Tome 1/7 - Françoise - Préface - Messages de conversion des coeurs

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Tome 1/7 - Françoise - Préface - Messages de conversion des coeurs

Message  Admin le Dim 26 Aoû - 8:33

Tome 1.7


Dimanche 10 mars 1996
Jésus le Christ te dicte: quand le Sang de Mon Coeur divin
rejaillit sur toi, dans Mon Amour si grand et si refusé, J’entends
que tu l’acceptes entièrement, sans doute aucun.
Ton doute est orgueil car il est refus de Dieu et de la béatitude
que Je te donne. Tu te permets de douter parce que Je te
comble de Mon Amour: cela est orgueil, et Je serai impitoyable
avec toi.
Je t’écraserai de Mon Amour si fort et si tendre, que tu M’as
tant demandé et que tu te permets de refuser.
Je t’ai demandé de porter la goutte débordante de Mon
Calice et tu as accepté. Ne l’as-tu fait?
Alors propage Mon Message afin que Je comble les âmes: Je
te donne de Me porter en toi comme une Lumière resplendissante.
Tu n’es capable de rien, mais la force de Mon Amour
t’étreindra tant que tu ne saurais Me refuser quelque chose.
A présent, brûle du Feu permanent de l’Amour de tendresse
qui se déverse sur toi et donne à tous ceux que Je mettrai
sur ton chemin d’apprendre à connaître ce que Je Suis:
Amour divin et infini, merveilleux et source de béatitude exMESSAGES
DE CONVERSION DES COEURS 193
trême pour ceux qui accepteront, qui daigneront abaisser
leur orgueil démesuré.
Et à présent, offre-Moi ce que J’ai toujours désiré de toi:
que tu sois une fleur docile, humble, amoureuse, belle et pure
parce que tout entière vouée à son Dieu.
Je t’aime et te bénis. Aime-Moi et bénis-Moi.
Jésus le Christ

Lundi 11 mars 1996
Jésus le Christ te dicte: J’ai donné aux hommes un corps de
chair pour engendrer et créer de petits êtres bénis de Dieu.
J’ai créé l’homme et la femme pour qu’ils s’aiment et s’unissent
devant Moi, le Dieu trois fois Saint, dans la pureté.
J’ai fait cela car cela était bon. En s’unissant sous Mon
regard, dans la pureté de l’âme, les époux ressentiraient la joie
intense de l’amour, prélude à l’extase divine, dans le sens où
cette jouissance donnée aux hommes par Dieu est un «peu»
de l’Amour révélé dans le ciel.
Pour cela, le don total de l’époux à l’épouse est saint, lorsque
l’âme vit en Moi me respectant et M’honorant. Il est
donc bon que les conjoints s’acceptent mutuellement dans la
joie qui leur sera donnée aussi profonde que leur amour.
Ce que Dieu a donné, dans l’acte conjugal, l’homme ne
doit pas le détourner sous la tentation du démon à des fins
éloignées du regard de Dieu et donc vicieuses, égoïstes et
souillées.
Tout ce qui est accompli en vérité dans le don des corps
devant Moi, en soutenant Mon regard, est saint. Tout ce qui
est accompli dans la chair en se cachant de Moi, en M’ignorant,
en Me rejetant est laid et infâme.
194 MESSAGES DE CONVERSION DES COEURS
Pourquoi te dis-Je cela à toi, Ma petite âme? Pour que tu
divulgues Mon message et attendrisses ainsi les coeurs.
Sache aussi que l’âme qui Me fait don de sa virginité totale,
de corps et de coeur, s’expose à un embrasement beaucoup
plus plénier de son être entier, car Dieu ne saurait Se refuser
dans Son essence à ceux qui se donnent à Lui sans compter,
dans l’obéissance la plus grande.
Peu d’âmes connaissent — dans les hommes ou femmes
qui se consacrent totalement à Moi — la brûlure de Mon
Amour au plus profond de leur être, car ils se donnent partiellement,
se refusant bien souvent à Ma joie, par leur orgueil
raisonnable qui ne saurait accepter humblement que Je Me
donne à eux, les ravissant et les emportant dans Mon Coeur
divin.
Prends maintenant le don que Je t’offre, et qui est de ressentir
l’Amour brûlant de ton Dieu, cela sans douter, quoi
que Je te donne, car la joie et la paix de ton âme allant, par Ma
bonté extrême, jusqu’à la «béatitude» de ton corps, ne sauraient
t’être données par le démon.
Apaise donc tes craintes et laisse-Moi libre de toi, Moi qui
Suis Père,
Fils,
et Saint-Esprit.
Je te bénis.
Jésus

Mercredi 13 mars 1996
Jésus le Christ te dicte: dans quelque temps, Je ferai Justice.
Je viendrai consoler les assoiffés et nourrir les coeurs purs. Je
serrerai contre Moi ceux qui Me sont fidèles et chasserai les
MESSAGES DE CONVERSION DES COEURS 195
intrus. D’ici peu, Mon tonnerre grondera et Je viendrai sur les
nuées, et chaque oeil Me verra.
Ce sera le soulagement de grands maux, et le début d’une
ère nouvelle, de paix et d’Amour. Les grands et les petits
s’aimeront d’un amour pur et désintéressé, au sein de Mon
Coeur divin.
Il ne faut pas que l’orage vous surprenne et que vous soyez
dans l’ignorance de ce qui va arriver. C’est pourquoi Je vous
dis: ouvrez les yeux et veillez, car voici que Je viens.
Vous ne croyez pas que ce temps approche pour vous,
hommes de ce siècle, et pourtant il est très près de vous.
Certains le connaîtront, et demeureront dans la stupéfaction,
parmi vous…
Je M’en vais vous apporter nourriture et rafraîchissements,
que vous avez repoussés dans votre obscurcissement si grand.
Je vous ouvrirai les yeux et vous verrez…
L’ignominie de vos coeurs, vous la verrez telle que Je vous
la montrerai; et vous geindrez, supplierez, et Je serai sourd…
Mais Je vous laisserai Mes prophètes, ceux que vous aurez
repoussés et qui alors vous pardonneront et vous consoleront
Et alors Je vous pardonnerai et vous consolerai.
Bien-aimée de Mon Sacré Coeur, enfant de Ma Passion,
voici que tu réconforteras et soigneras, comme Je l’ai toujours
désiré de toi, en te créant, en te nourrissant, en te dévoilant
ce Coeur si passionné par toi et par les hommes… de
bonne volonté.
Je te bénis.
Jésus le Christ
196 MESSAGES DE CONVERSION DES COEURS

Jeudi 14 mars 1996
Jésus le Christ te dicte: alors que tu ne savais ni lire ni
écrire, J’ai fait de toi l’objet de Mon choix, en la mission que
Je te confie à présent. Alors que tu ne M’appartenais pas encore,
Je savais que Je te ferais Mienne.
Comment ai-Je pu attendre tout ce temps pour venir te
visiter, toi que Je chérissais d’un Amour si fort dans sa prédilection…
Je ne sais… et pourtant Je le sais…
(Il faut que Je te donne des oreilles pour M’entendre, enfant…)
Quand Je te dis tout cela, J’ai en vue de t’expliquer combien
Je choyais ton âme d’enfant, dans Mon Coeur divin. Tu ne le
savais pas, et pourtant J’étais là, te regardant avec lassitude
parfois, devant la faiblesse et la souffrance de ton coeur.
Je n’ai jamais cessé de t’aimer, si tendrement que ton coeur
fondrait si Je te donnais de ressentir cet Amour que J’avais
pour toi…
Je te désirais si fort… et toi tu courais çà et là, Me cherchant
sans Me trouver tant tu étais faible…
J’ai décidé alors que Je t’élèverais à Moi pour te couvrir de
Ma tendresse, objet de Ma Passion, et Je l’ai fait…
Car Je ne pouvais te laisser désirer aussi fort l’Amour et ne
pas le rencontrer…
De même Je ferai avec ceux qui auront le coeur éperdu de
Moi, Dieu fait homme, l’Amour, Saint et Sacré.
Dans quelque temps, le coeur de pierre se fendra, en de
nombreuses âmes, et Je viendrai les choyer, de cet Amour
particulier que J’ai pour chacun…
Avant ce temps, diffuse et propage Mon Message comme Je
l’entends, toi, la préférée de Mon Sacré Coeur, Mon rien tant
aimé et tant élevé…
MESSAGES DE CONVERSION DES COEURS 197
Oui, Je t’élèverai, dans ton humanité, alors que Je t’abaisserai,
dans ton coeur, afin qu’il soit si humble que Je puisse
l’emplir à outrance…
Je ferai cela, Moi, le Christ Jésus, et tu sauras que l’homme
est ce que Dieu désire qu’il soit, au sein du monde, lorsqu’il
Lui appartient.
Je suis ton Dieu et tu Me serviras. Je te bénis. Va.
Jésus le Christ

Samedi 16 mars 1996
Jésus le Christ te dicte: Je désire ici te parler de la pudeur
que l’homme devrait avoir, dans son coeur et dans sa chair.
Quand Adam et Eve étaient purs, ils évoluaient dans leur
nudité devant Moi, le Dieu de tout ce qui est, et cela était saint
car leur coeur épris de l’amour pur et sensible ne péchait pas.
Ils se tenaient ouvertement et respectueusement devant Moi,
et s’entretenaient avec Moi sans crainte.
Ce n’est que lorsque le péché entra en eux, avec le désir de
l’orgueil, que Je fus contraint de les chasser du paradis terrestre,
de les vêtir, de les laisser chercher leur nourriture et leur
enlever l’intimité joyeuse qui existait entre nous.
Maintenant les hommes ont tellement accepté le péché,
que ce qui faisait la honte d’Adam et d’Eve, est devenu la joie
des coeurs obscurcis et souillés.
Si vous ne retrouvez pas la pureté des corps en vous cachant
humblement, en n’étant pas attirés par la chair et ce qui
la met en valeur en veillant sur vos gestes et vos regards, vous
ne pourrez être saints et retrouver la dignité de vos premiers
parents.
198 MESSAGES DE CONVERSION DES COEURS
Si vos coeurs étaient avides de pureté, de Moi, le Christ
Jésus, alors la tentation de la chair ne serait plus en vous, car
Je vous donnerais la grâce de M’appartenir à nouveau.
Si votre coeur n’est pas transparent, parce que vous n’avez
rien à Me cacher, c’est parce qu’il ne désire pas complètement
la pureté.
Si vous avez besoin d’habiller vos visages, de choses qui ne
sont pas saines devant Moi parce que c’est votre désir de paraître;
si vous avez besoin de vous vêtir autrement qu’humblement
et discrètement, pauvrement, alors la pureté n’est
pas en vous et vous n’êtes pas transparents devant Moi.
Il faudra que vous retourniez à l’état de pureté et d’innocence
de vos premiers parents, pour que Je vous garde dans la
joie auprès de Moi. Je rendrai la pureté du corps à ceux qui le
désireront, car Dieu donne toujours la grâce.
Joseph n’a jamais été tenté dans sa chair: Moi, le Dieu trois
fois saint, le dis ouvertement, car Mon père adoptif était juste
et pur, et le coeur pur reçoit toujours la grâce. Joseph n’a
jamais eu ni le regard ni la tentation de posséder une femme
dans la chair; et pourtant il se maria, oui, car il écoutait l’Esprit
de Dieu en lui; mais sa pureté de coeur ayant gardé celle
de son corps — il ne pouvait en être autrement car il aurait
fait offense à la toute pure, Marie —, il fut préservé de ce qui
est impur et souillé à Mes yeux.
En ces temps qui viennent, Je rendrai la pureté et l’innocence
à ceux qui se prosterneront devant Moi, demandant
pardon pour tant d’avilissement de votre chair, librement accepté.
Alors la joie sera dans l’être tout entier, car il recouvrira
le bonheur d’être enfant de Dieu, dans la transparence.
Je ferai cela afin de vous sauver, et vous ne croirez plus alors
que l’homme «est tenté dans sa chair tout au long de sa vie»:
MESSAGES DE CONVERSION DES COEURS 199
cela est aberration, car Dieu désire la pureté et donne la grâce,
toujours.
Si des hommes déjà proches de Moi ont encore connu la
tentation de la chair, il faut voir là que leur coeur ne connaissait
pas encore le désir profond de la pureté de corps. C’est
tout; car lorsque l’homme le désire, la tentation est vaincue
en lui par la grâce de Dieu.
Moi, le Christ Jésus, ai écrit cela.
Je te bénis, Ma petite enfant à laquelle j’ai donné la grâce de
la pureté. Va, et aime-Moi de cet amour d’enfant que Je bénis.
Jésus le Christ

Mardi 19 mars 1996
Jésus le Christ te dicte: Je te demande d’obéir à ma Sainte
volonté en tout instant. Je t’ai préparée avec Amour à ce voeu
d’obéissance que tu M’as offert. L’obéissance à Mon divin
Coeur t’apportera Ma Lumière et te donnera des ailes de joie
pour que Je t’emmène là où Je le désire.
Je t’aime si fort que Je te donnerai l’obéissance la plus vive,
et cela parce que Je veux te donner le «paradis» dans ton
coeur.
Dans l’obéissance, tu trouveras la joie de Me connaître encore
plus intimement. Tu percevras les battements de Mon
Coeur divin pour toi, et tu feras ainsi la volonté de Mon Père
qui t’a donnée à Moi pour Me servir et M’adorer.
Crois que la grâce de Dieu sera en toi, enfant, et cela au
long de ta vie éternelle.
Crois que J’ai fait des merveilles en toi, pour te donner
d’être unie si intimement à Moi, le Christ Jésus.
Si Je te demande quelque chose, accomplis-le dans la joie
que Je te donnerai, et qui est de te sentir en Moi, dans la
200 MESSAGES DE CONVERSION DES COEURS
confiance la plus totale. Essaie de Me réjouir en ne Me privant
jamais de ton âme d’enfant si «concrète» et si simple que Je
Me délecte en elle.
Ne raisonne pas; ne fais pas comme les grands de ce monde
qui ne savent que calculer et réfléchir. (S’ils écoutaient leur
coeur, ils ne seraient pas dans l’orgueil de croire que leur raison
est vérité, car ils sauraient alors que le démon est beaucoup
plus intelligent qu’eux et que sa perfidie entre librement
en eux parce que leur coeur est comme mort.)
Toi, que J’ai privilégiée ainsi, ne te donnant aucun enseignement
doctrinal en apparence, J’ai comblé ton coeur de
vérité, parce que Je Me suis adressé à lui, et non à ton esprit
d’intelligence humaine.
Rends-Moi tout ce que Je t’ai donné, en M’adorant, en Me
laissant te choyer et te donner cet Amour tant refusé.
Que Je t’aime, Mon enfant si petite…
Annonce au monde que Je désire le combler de Ma tendresse
si grande…
(Comment? En M’obéissant! Je ferai tout; Je te le promets!)
Je te bénis.
Jésus le Christ

Dimanche 24 mars 1996
Jésus le Christ te dicte: fais de ton mieux pour t’abandonner
à la tendresse si grande que Je désire te donner, en chaque
instant. Sois-Moi fidèle en tout ce que Je te demande. Ne Me
précède pas, ne M’attarde pas, par des raisonnements humains
qui M’empêchent de te donner les grâces immenses
dont Je veux te combler.
Sois ouverte à la volonté divine qui est source de joie et de
paix profondes. Sois aussi dénuée de capacités que le nouMESSAGES
DE CONVERSION DES COEURS 201
veau-né, en ton esprit d’intelligence, mais sois aussi accueillante
que lui à l’Amour.
Fais-Moi plaisir en te livrant à Ma tendresse comme un
bébé — oui, vraiment — ignorant de tout, mais ouvert, dilaté,
dans son coeur.
Sois certaine, au plus profond de ton coeur, que Je te désire
«au désert», sans connaissance, sans aucune compagnie, livrée
totalement à l’Esprit de Dieu, que Je Suis.
Et si Je ne peux t’offrir ce désert «terrestre» — au milieu
des dunes de sable —, Je peux cependant te l’offrir dans ton
coeur, afin que nous soyons seuls, toi et Moi, loin du monde
et de tout mal et pourtant dans le monde.
Je te bénis de Me désirer autant; si Ma volonté pour toi est
ton plus cher désir, Je te donnerai ce désert de ton coeur où
nous serons l’Esprit Saint et toi, unis dans la tendresse si
grande que Je te porte.
Enfant, livre Mon Message dans les coeurs; oui, vraiment,
il est temps maintenant. Je t’ouvrirai les portes et tu donneras
sans compter, comme Je l’ai fait, Moi, ton Dieu.
Je te bénis.
Jésus le Christ

Jeudi 28 mars 1996
Jésus le Christ te dicte: «la Vérité».
Dans la vie de Jésus le Christ — que Je suis — sur la terre,
il n’y avait que vérité: pas un regard, pas un mot, pas une
pensée loin d’elle n’étaient. Je suis la Vérité, et tout homme
qui se veut Mien doit Me demander la grâce d’être véridique,
honnête, loyal devant Moi qui vois et sais tout.
202 MESSAGES DE CONVERSION DES COEURS
Ecoute-Moi à présent: tout homme a le devoir de se mettre
sous Mon regard, en chaque instant de sa vie. Chaque âme
doit se regarder parler, penser, voir, agir, devant Moi.
Me «vendre» est un péché: Me vendre, c’est parler de Moi
à des âmes pour se faire plaisir, pour se mettre en valeur, sans
avoir écouté l’Esprit Saint auparavant pour que Je guide votre
âme. Me «vendre», c’est Me trahir par des paroles que vous
prononcez à Mon sujet, sans vous mettre sous Mon regard,
car alors vous vous tairiez bien souvent. C’est vouloir Me
posséder, dans votre esprit humain, aux yeux des autres, alors
que vous n’êtes pas unis à Moi, le Christ.
Si vous Me regardiez, bien souvent, lorsque vous Me «donnez
» en paroles, vous abaisseriez les yeux et vous vous tairiez.
Vous êtes en dehors de la Vérité, lorsque vous acquiescez à
votre volonté d’enseigner, alors que vous n’êtes pas unis à
Moi, le Christ Jésus; vous dites que vous avez le désir de bien
faire, de consoler, et cela est cacher votre orgueil de vouloir
vous satisfaire.
Si vous étiez humbles, désirant la Vérité, alors vous attendriez
que Je vous enseigne, avant de chercher à Me donner, et
alors vous n’appelleriez pas Satan qui vous obscurcit et vous
enténèbre. Vous appelleriez l’Esprit Saint, et chaque parole
que vous prononcez serait sous Mon regard.
Alors, vous vous tairiez lorsque Je le désire et ce que Je ne
désire pas entendre de votre bouche ne serait pas.
La Vérité, elle est en Mon Coeur divin, prête à se donner à
qui veut bien la transparence, c’est-à-dire se sentir traversé
par Mon regard: alors, Je vous purifie et vous donne ce que Je
suis.
Vous avez tôt fait de M’oublier, lorsque vous Me donnez si
mal aux hommes: si vous n’êtes pas en Ma Présence, taisezMESSAGES
DE CONVERSION DES COEURS 203
vous donc, car votre orgueil M’offense. Et alors Je viendrai,
dans votre silence, vous pardonnerai et vous entourerai de
Mon bras d’Amour qui vous est si nécessaire, car Je vous aime
et vous veux heureux.
Que la vérité soit en vous, non parce que vous vous l’appropriez:
vous ne le pouvez pas, mais parce que vous vous
abandonnez à Ma volonté, et Me la demandez alors avec votre
coeur.
Je vous bénis.
Jésus le Christ

Vendredi 29 mars 1996
Jésus le Christ te dicte: sois une avec Moi… Sois une dans
la transparence de ton être entier. Sois totalement sous Mon
regard, en tout instant, quoi que tu fasses, dises, ou penses.
Sois obéissante et J’intensifierai Ma présence, afin que tu
vives dans l’allégresse de Me posséder aussi profondément.
…Je te bénis, Mon enfant…
Sois Mon petit enfant que Je rends aussi libre que l’air
devant Moi, parce qu’il est obéissant et pur, ce qui lui donne
la transparence…
Sois ce que Je désire que tu sois: Me ressemblant; une fleur
à Mon image, et ce, jusque dans les traits de ton corps.
Parviens à l’humilité totale du tout-petit qui se laisse posséder
entièrement par son Dieu, dans la joie, car Dieu ne sait
que donner la joie, lorsque l’âme accepte Sa volonté.
Que la pureté que Je te donne soit le parfum que tu offres
à ton Créateur, et qu’ainsi tu Le consoles de tant de vice en ce
monde.
204 MESSAGES DE CONVERSION DES COEURS
Donne-Moi ton âme avec ton coeur et ton corps, laisse-
Moi te modeler délicatement, soigneusement, et alors tu Me
ressembleras, et Mon règne glorieux sera en toi.
Va, petite âme, annonce au monde combien Je désire le
combler, afin que les ténèbres s’en aillent et qu’il voie le jour
nouveau de l’arrivée de Mon Coeur Sacré dans le sien.
Propage Mon Message comme Je te le dirai; oeuvre et avance,
Mon enfant.
De cette terre purifiée sortira la gloire de Dieu.
Prépare les âmes à cette purification afin qu’elles l’acceptent
dans la joie de savoir de quel bonheur Je vais les inonder.
Quant à toi, que J’ai déjà mise au pied de la Croix, reçois
Mon Coeur divin et Sacré, toi qui as tant porté depuis ces
deux années, et qui maintenant vas Me servir dans la béatitude
quasi constante, quoi que Je te donne de porter; oui, tu
porteras maintenant la Croix de ton Maître, dans les outrages
que tu recevras pour Moi, mais la petite fleur de Jésus passera
souriante au milieu de tant de haine, tant elle sera unie à Moi,
le Christ Jésus.
Je t’aime et te bénis amoureusement.
Jésus le Christ

Mercredi 3 avril 1996
Jésus le Christ te dicte: abandonne-toi entre Mes Mains et
cesse de raisonner, de réfléchir; sois toute à Moi, Ma petite
âme que Je bénis.
Il faut que Je Me manifeste à toi, Mon enfant, afin de laisser
les Bras de Mon Père retomber doucement sur ce monde et
non en le châtiant comme il le mérite.
Mon Coeur divin est tellement épris de toi, que Je te donnerai
de porter les offenses que l’homme Me fait: ces outrages
MESSAGES DE CONVERSION DES COEURS 205
s’adresseront à toi et tu les ressentiras à la manière dont Je les
ressens; pardonne et aime en étant sûre que Je suis avec toi et
que ces offenses Me sont destinées.
Cette grâce que Je te donne, de partager ainsi Ma Coupe, Je
te la donne dans l’immense Amour que J’ai pour toi: Je partage
avec toi, non parce que Je veux que tu souffres mais parce
que Je veux que tu ressentes ce que J’ai ressenti et ce que Je
ressens encore.
Je te donnerai le zèle pour Me servir et la fermeté devant les
démons que tu verras devant toi, dans ces hommes qui disent
M’aimer et Me renient. Je te donnerai de t’exprimer dans la
Vérité, que Je suis, et ce, quelles que soient les réactions orgueilleuses
des hommes. Je ne te laisserai pas Me trahir: de
même que J’ai obéi au Père en tout ce que J’accomplissais sur
la terre, sans craindre les hommes, de la même manière Je te
laisserai parler ici-bas, sans craindre aucun esprit, aucun
homme. Je garderai ta langue et ce que tu diras au moment
où tu le diras (l’Esprit Saint parlera en toi), Je le bénirai, Moi,
le Dieu trois fois saint.
Que rien ne te trouble, Mon enfant, ni ne t’enlève la paix
que Je te donne. Ne te révolte pas de l’incompréhension des
hommes, mais aide-les à entrouvrir les yeux.
Je te donne Mon Amour, afin que tu portes Ma Croix ainsi;
Je te destine plus de tendresse qu’à toute âme de ce monde,
alors obéis à ton Dieu qui te veut aussi proche de Lui ainsi.
Es-tu prête à recevoir Mon Amour de prédilection avec les
outrages qui également accompagneront Mon règne dans ton
coeur?
Je te bénis.
Jésus le Christ
206 MESSAGES DE CONVERSION DES COEURS

Dimanche 21 avril 1996
Jésus le Christ te dicte: croire et voir.
Je désire t’expliquer aujourd’hui de quel Amour Je t’aime.
Je te semble las lorsque tu souffres de manquer de Ma Présence,
et Je le suis. Ce n’est pas parce que tu M’offenses ou Me
déplais, que Je suis las; c’est parce que tu crois que Je ne t’aime
plus aussi amoureusement en ces moments où Je te semble
loin.
Ton coeur refuse de croire que Je peux «l’éloigner» de Moi;
lorsque tu te sens loin et abandonnée, ton coeur souffre et ne
comprend pas.
Pourtant, tu M’as obéi, en cette dernière épreuve: tu as
essayé de ne pas te condamner, de t’aimer pour Moi, le Christ
Jésus, et de calmer ton coeur.
Or, Je t’ai dit: obéis et Je t’exaucerai. Je te bénis de M’avoir
obéi de ton mieux: Je t’ai aidée, oui…
Eh bien, lorsque l’âme désire la grâce de faire Ma volonté,
Je la lui donne; lorsque l’âme cherche à M’adorer en premier
lieu, Je la comble.
Crois et tu verras, et tu vivras. Obéis toujours à ton Jésus,
avec la grâce si grande que Je t’ai donnée de Me désirer aussi
fort.
Sais-tu combien Je suis heureux lorsque ton âme Me demande
si fort de M’adorer en tout instant? Et sais-tu combien
Je suis triste lorsque ton coeur saigne de ne pas Me ressentir
autant, alors qu’il voudrait adorer son Dieu et vivre en Lui?
Tu ne Me dis plus: «mais alors, Jésus, pourquoi cette épreuve…?
» Non tu ne le dis plus, car ton coeur est déjà fondu dans
le Mien et sait que Je l’exaucerai vraiment, car cela est «obligé
» (pour utiliser ton langage).
MESSAGES DE CONVERSION DES COEURS 207
Eh bien oui, Je te comblerai car ton seul désir est de M’adorer,
Moi, le Christ Jésus, et c’est aussi Ma volonté pour toi.
Enfin tu comprends que l’on adore Dieu lorsqu’on Le perçoit
et que ce n’est pas un amour esseulé et triste que Je demande.
Enfin tu obéis et comprends alors que l’Amour que
tu Me réclames si fort, c’est de me connaître et de M’adorer.
Je ne peux te refuser ce que tu demandes si fort…
Qu’il t’a fallu de temps, enfant, pour comprendre que le
démon avait fait voeu de te perdre en te faisant croire que Je
n’exaucerais pas ton coeur!…
Mais pour tout ce que nous avons souffert, Je triompherai
de toi entièrement, te faisant reine de Ma tendresse pour le
monde…
(Pourquoi reine?!! Parce que la reine porte le pain aux enfants
vers lesquels Dieu l’envoie: elle les aide et leur donne ses
richesses. Ta richesse sera Ma tendresse…)
Et si tu doutes encore en Me disant: «il n’y a que Marie qui
soit reine», et en Me disant aussi que Je ne devrais pas employer
ce mot pour toi, Je te dis: Gloire à Jésus le Christ, le Fils
de Dieu et de Marie, que Je suis; Marie est la seule reine de
l’univers, et cependant Je peux avoir sur la terre de petits
anges, de petits rois et de petites reines, qui ont fait voeu de
Me servir et de M’aider à nourrir le monde, non?
Alors, «si Je veux» cela est bien: cela est Mon désir. Ne
crains plus, petite âme chérie de ton Dieu: crois et vis. Obéis
et vois, et vis. Ton Dieu sait par où te mener.
Vois combien Je t’aime à présent, de Me désirer si fort, de
M’honorer ainsi en ne Me laissant pas un instant — presque
— sans M’appeler avec ton coeur.
208 MESSAGES DE CONVERSION DES COEURS
Si Ma volonté est que tu nourrisses le monde avec ce que Je
te donne, enfant, c’est que l’amour que Je te donne d’avoir
pour Moi est démesuré.
Je t’aime, Ma petite enfant si solide à présent… D’ici peu,
tu te réjouiras, car tu auras vaincu définitivement celui qui te
fait croire que Je ne veux pas que tu M’adores en tout instant…
Adore-Moi donc sans Me craindre car Je t’aime amoureusement
en chaque instant qui passe; obéis: crois et tu verras et
vivras.
Sois le petit chérubin de Jésus et de Marie: sens-toi «fière»
d’être aimée et comblée à ce point, et oeuvre, enfant…
Je te bénis.
Jésus le Christ

Mercredi 8 mai 1996
Jésus le Christ te dicte: il Me faudra brûler le coeur de ceux
qui disent Me servir, au sein de cette basilique dédiée à Mon
Sacré Coeur, pour que l’on m’écoute enfin et Me respecte.1
Je renverserai les montagnes qui se dressent contre toi,
Mon petit enfant choisi, dans cette mission que Je te confie au
sein de «Prière et Pénitence». Le démon est acharné contre toi
et développe sa traîtrise en t’empêchant — croit-il — de révéler
Mon message; mais il ne peut rien si tu es fidèle et confiante:
son affolement devant la tendresse que Je destine au
monde ne pourra jamais empêcher Ma mission pour toi.
Laisse-le donc affoler les siens pour te troubler et te faire
croire que ta mission est perdue d’avance: Je te promets que
1. Allusion à un Message privé dans lequel Jésus se plaint du refus de diffuser
ces paroles au sein de la Basilique de Montmartre.
MESSAGES DE CONVERSION DES COEURS 209
Dieu arrive à Ses fins, toujours; peu importe si le démon agite
la basilique en essayant de chasser Mes bien-aimés: il ne vaincra
pas.
Alors, fais-Moi plaisir et reprends courage: la mission que
Je te confie sera…
Je te bénis et Je bénis le père qui te guide et M’a accepté
dans son coeur: Je bénis son humilité et le service qu’Il Me
rend.
Jésus le Christ

Samedi 18 mai 1996
Jésus le Christ te dicte: si l’homme décidait de trouver la
joie, le bonheur en Moi, le Christ Jésus, il le trouverait…
«forcément», car Je suis la source de toute vie de l’âme, toute
joie profonde et durable.
Mais peu d’hommes espèrent autant de Moi: peu d’hommes
privilégient le coeur et l’amour et peu quémandent la joie
de la vie en Dieu.
Or, c’est ce que Je désire donner, à présent de façon prodigieuse:
la grâce de Me contempler en M’adorant, la grâce de
ne jamais Me perdre, la grâce de la joie éternelle — parce
qu’elle ne s’en va jamais.
Pourquoi les hommes ne mendient-ils pas Mon Amour
comme Je mendie le leur? Je leur donnerais à profusion, s’ils
l’osaient. Mais, par orgueil, par manque d’amour, ils ne
demandent pas; ils croient qu’il leur faut vivre avec un Dieu
qui refuse de Se faire connaître à leur coeur…
Je leur annoncerai par ta bouche que Je viens les embraser
de Mon Feu divin, que Je viens les faire Miens, que Je viens
leur prêcher de demander Ma joie, qui leur sera donnée, à
210 MESSAGES DE CONVERSION DES COEURS
tous ceux qui désirent M’adorer, Moi, le Dieu de tout ce qui
est.
Ce sont les hommes de ces derniers siècles qui ont anéanti
Mon Coeur, Me faisant «paraître» comme un Dieu sourd et
muet. Cela, Je ne le tolérerai plus bien longtemps; l’on saura
bientôt que Dieu a un Coeur et qu’Il chérit Ses enfants aussi
«concrètement» et aussi fort — et davantage encore —
qu’une maman.
Pourquoi avez-vous fait de Mon Coeur divin et humain un
coeur si froid et si dur? Comment avez-vous pu éloigner ainsi
tant de Mes enfants en leur faisant croire que Je ne pourrais
répondre à leur besoin d’Amour?
Quelle religion prêchez-vous, vous qui vous dites catholiques
et qui pratiquez une religion dénuée d’amour: votre
religion et non la Mienne? Vous dites qu’il «faut» aimer, qu’il
«faut» donner et offrir, et aider… mais tout cela, vous le faites
sans Moi, sans Me regarder dans le silence, sans vous demander
si vous M’aimez vraiment amoureusement, comme des
enfants… Vous M’asphyxiez sous des flots de paroles, de décisions,
d’actes qui vous concernent et ne Me concernent pas
parce que vous n’êtes pas unis à Moi Jésus-Christ, en les exécutant…
Que me faites-vous encore? Vous rendez les agneaux que Je
vous donne esseulés et tristes, vous, âmes qui M’êtes consacrées,
car vous refusez de vous ouvrir à Ma grâce et de leur
donner ainsi l’espérance de la vraie vie en Dieu, qui apporte
joie et sérénité malgré les épreuves.
Vous ne croyez pas que Je donne la joie parce que vous ne
l’avez pas «expérimentée»: comme vous n’êtes pas humbles,
Mon Amour ne peut entrer en vous et alors vous ne connaissez
pas Ma joie, joie de l’union intime et amoureuse avec le
MESSAGES DE CONVERSION DES COEURS 211
Christ que Je suis — Jésus —. Si vous Me connaissiez, votre
visage serait illuminé de joie et vos paroles seraient de «feu»:
feu de l’Esprit Saint qui embraserait votre coeur…
Mais vous Me condamnez au silence, par votre orgueil, en
prétendant que les sentiments d’amour ne sont pas bons ou
juste «un peu pour les débutants».
Or, Je vous dis, Moi, Jésus-Christ: si vous ne décidez pas de
changer vos coeurs en demandant Mon pardon, vous ne connaîtrez
pas la vie éternelle: vous serez livrés aux lions qui vous
entourent parce que vous les écoutez — les démons — et ils
vous dévoreront.
Revenez donc à Moi et essayez de M’être fidèles, en ne
disant pas que Je suis loin et inabordable: parlez de Ma tendresse
aux âmes et dites-leur que Ma Miséricorde déborde et
que Je veux donner la joie; dites-le Je vous en prie: votre Dieu
vous en supplie.
(Et maintenant, Mon âme d’enfant bien-aimée, écoute-
Moi en privé — toi et Moi. Je te bénis d’avoir accueilli Mon
message. Viens.)
Jésus le Christ

Admin
Admin

Messages : 109
Date d'inscription : 26/08/2012

Voir le profil de l'utilisateur http://latendressededieu.lebonforum.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum