divin.
MESSAGES DE CONVERSION DES COEURS 137
Que M’as-tu dit, au milieu de ta souffrance? «un amoureux
ne s’en va jamais»…
Non, Dieu amoureux ne «s’en va» plus lorsque Sa créature
Le désire assez fort pour être Son épouse. Mais avant ce «mariage
» mystique, le Seigneur peut s’absenter pour être bien
sûr que Sa future épouse ne désire que Lui.
«Je le sais, Moi, le Christ que tu Me désires si fort.» Oui, Je
le sais, et Je désire que tu le saches toi aussi sans erreur. Le
«divorce» n’existe pas, avec le Christ…
Si, enfant, Je suis doux et gentil… Ne dis plus cela, Je t’en
prie. Si Je t’ai tant manqué, ces derniers jours, c’est pour te
consoler de Mes bienfaits à présent.
Quand Je M’absente, enfant, c’est pour le bien de ton âme.
Tu ne veux pas: Je le sais. Mais si Je te donne ensuite de ne
plus jamais M’absenter ta vie durant, accepteras-tu plus facilement
la fin de cette purification?
Je te donnerai de Me croire, alors, si tu n’as plus même la
foi.
Non, il ne te reste plus rien: abandon, confiance, joie et
paix: tout s’est envolé dans cette souffrance si terrible que ton
Dieu a permise.
Ne t’inquiète pas de rester sans force pour te défendre contre
le mal: c’est Moi, le Christ, qui ai annihilé jusqu’à tes
faibles forces.
Pourquoi? Parce que tu n’auras plus à te battre contre le
démon qui te torture ainsi, d’ici peu: cela n’arrivera plus;
alors Je «confisque» tes dernières forces pour que tu ne sois
qu’amour. C’est Moi, le Christ, qui écris cela.
Je te désire au plus près de Mon Coeur et Je sais que tu
entres en révolte lorsque tu es privée de Ma tendresse: Je le
138 MESSAGES DE CONVERSION DES COEURS
permets, car de toute façon, tes efforts personnels seront
vains sans la force de Mon Amour.
Je te donnerai Mon Amour qui ne te quittera pas, et Je le
donnerai à chaque âme qui sera capable de se laisser déposséder
de tout, parce qu’elle brûle de demeurer en Moi, le Christ.
Tu n’as plus envie de lutter contre la révolte, lorsque la
souffrance te paralyse ainsi? Je le sais, et si Je te demande des
efforts dans ces tourments, ce n’est que pour t’aider, mais Je
te répète que sans Mon Amour, tu ne peux rien. Alors laisse
les efforts que Je te demande ainsi si c’est «trop» pour toi et
contente-toi d’attendre Mon retour.
Je ne peux t’expliquer certaines choses, enfant; mais tu dois
croire ton Dieu que Je suis et qui te dit t’enlever tout courage
pour te défendre lorsque tu es privée de Mon Amour, car c’est
lorsque tu ne peux plus rien de toi-même, que Je viens faire
Ma demeure en toi.
Ma bien-aimée, Je te rendrai heureuse, et tu ne diras plus à
ton Jésus ces paroles si fermes que ton coeur torturé ne peut
empêcher.
Je pardonne ta révolte et Je l’ai permise en t’enlevant la vie
de ton coeur: «Ma Présence d’Amour». Crois bien que si J’ai
permis cela, Mon enfant si aimée, c’est pour te combler démesurément.
Vois-tu, si J’ai demandé aux âmes de lutter pour acquérir
les vertus, à présent, Je viens donner un si grand Amour aux
hommes qu’ils ne seront plus rien tant Je serai en eux.
Je t’aime: Je te le dis encore, Ma future petite «sainte» de ces
temps nouveaux…
Jésus
MESSAGES DE CONVERSION DES COEURS 139

Mardi 10 octobre 1995
Jésus te dicte: sors de ce nuage, petite enfant, et écoute Mon
Coeur divin se révéler à toi.
Voici que tu deviens grande, et ton divin Maître ne saurait
te laisser dans l’état de souffrance de ton âme actuellement.
Si la joie est longue à venir, parfois, elle vient néanmoins
toujours, lorsque l’âme est prête à M’accueillir entièrement,
Moi, le Christ.
Quand tu auras compris combien Je t’aime, enfant, tu ne
croiras plus que Je suis dur de te donner (permettre) autant
d’épreuves.
Si tu aimes ton Dieu, Il se donne à toi, amoureusement, et
ce, quoiqu’Il ne soit pas «obligé» de se donner amoureusement
(de façon à ce que tu Le ressentes) avant que l’âme n’ait
gravi les échelons de la sainteté.
Je suis Saint et l’homme est pécheur, et pour cela Je ne dois
— au sens du devoir — rien à Ma créature… Cela t’effraie,
enfant, et tu penses intérieurement: «eh bien! si Dieu ne veut
pas donner Son Amour aux âmes qui Le désirent tant, «tant
pis» pour Lui: elles L’aimeront au purgatoire et pas avant»…
Oui, c’est ton langage, et Je le comprends, enfant, car J’ai
mis un tel besoin de Dieu en toi, que tu ne saurais te disposer
à ne rien connaître de Mon Coeur «sentimental». Tu as raison
de désirer autant ton Dieu, car Je Me suis «obligé» de venir te
nourrir ici-bas de Ma tendresse débordante, tant Je te désirais
auprès de Moi (ici-bas).
Et, petite âme minuscule qui a l’audace de dire à son Jésus
que Je n’ai pas le «droit» de te cacher Mon Amour, ne seraitce
qu’un peu de temps, Je te dis, Moi, le Christ: Je ferai en ce
temps des âmes aussi minuscules que toi, que Je comblerai
140 MESSAGES DE CONVERSION DES COEURS
ici-bas pour oser demander Mon Coeur avec tant d’insistance.
Ton coeur n’admettra jamais que le Jésus de ton âme puisse
refuser de Se laisser connaître dans Sa bonté exclusive à chacun…
et pourtant Je te dis, Moi, le Christ: Je ne dois rien à
ton âme…
Mais tu ne veux pas comprendre ce langage, tant tu es sûre
que l’Amour ne peut refuser de Se donner…
Tu as raison: l’Amour ne refusera jamais de combler une
âme assoiffée comme tu l’es, et par cette soif que J’ai mise en
toi, tu M’obliges à te répondre.
Ne crains donc pas, Mon enfant bénie; ton Dieu Se donnera
à toi autant que tu le désires…
Non, Je ne te laisserai pas attendre le ciel pour te donner de
ressentir Mon Amour, car tu te révolterais contre Moi, le
Christ, et Je serais un bourreau si Je permettais cela.
Alors, de grâce, petite enfant, renais à la vie; Je viens te
consoler bien vite.
Jésus

Samedi 14 octobre 1995
Jésus te dicte: console les opprimés et les affligés, Mon enfant,
comme Je te le demande, et cependant ne t’attriste pas
ainsi lorsque tu regardes leur souffrance.
Console Mon Coeur en aidant et ne crois jamais que
J’abandonne ces âmes à la souffrance: Je veille sur elles en leur
donnant autant que Je le peux.
Contente-toi d’aider pour Moi, le Christ, et ne regarde pas
«sentimentalement» ces âmes: car ton coeur n’y survivrait
pas. Je t’envoie consoler et être heureuse ainsi; je ne t’envoie
MESSAGES DE CONVERSION DES COEURS 141
pas t’attrister en comprenant ces souffrances d’une manière
que Je ne désire pas pour toi, entends-tu?
Le véritable amour consiste à donner ce que Dieu désire
que tu donnes, en écoutant l’Esprit-Saint, et à ne pas donner
suivant ton jugement humain; ainsi seulement tu donneras
l’Amour de Dieu et orienteras l’âme affligée vers Moi, le
Christ Jésus, alors qu’un amour humain, donné suivant ton
jugement humain, orienterait l’âme vers toi et non vers Moi.
C’est une consolation humaine, qui est bonne, et cependant,
de toi, enfant, Je désire que tu donnes Ma consolation divine.
C’est pourquoi Je te dis: ne porte pas sentimentalement la
souffrance de ces âmes. Donne ce que Je désire, dans la joie
que J’aide cette âme à travers toi, et ne regarde pas autre
«chose» que ton Jésus.
N’écoute que le Christ, ton Dieu, enfant; ne pense qu’en
Moi; ne regarde que Moi.
Je te bénis de M’avoir compris.
Jésus

Samedi 14 octobre 1995
Jésus te dicte: Je vous donne ces messages de conversion
des coeurs, à vous, membres de la «Fraternité de Prière et
Pénitence», afin que vous appreniez à connaître votre Dieu
Amour, en la tendresse exclusive qu’Il a pour chacun d’entre
vous.
Que ces messages soient pour vous source de joie et de paix
profondes, afin que vous compreniez ainsi l’urgence de réparer
le péché par l’amour.
«Prière et Pénitence» est une oeuvre que Je destine, Moi,
Jésus le Christ, au salut du monde. Mais pour que vous
142 MESSAGES DE CONVERSION DES COEURS
M’aidiez à racheter, à sauver, J’ai besoin avant tout de l’union
intime de votre coeur avec le Mien.
Si vous n’avez le coeur en Moi, le Christ, si vous n’êtes pas
amoureux de Mon Coeur Sacré, vous ne pouvez offrir parfaitement
ni prières ni pénitences.
Mon désir est que vous compreniez, à travers ces messages,
que Je désire de vous un coeur qui brûle d’amour, et ce, avant
quelque sacrifice ou pénitence.
La prière, la pénitence sont des moyens pour vous unir à
Dieu profondément, lorsque le coeur brûle déjà du désir de
Jésus que Je suis.
Mais la prière et la pénitence données sans la passion que
Je vous demande pour votre Créateur, sont vaines…
Je vous élèverai dans Mon Amour, pour peu que vous le
désiriez; Je vous ferai connaître les trésors de Mon Coeur Sacré
pourvu que vous Me laissiez enflammer votre coeur du
désir de Dieu.
Mes messages vous sont donnés par amour d’une petite
âme que J’ai élevée pour Me servir, en vous aidant à Me comprendre.
Que chacun laisse entrer Mes paroles en son coeur avec
amour, et Je marquerai ce coeur avec les paroles de vie que Je
lui destine.
Je vous bénis.
Jésus

Dimanche 15 octobre 1995
Jésus te dicte: lorsque l’Esprit Saint oriente les âmes vers
Moi, Jésus, en parlant à travers toi, Je te bénis. Sois toujours
accueillante à l’Esprit de Dieu, et défends Mon Coeur si plein
MESSAGES DE CONVERSION DES COEURS 143
d’Amour devant chaque âme que Je te donne de rencontrer
pour cela.
Tu as raison, Ma petite âme bénie: simplicité et désir de
l’Amour sont les portes qui Me permettent d’entrer dans le
coeur d’une âme. Il n’est pas besoin de réflexion, d’actes forcés,
de lectures, pour Me rencontrer; il suffit de désirer
l’Amour, comme un enfant, en toute simplicité et en vérité;
et Je fais le reste, Moi, le Christ Jésus.
Parfois Je donne la grâce de Me connaître à l’âme qui ne
sait rien de Moi, par un livre; ou un être aimant, ou même
une joie ou une souffrance.
Les voies de Dieu sont innombrables… A chacun selon le
besoin de son âme…Vois-tu enfant, cette âme à laquelle tu as
parlé aujourd’hui… Je la serrerai contre Mon divin Coeur et
Je ferai en elle ma demeure: elle ne Me connaît que très peu
et Je l’ai attirée à travers toi en ces instants. Ma grâce est
entrée en elle; encore un peu de temps et elle apprendra à
connaître le Coeur divin de ton Jésus.
La communion des saints, enfant… c’est cela; c’est accueillir
l’Esprit Saint pour ouvrir les coeurs de tes frères à la
grâce divine; c’est désirer pour eux l’union avec Dieu, c’est les
faire entrer dans le Mystère grandiose de la rédemption…
(J’écris vite?!! toi aussi! Mais tu es tellement absorbée par
ce que Je te dicte que tu M’obliges à aller aussi vite!…)
Je t’aime, Mon enfant, tellement tendrement que tu devrais
ralentir ton pas afin de laisser Mon Amour entrer dans
ton coeur… Garde-Moi au plus profond de ton coeur toujours,
enfant… Tu ne sais la joie que tu Me donnes…
Je te bénis et dépose un baiser divin sur ton front, Moi,
Jésus le Christ.
Jésus
144 MESSAGES DE CONVERSION DES COEURS

Lundi 16 octobre 1995
Jésus te dicte: encore un peu de temps et Je t’aurai guérie
définitivement de cette tristesse de te sentir loin de Moi.
Il Me suffit de ta confiance totale et de ton abandon amoureux
pour que Je défende à Satan de te voiler Ma lumière
ainsi.
Puis tu vivras, petite âme, et Ma présence constante ne te
quittera plus.
Je t’aime tant que Je Me réjouis de demeurer aussi près de
toi, en ton coeur, enfant…
Quand Je désire donner à l’âme de Me connaître intimement,
rien ni aucun démon ne peut M’empêcher d’accomplir
Ma volonté.
Dans quelque temps tu auras à aider les âmes que Je désire
proches de Moi ainsi; donne-leur alors de s’abandonner avec
confiance à Mon divin Coeur, sans craindre leurs faiblesses et
péchés. Car Je Me donne aux humbles et aux petits, en dépit
de leurs faiblesses et quelles qu’elles soient, car ils sont Mes
préférés dans Ma Miséricorde et Ma tendresse infinies.
Quand Je te donnerai de soulager les coeurs, apaise-les en
leur donnant tout de toi; sers ton Dieu avec zèle et ne mets
pas de mesure au don de toi-même; Je t’accompagnerai en
toute démarche, en tout instant, en le don de l’Esprit Saint
que Je te fais…
Je te garderai de tout danger, et, là où tu iras afin de Me
servir, rien ne t’arrivera jamais, Mon enfant bénie.
Que tes pas soient tous guidés par l’Amour, et Je ne te
laisserai en aucun instant aux mains de l’ennemi.
Sache apaiser la douleur de ton Jésus crucifié par tant de
haine, par ton amour d’enfant que Je ferai grandir «démesurément
» comme tu Me l’as demandé.
MESSAGES DE CONVERSION DES COEURS 145
Sers-Moi, jusqu’au dernier jour de ta vie, en demeurant
dans la tendresse de ton Jésus et dans l’humilité du tout-petit
qui ne sait rien, si ce n’est désirer l’Amour. Que ton coeur
brûle toujours aussi fort, ma petite âme bénie, et Je serai
consolé en toi de tant de cruauté à Mon égard…
Jésus et Marie te bénissent de soulager leur peine en
t’abandonnant à l’Amour de ton Dieu.
Jésus

Jeudi 19 octobre 1995
Jésus te dicte: l’âme qui a soif de Moi est Ma bien-aimée
pour la vie éternelle.
Je donne la soif de Dieu à l’âme qui la désire, et ce, en
fonction de l’ouverture de son coeur à Ma grâce divine.
C’est le «degré» d’ouverture du coeur qui Me permet de
verser en lui un plus ou moins grand désir de Dieu.
L’ouverture du coeur, c’est un coeur humble et simple, qui
ne comprend que l’Amour et ne vit que par Lui.
Plus un coeur est attiré par les choses ou les êtres du monde,
et plus il vit en s’affairant et en s’intéressant à ce basmonde,
moins Je peux créer la soif de Mon Coeur divin en lui;
car la grâce de la soif de Dieu entre seulement dans un coeur
dépouillé de tout, n’ayant aucune passion sur la terre.
Même les attirances les plus nobles, comme l’amour de la
famille, du devoir bien fait, de l’exercice de la charité, ne doivent
être «aimées» ou plutôt vécues qu’après et en l’adoration
de Mon Coeur divin.
L’âme doit d’abord adorer son Dieu — que Je suis —, en se
détachant de tout ici-bas, en Me laissant faire comme Je l’entends;
alors, si elle M’ouvre son coeur ainsi, Me laissant la
détacher autant que Je le désire selon la mission que Je sou146
MESSAGES DE CONVERSION DES COEURS
haite lui confier, Je déverse en elle la soif de Jésus le Christ, et
Je la nourris et la prépare à entrer pleinement dans la vie en
Dieu. Ainsi seulement lorsque l’âme demeure en Moi et Moi
en elle, Je peux lui apprendre parfaitement à aimer les autres
âmes et exercer le bien. C’est la voie des humbles et des petits
qui ne se sentent capables de rien par eux-mêmes.
A ceux-là, Je me révélerai, leur donnant de M’adorer, en
vérité, et ils Me serviront suivant Mes voies.
Que ceux qui désirent brûler de ce désir de Dieu que J’ai
mis en ton âme, en chaque instant, se dépouillent de tout ce
qu’ils ont (et même de leur volonté de bien faire) et alors Je
déverserai en eux, à la mesure de l’ouverture de leur coeur,
l’amour fervent pour Moi, le Christ Jésus, amour brûlant de
sensibilité et de passion.
Alors, les coeurs nouveaux seront, et Mon règne se manifestera.
Et à toi, petite enfant, qui ne vis que pour Me connaître et
M’adorer en «chaque seconde», Je dis: aime passionnément le
Coeur de ton divin Maître, Jésus-Christ, qui t’a dépouillée de
tout afin de Se manifester plus tendrement en toi qu’en aucune
autre âme de ce monde présent.
Soulage Mon Coeur Sacré en ne mettant aucune retenue à
ta passion pour Moi, et Je te promets de ne jamais te quitter
l’espace «d’un instant», Moi, le Christ Jésus.
Jésus

Lundi 23 octobre 1995
Jésus te dicte: appelle toujours aussi fort ton Dieu et Il ne
saura te refuser Sa réponse…
MESSAGES DE CONVERSION DES COEURS 147
Mon enfant, Je désire que tu dises au monde entier combien
J’ai soif de sa prière constante du coeur pour Me désirer
et Me connaître.
Parle aux foules que tu entreprendras avec Moi, Jésus, en et
auprès de toi, et console Mon Coeur en leur faisant connaître
Ma soif de leur amour.
Connais ton Dieu en tout ce qu’Il te dévoilera, dans Sa
Miséricorde infinie, toi, Ma petite enfant si tenace dans la
prière de ton coeur.
Je te livrerai les richesses de Mon Coeur et te ferai connaître
Ma prédilection pour les âmes telles que toi, si petites et si
têtues… (humbles)…
(Quand Je — Jésus le Christ — te demande d’écrire le mot
«humbles»: écris-le)…
Je reprends…
Parce que tu es si petite, et que tu sais que tu ne peux rien
sans Moi, le Dieu de tout ce qui est, Je te montrerai Ma divinité
dans son Amour infini.
Parce que tu es «la soif» de ton Jésus, et rien d’autre que
cette soif si intense que Je t’ai donné d’«être», Je ferai tout en
toi, te serrant contre Mon Coeur divin et te tenant la main en
chaque instant.
Cours, petite âme, cours dire au monde entier combien
Jésus le Christ l’aime, et n’omets jamais de dire que «Je Suis»
répond, de même qu’à toi, à toute prière ardente.
Quand tu auras compris combien J’aime les «riens» comme
toi, tu embrasseras ton divin Maître qui fond d’Amour
pour toi…
148 MESSAGES DE CONVERSION DES COEURS
Je te bénis. Que Ma paix soit avec toi, et en chaque instant
de ta vie, que Je consacre à Mon Coeur Sacré, Moi, le Christ
Jésus.
Jésus

Mardi 24 octobre 1995
Jésus te dicte: lorsque le feu de l’épreuve est descendu sur
toi, tu as fait comme Job»: tu t’es découragée en Me disant:
«mais pourquoi T’éloignes-tu encore, mon Dieu, alors que je
Te désire tant en mon coeur?»…
Et Je t’ai fait lire «Job» sans que tu comprennes, dans un
premier temps, tant tu souffrais de Mon absence que tu trouvais
«injuste».
Puis Je t’ai donné de comprendre ceci: tu n’avais certes pas
toutes les richesses de Job, et Satan ne pouvait Me dire: «enlève-
lui toutes ses richesses et elle ne t’aimera plus»…
Mais il a pu Me dire: «Tu lui as donné la soif et la passion
de Toi; il est normal qu’elle T’aime lorsque Tu Te dévoiles à
elle.»
Alors, Je — Jésus — lui ai répondu: «je te permets de la
tenter, et de lui cacher Mon Amour.»
Cela était juste, car l’âme est toujours purifiée par le feu de
l’épreuve, lorsque Je l’appelle auprès de Moi.
J’ai attendu, durant ces mois, que tu comprennes que Je
suis juste, avec chacun, et que Je devais permettre à l’ennemi
de te priver de Ma Présence, pour que ce dernier ne puisse Me
dire: «Tu lui as donné la soif de toi et la réponse à cette soif
sans Me laisser la tenter»…
Dieu est juste, en tout; et si Je ne peux te dire, comme à Job:
«connais-tu la hauteur, la profondeur… de ce que J’ai créé,
pour Me juger injuste?» parce que tu sourirais en Me disant:
MESSAGES DE CONVERSION DES COEURS 149
«je ne sais rien mais Tu as dit que Tu répondais toujours au
désir des assoiffés»…
… eh bien! Je te dis: sais-tu combien J’ai souffert de te voir
dans ces ténèbres où ton coeur se mourait sans Moi? Sais-tu
combien J’attendais avec Amour l’heure où tu comprendrais
et accepterais Ma justice, afin de te combler de Ma tendresse?
«Pardon», Me dis-tu?…
Je te pardonne de tout Mon Coeur Sacré, Moi, le Christ
Jésus.
Et, afin que tu comprennes combien J’ai eu mal de te voir
souffrir de la sorte, en pensant que tu devais te résigner à ne
pas Me connaître aussi fort que ton coeur le nécessitait, Je te
dis: laisse-Moi te brûler de Mon Amour afin que Je consume
toutes tes fautes dans la tendresse si grande que J’ai pour toi.
Ne crois jamais plus que Je suis injuste avec toi, Ma petite
enfant, et crois bien que si J’ai permis semblable épreuve de
purification, c’est pour te combler de Mes bienfaits, lorsque
tu M’aurais abandonné ton coeur.
Va. Je te bénis.
Jésus

Mercredi 25 octobre 1995
Jésus te dicte: que désires-tu accomplir pour Moi, le Christ
Jésus, Mon enfant?
Si tu désires défendre ton Dieu, Je te bénis. C’est Ma volonté
pour toi, que tu parles en vérité à la face du monde…
Ma petite enfant, tu seras crucifiée par la haine que les
hommes de Satan manifesteront contre toi…
Je te donnerai Ma force, qui est l’Amour démesuré que Je
te porte…
150 MESSAGES DE CONVERSION DES COEURS
Je te bénis: tu auras «Mon Amour» pour t’aider en cette
mission…
Que ton coeur soit en Moi, ton Jésus; ne Me quitte pas un
instant: vis en Moi et ne vis que pour Moi; sers-Moi en ne te
souciant de rien et obéis-Moi; parle en Mon Nom à toute
personne que Je te donnerai de rencontrer; ne te tais pas devant
le mal et enseigne comme Je le désire; ne crains personne,
tu entends? Personne: Moi, le Christ Jésus te protégerai en
toute heure. Toi, parle et travaille sans fin pour annoncer Ma
Venue en Ma tendresse dans les coeurs.
Es-tu heureuse?
Je te bénis de Me dire cela: (…«Tu es un Amour!») Je suis
l’Amour, incompris et haï…
Sois-Moi fidèle, enfant, et ne crains pas l’ennemi: Je te donne
Ma joie en cette croix que tu partageras avec Moi.
Que ton temps se passe en adoration et à Mon service; vis
complètement en Moi, afin que nous soyons Un.
Je te bénis. Apprends aux âmes à M’aimer, avec tendresse…;
donne-leur ce que Je t’enseigne: l’abandon total.
Es-tu capable de renoncer à tout pour Moi, le Christ Jésus?
Es-tu capable de Me donner ton temps sans partage autre que
celui que Je réserve à ta famille et à … (ton cheval)?
Alors Je suis heureux: tu Me consoles, enfant… Vis dans
Ma paix et sois dans la joie.
Je t’aime démesurément…
Jésus

Jeudi 26 octobre 1995
Jésus te dicte: pauvres âmes esseulées, vivant dans les ténèbres
que Satan dispose devant vous, pauvres âmes tristes et
MESSAGES DE CONVERSION DES COEURS 151
sans joie aucune parce que votre coeur ne demeure pas en Moi
entièrement, osez renoncer à vous-mêmes, osez Me demander
de vous détacher de tout ce qui n’est pas Moi, le Christ
Jésus, et vous connaîtrez le bonheur de vous voir unies à Moi,
en Moi, et vous ne vous sentirez plus jamais seules.
Pauvres âmes qui croyez M’aimer en Me donnant des actes
de piété, et en pensant que vous Me satisfaites ainsi, en «entreprenant
» pour Me servir et faire Ma volonté, comprenez
que si la joie profonde de l’union à Mon Coeur divin n’est pas
en vous, c’est que vous ne Me laissez pas faire Ma volonté en
votre âme…
Si vous ne voyez pas les fruits de l’âme qui demeure en
Jésus-Christ, en vous, et qui sont: la joie, la paix, le renoncement,
la charité, le silence (tout cela venant de l’amour que
vous Me portez et de la Miséricorde infinie et de la tendresse
que Je vous donne…) eh bien! c’est que vous êtes obscurcis
par Satan qui vous donne de vous complaire dans l’amour
que vous croyez Me porter, et qui reste bien tiède parce que
vous l’acceptez et désirez «ordonner» votre façon d’aimer.
Or, vous ne savez pas aimer. C’est Moi, le Christ, qui peux
vous apprendre à M’adorer comme Je le souhaite pour chacun
d’entre vous. Mais vous avez tellement à coeur de faire
par vous-mêmes vos pas comme vous le désirez, sans écouter
aucunement Mon Esprit Saint qui ne demande qu’à vous inspirer
en chaque moment, que vous «végétez» dans un amour
qui n’en est pas, mais qui convient à votre orgueil.
Vous êtes fiers de décider, entreprendre des tas de réunions,
regroupements, conversations, ayant pour objet Mon service,
et vous n’interrogez pas même votre coeur pour lui demander
s’il se sent bien uni à Moi, Jésus, pendant ce temps…
152 MESSAGES DE CONVERSION DES COEURS
Vous êtes dans l’orgueil de croire Me servir, alors que vous
ne M’adorez pas, ni ne M’écoutez, ni ne Me comprenez; si
vous le faisiez, vous comprendriez que Je — Jésus — choisis
les missions que Je désire confier à chacun, et que bien souvent
vous choisissez les missions que vous désirez accomplir
«pour» Moi, et que Je ne désire pas pour vous.
Je donne la grâce à l’âme de faire ce que Je lui destine…; si
vous entreprenez «pour» moi, sans demeurer en Moi, vous ne
recevez pas la grâce d’agir, car vous êtes esseulés de par votre
volonté.
Aussi, Je vous demande de faire silence, de M’écouter, et
alors Je vous enseignerai.
Je te bénis.
Jésus

Vendredi 27 octobre 1995
Jésus te dicte: Je désire que cette Fraternité que vous représentez
soit source de vie divine (car vie de Dieu en vous). Je
désire que vous M’aidiez à sauver le monde en Me donnant
votre abandon total à Ma volonté. Je désire que vous deveniez
des «anges» porteurs d’Amour, comme le sont Mes anges,
dans le ciel, afin que vous soyez forts contre le démon.
Je désire que vous appreniez à Me laisser nourrir votre
coeur, comme Je déciderai qu’il sera bon pour vous.
Je désire que vous attiriez vos frères et soeurs, par l’Amour
que Je refléterai en vous, et qu’alors, vous leur proposiez d’entrer
dans ce groupe d’adoration de Mon Coeur Sacré, par la
prière et la pénitence.
Je désire que ce mouvement grossisse, d’une manière que
vous ne pouvez imaginer, dans le monde entier.
MESSAGES DE CONVERSION DES COEURS 153
Pour cela, Je demande que vous méditiez Mes messages, et
que vous les viviez. Je désire votre silence et non votre bavardage.
Je désire vous donner la joie ainsi et le bonheur profond
de vivre en Dieu qu’aucun d’entre vous ne connaît.
Je désire que vous écoutiez les messages que Je vous donne,
de la bouche de Mon petit instrument, et que vous vous réunissiez
dans le but de M’aimer et de M’adorer; aucun autre
but que celui-là: venez à ces réunions que Je désire «de prière
», non pour écouter comme des écoliers ce que l’on vous lit
actuellement comme informations, mais pour Me rencontrer,
Moi, le Christ Jésus.
Donnez aux âmes qui vous verront, dans ces réunions que
Je désire au sein de la basilique, en Ma Présence eucharistique
et non dans les salles attenantes, de voir des visages illuminés
de la joie de Me regarder, éclairés par l’amour que Je vous
donne d’avoir pour Moi, et par Ma tendresse que vous ressentirez.
Donnez, par votre silence et votre recueillement, aux âmes
que Je ferai passer auprès de vous, de s’arrêter et de comprendre
que les adorateurs de Mon Coeur divin, en vérité sont
heureux et amoureux…; ainsi Mon Coeur divin régnera à
nouveau… Je vous aiderai pour tout…
Que votre but soit d’aimer, et alors, Je vous promets Ma
joie… Je vous bénis.
Jésus

Dimanche 29 octobre 1995
Jésus te dicte: Je désire te parler de l’évangile d’aujourd’hui,
au sujet du publicain et du pharisien.
154 MESSAGES DE CONVERSION DES COEURS
Je te regarde te dire: «mais Seigneur, le pharisien a le mérite
de faire ces bonnes actions…», et penser que toi, tu ne peux
faire quoi que ce soit sans Mon Amour…
Eh bien Je t’explique cela: quand bien même tu ne serais
capable d’aucun acte élémentaire, si tu n’es pas comblée en
ton désir de Dieu, Je te bénirais tendrement. Car ce que Je
demande à l’âme, c’est de Me désirer avec son coeur, et ensuite
de Me servir en demeurant en Moi, Jésus.
Mais il est vrai que tu es incapable de rien, sans Moi, ton
Dieu…, parce que ton âme a tellement soif de Moi, qu’elle se
laisse mourir si elle ne brûle pas dans Mon Coeur divin…
Aussi Je ne te reproche pas d’être si faible lorsque tu aspires
tant à Me connaître.
Vois-tu… le pharisien a la force de M’offrir ses jeûnes et ses
offrandes matérielles, et c’est encore de Moi que vient sa force
d’agir ainsi, mais Satan détourne cette force à son profit, en
mettant orgueil et haine dans le coeur du pharisien qui se
targue d’être vertueux vis-à-vis de ses frères.
Pourquoi M’offre-t-il tout cela? Pour s’admirer et se complaire
en lui-même, et non pour M’aimer…
S’il avait le coeur pur, il aurait la force de faire ces bonnes
actions et l’amour en plus.
Pourquoi «aime-t-il» M’offrir ces jeûnes et autres actes de
piété qui n’en sont pas? — Pour être «quelqu’un» à ses yeux et
aux yeux du monde; il se ment à lui-même…
Le publicain, lui, se sait pécheur, et son coeur est dans le
besoin: il le sait; alors il mendie miséricorde et sera exaucé,
même s’il ne peine pas ou ne Me donne pas d’offrandes diverses
par manque de courage et de force. Car ce pécheur reconnaît
ses faiblesses et manquements et ose demander de l’aide
à Dieu: elle ne lui sera jamais refusée.
MESSAGES DE CONVERSION DES COEURS 155
Alors, à toi, Ma petite enfant, qui soupire après Moi en te
décourageant de M’offrir quoi que ce soit, car «cela t’ennuie
sans amour», ne crains pas et vis dans Ma Miséricorde infinie
qui ne te demande pas ce que tu n’as pas la grâce d’offrir, et
qui souhaite t’emplir de Mon Amour, toi qui as tant besoin de
Ma Présence douce et sensible.
Que ta vie Me soit offerte avec seulement ton désir de
M’adorer et de vivre en Moi, dans Ma tendresse, et alors Je te
bénirai de tout Mon Coeur, sans tenir compte de tes faiblesses.
Que ton coeur, que Je préfère à tant d’autres (dans le sens
où tu Me désires si fort), soit Mon repos et Ma joie.
Jésus

Lundi 30 octobre 1995
Jésus te dicte: quand tu as l’impression de M’avoir perdu,
parce que le travail t’a beaucoup occupée, Je suis là, pour te
consoler et te combler de Ma Présence, dès que tu as fait le pas
de Me regarder…
Il faut que tu accomplisses ton travail en étant en Moi,
Jésus, et en demeurant calme. Ne te dépêche pas en t’inquiétant:
si tu donnes de toi à Dieu, Dieu s’occupe de tout pour
toi.
Lorsque Je te demande de travailler «concrètement», travaille
en paix, sans t’inquiéter d’être moins contemplative. Je
bénis ton travail et ne te demande pas ce que tu ne peux Me
donner.
Je te désire unie à Moi, le Christ Jésus, par la contemplation
tout au long de ta vie, et Je te donnerai la grâce pour cela; mais
lorsque les événements le demandent, ne t’afflige pas de passer
moins de temps à M’adorer. Je ne te surchargerai pas d’oc156
MESSAGES DE CONVERSION DES COEURS
cupations matérielles: accepte celles que Je te donne sans
penser que tu Me déplais ou M’attristes. Tu as oublié de
M’aimer en travaillant? Eh bien Je te donnerai la grâce de
travailler en M’aimant davantage au fil des jours.
Ce n’est pas du temps perdu, enfant, ce temps que tu as
donné pour les tiens et Je te bénis pourtant de désirer être
proche de Moi autant que Je le souhaite Moi aussi…
Vois-tu…, l’essentiel est que tu sois là, à présent, à écouter
ma tendresse si grande pour toi: unie à Moi, et dans la joie de
nous retrouver ainsi.
Prends le temps de «faire»; et alors tu pourras M’écouter en
travaillant. Je t’aiderai. Quand tu Me sers, en travaillant, Je te
bénis.
Pour que Ma volonté s’accomplisse totalement en toi, tu ne
dois que M’aimer aussi tendrement que tu le peux, et suivre
ton coeur que Je garde en Mon Sacré Coeur: le reste, tout le
reste, Je le ferai.
Je te bénis.
Jésus

Mardi 31 octobre 1995
Jésus te dicte: pour que tu ailles «bien», Je dois te former
comme Je le désire; alors, tu vivras en paix et heureuse d’être
en Ma Présence constante.
Acceptes-tu de Me laisser te former comme Je le souhaite?
Veux-tu être l’objet de Ma passion en la tendresse que Je
refléterai en toi?
Donne-Moi ta vie entière à Moi, le Christ Jésus, dans la joie
de M’appartenir totalement.
Comprends-tu cela?
MESSAGES DE CONVERSION DES COEURS 157
Tu dois être heureuse d’être l’objet de Mon Amour infini,
te sachant gardée et préservée de tout mal; si tu Me donnes ta
vie, librement et amoureusement, rien ni personne ne t’arrachera
à ton Dieu.
Vis dans Ma grâce, en permanence, enfant; en t’abandonnant
totalement à Mon Amour, tu seras dans la demeure que
Je t’offre: Mon Sacré Coeur.
Tu es Ma petite enfant en laquelle Je fais Mon repos…
Pour que tu sois Mienne totalement, permets-Moi de te
former en chaque instant à l’abandon à Mon Esprit Saint.
Laisse-Le te brûler de Son Amour; alors, Je recevrai ta consécration
totale à Mon Coeur divin.
Vois-tu…, tu es si petite que tu seras toujours incapable de
demeurer en vie sans Moi, le Christ. Alors, Je t’unirai si tendrement
en Moi et à Moi, que tu auras la force de faire Ma
volonté aussi longtemps que tu demeureras en vie ici-bas…
Tu sais… J’aime les petits enfants: ils ne savent rien mais ils
ont le coeur ouvert à l’Amour; ils sont Ma faiblesse…
Comme un enfant tu dois être: repose en Mon Coeur, totalement
abandonnée, et Je demeurerai en toi, te donnant tout
de Moi.
Je te demande d’écouter Mon Esprit d’Amour, aussi bien
que tu le peux, et Je sourirai en toi.
Je te bénis.
Jésus

Lundi 13 novembre 1995
Si tu as le désir de faire Ma volonté, Je te bénis et te couvre
de Mes grâces.
158 MESSAGES DE CONVERSION DES COEURS
Pour que Je puisse Me manifester en toi, il ne Me faut que
ton adhésion confiante.
Si tu as la confiance en toi, pour Moi, le Christ Jésus, Je fais
tout en toi, quelles que soient tes incapacités; et Je te dis à
nouveau que chaque acte (bon) accompli par une âme trouve
sa source dans la grâce que J’ai donnée à cette âme.
En soi, toute âme est incapable, sans la grâce divine; ne
t’inquiète donc pas de ton incapacité, et sache que l’âme qui
Me désire est rendue capable de tout ce que Je souhaite en
elle, par Ma grâce.
Si Je te laisse regarder ton incapacité de temps à autre, ce
n’est pas pour que tu sois toujours Mon petit rien que J’aime
tant. Mais ne pense pas que les autres âmes soient plus capables
de bien faire que toi sans Ma grâce: cela n’est pas.
Sans la grâce de Dieu, tu n’es rien: cela est vrai; et aucune
âme n’est «quelque chose»…
Je déverse Mes grâces comme Je le désire, en chaque âme;
et Je remplis le coeur de celle qui veut M’aimer et vivre en
Moi. Si Je t’ai donné de brûler d’amour quasi constamment
pour Moi, c’est que ton coeur a accueilli et désire cette grâce.
Je ne refuse la grâce à aucune âme: à chacun selon son besoin…
Pour que tu sois heureuse, Je te dessine un coeur comme le
Mien: tendre et doux; et pour cela, J’ai besoin que tu sois
incapable de rien, sans Moi, le Christ. Plus tu es sans forces et
plus Je peux te donner Ma force.
C’est une grâce d’être faible et de désirer l’Amour! Car Je
donne beaucoup «plus» à l’âme faible qui n’a que le désir de
Dieu, qu’à l’âme forte capable de beaucoup…
Si tu es faible, que M’importe? Ne t’afflige pas: Je t’aime
tant parce que tu es si petite! Un rien qui Me passionne…
MESSAGES DE CONVERSION DES COEURS 159
Ne comprends-tu pas que c’est lorsque tu te sens si faible
que tu Me ravis parce que ton coeur entier est alors ouvert à
Ma grâce?
Ne comprends-tu pas que tu possèdes alors la vraie vie
parce que ton coeur est entièrement «disponible» pour ton
Jésus?
Comprends-tu que les âmes qui se sentent «importantes»
ou «nécessaires» ou simplement utiles ne sont pas dans le bon
chemin parce qu’elles ne Me livrent pas tout de leur coeur?
Crois-Moi, Mon enfant… plus tu te sentiras petite et incapable,
et plus tu seras Mon enfant bénie.
Comprends que c’est lorsque tu te sens faible et incapable
que Je peux alors tout faire et partager avec toi; alors que
l’âme qui se sent forte ou simplement ne s’abandonne pas
dans l’humilité totale M’éloigne, car elle ne Me laisse pas
entrer pleinement dans son coeur.
Lorsque tu te sens un «rien», Je demeure en toi, et vis avec
toi; si tu te sentais plus «capable» tu Me laisserais moins de
place, enfant…
N’envie pas les âmes qui te paraissent fortes: tu ne connais
pas les coeurs et ne comprends pas encore que c’est ton néant
accompagné de ton désir de Dieu qui Me séduit en toi. Comprends-
tu? Tu n’es rien, si ce «n’est» désir de Dieu; et par ce
désir de Dieu dans ton «rien» (!), Je ferai fondre des coeurs
pour Moi, Jésus.
Je te bénis. Va.
Jésus

Admin
Admin

Messages : 109
Date d'inscription : 26/08/2012

Voir le profil de l'utilisateur http://latendressededieu.lebonforum.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum