Messages de conversion des coeurs donnés par Jésus-Christ à Françoise TOME 2-4 - La Tendresse de Dieu -

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Messages de conversion des coeurs donnés par Jésus-Christ à Françoise TOME 2-4 - La Tendresse de Dieu -

Message  Admin le Mar 28 Aoû - 6:28

Tome 2.4


Vendredi 26 septembre 1997
Jésus-Christ te dicte: Je te bénis.
Lorsque les fleurs sont belles, dans Mon jardin, Je les rassemble
en un magnifique bouquet pour Mon Père, Dieu éternel,
et Je Lui présente pour apaiser Sa colère devant le péché
du monde.
MESSAGES DE CONVERSION DES COEURS — TOME 2 101
Dans les temps qui viennent, qui sont là déjà, Mes fleurs ne
seront pas des expiatrices tristes et souffrantes, mais des âmes
joyeuses et décidées, affrontant les erreurs et les persécutions
du monde dans la plus grande communion de tendresse avec
Moi, Jésus-Christ. Je ne leur demanderai plus de porter jeûnes
et sacrifices, mais de rayonner Mon sourire en elles. Elles
ne seront plus sujettes aux attaques du malin, comme c’est
encore le cas pour certaines, mais elles porteront Ma joie, Ma
paix, car elles seront pleines de Mon Amour ressenti, et cela
se verra, se propagera comme un feu, débordant sur le reste
du monde.
Toi, petite âme, que J’ai créée pour cette «époque» qui
vient, ne te laisse pas troubler par ce qui était, chez Mes âmes
préférées, dans les souffrances que tu leur voyais. Maintenant,
Mes fleurs amoureuses souffriront de se voir rejetées,
peut-être davantage qu’avant, tant elles seront fortes en parole,
mais elles porteront une telle joie en elles que la souffrance
ne sera plus souffrance. Alors, Je ne parlerai plus de rachat des
péchés, mais d’amour, oui, toujours d’amour, de paix, et de
joie. Je serai avec vous et nous aimerons ensemble. Alors, le
mal ne sera plus.
Toi, donc, petite âme Françoise, ne crois pas que Je te parle
à partir de maintenant de rachat des péchés. C’est la civilisation
de l’Amour qui arrive, et Je ne demande que de l’amour.
Voilà. C’est bien ainsi: le début d’une ère nouvelle, de
Miséricorde et de paix.
Ne t’étonne pas des demandes de Marie, à Medjugorje: cela
est la fin d’un temps, et entre ces deux temps, il faut des âmes
qui rachètent encore par le jeûne et la pénitence, et d’autres
qui amorcent la nouvelle vie, celle de l’Amour dans le coeur.
102 MESSAGES DE CONVERSION DES COEURS — TOME 2
Ce que Je t’ai demandé au début de ton initiation était un
temps dans le temps, un passage. Maintenant, aime-Moi
seulement, avec tout ton sentiment, et sois heureuse, car Je le
désire vraiment.
Je te bénis.
Jésus-Christ

Vendredi 26 septembre 1997
Jésus-Christ te dicte: Je te bénis. Enfant, ne Me laisse pas
quand Je t’appelle. Lorsque la grâce est en toi pour écrire avec
Moi, c’est que Je le désire.
Bien-aimée, le moment est venu de te dire: Je guéris à présent
les blessures profondes que t’a infligées le démon. Dorénavant,
en vivant avec Moi, tu vas renaître à la vie profonde
en Mon Coeur. Laisse tout souci pour venir Me retrouver,
pour ne former qu’Un avec Moi.
A présent, Je vais te former à M’accueillir intimement,
en tout instant. Je vais te demander d’accueillir Mon Saint
Esprit, de Sagesse et de Vérité, afin qu’Il parle par ta bouche
et annonce Mon Message.
Vois, petite âme, combien la Miséricorde de Dieu est grande
et combien tu Lui as plu. Regarde ce que J’ai fait de toi et
remercie-Moi à ta manière, avec tes mots d’enfant.
Voici que Je viens te faire Mienne entièrement, comme Je
te l’ai tant demandé; voilà que Je viens changer ta vie, l’illuminer
en te rendant radieuse.
Cela est la joie de Mon Père, de voir Ses petits heureux. Il
aime regarder Ses fleurs qu’Il préfère, accepter Ses cadeaux
avec humilité et sourire.
Et maintenant que tu veux être avec Moi, en tout temps, et
non plus «contre Moi», voici que Je t’appelle à connaître Mon
MESSAGES DE CONVERSION DES COEURS — TOME 2 103
Coeur, en Sa Présence constante. Rassasie-toi donc de Ma
tendresse et donne-la à tous ceux qui t’entourent. Je te bénis.
Jésus-Christ

Vendredi 26 septembre 1997
Jésus-Christ te dicte: Je te bénis. Viens avec Moi, dès que tu
le désires, J’ai des trésors pour toi…
Quand le mal sommeille dans une âme, il agit par moments,
lorsque Dieu se présente à elle. C’est pourquoi il y a
tant d’âmes qui Me refusent. Beaucoup d’âmes mènent une
vie «normale» sans Moi, penses-tu. Et bien le mal sommeille
en elles parce qu’il ne les craint pas: elles ne M’aiment pas, ni
ne Me désirent. Mais si Je viens à la porte de ces coeurs, soudainement,
le démon se réveille et Me chasse, car l’âme garde
un serpent dans son coeur. Voilà pourquoi il faut l’infinie
patience de Dieu pour enseigner à l’âme qu’Il aime.
Bien-aimée, tu as abrité la tristesse et la crainte, en ton
coeur, bien involontairement certes, mais ce sont des venins
qui rendent l’âme malheureuse.
Dieu ne veut pas que tu sois triste; alors J’ai frappé à ta
porte, jour après jour, pour te donner confiance en Moi et
enlever tes craintes. Cela est près d’être fait, maintenant. J’ai
débarrassé ton coeur des mauvaises herbes, le purifiant pour
qu’il Me connaisse vraiment. En toi, J’ai oeuvré comme J’oeuvrerai
en beaucoup d’âmes de ton temps. Ce fut Mon délice
de t’apprendre à être proche de Moi; ce le sera encore plus de
t’apprendre à ressentir Ma tendresse.
Bien-aimée, ton Dieu t’a purifiée de ces venins de Satan,
donnés par les souffrances de ta vie. Maintenant, tu Me seras
fidèle, et heureuse. Je te bénis.
Jésus-Christ
104 MESSAGES DE CONVERSION DES COEURS — TOME 2

Samedi 27 septembre 1997
Jésus-Christ te dicte: Je te bénis.
Dans Mon Coeur, tu dois être la petite enfant que Je préfère,
pour correspondre à ta mission. Tu dois oser être aussi
proche de Moi que ton coeur le nécessite. Cela veut dire: n’aie
pas de crainte, de tristesse, de découragement: n’aie que de la
joie de venir Me rencontrer, car Je suis là pour te donner Ma
paix et Ma tendresse.
Sois heureuse que Je forme ton coeur ainsi, en l’approchant
aussi près de Moi, et ne te désole pas de n’être pas capable de
grand-chose: Je ferai tout si tu Me le permets.
Aussi, donne-Moi tout de toi; accepte l’Amour que Je te
donne en ne doutant jamais de Mes dons, et en étant sûre que
Je fais cela par Amour pour toi.
Viens avec Moi, auprès de Moi, toujours. Ne t’éloigne jamais.
Reste «accrochée» à ton Dieu qui souffre lorsque tu n’es
pas proche.
Regarde ce que Je t’ai donné et remercie-Moi, avec ton
amour d’enfant. Ne délaisse pas Mes agneaux mais va les
trouver, tant que Je te le demanderai, et nourris-les.
Accepte pour un temps d’être la petite fleur de ton Dieu
jetée dans le monde pour l’illuminer. Après, Je viendrai te
chercher.
Sois dans Mon Amour, toujours. N’en sors jamais. Je te
bénis.
Jésus-Christ

Samedi 27 septembre 1997
Jésus-Christ te dicte: Je te bénis. Mon Amour pour toi ne te
fera jamais défaut: Je te le promets.
MESSAGES DE CONVERSION DES COEURS — TOME 2 105
D’aussi enfant que toi, Je n’en ai pas beaucoup: sois le petit
enfant que Je préfère parce qu’il ose tout pour obtenir son
Dieu. Désire-Moi toujours et obtiens ce que ton coeur veut
tant: Ma Présence constante et ressentie.
Ne crois pas pouvoir vivre heureuse sans Me ressentir
constamment à tes côtés: Je t’ai élevée pour ce don de Mon
Coeur que Je veux faire aux hommes de ton temps.
Attends tout de Moi, dans la paix et la certitude, et tu auras
tout. Ne dis pas: «Peut-être je recevrai, ou peut-être non».
Dis: «Je recevrai certainement parce que Dieu me l’a dit». La
foi est certitude aussi, enfant, et non seulement volonté de
croire: les temps qui viennent changeront ces erreurs communément
répandues. La foi est certitude : soyez sûrs et vous
aurez, comme Mes apôtres recevaient lorsqu’ils demandaient.
Vous aussi, peuples de ce nouveau temps, apprenez à
demander avec certitude et vous recevrez, abondamment.
Voilà que Je viens vous donner de vivre l’Evangile pleinement,
réellement, avec Moi dans votre coeur. Alors, vous ne
direz plus: «Dieu est sourd: Il n’entend pas la prière de Ses
enfants». «Venez et voyez», vous dirai-Je alors à nouveau. Et
vous comprendrez, Me posséderez dans votre coeur.
Je vous bénis.
Jésus-Christ

Samedi 27 septembre 1997
Jésus-Christ te dicte: Je te bénis.
«Sois proche de Moi», t’ai-Je dit… Ne mets pas de barrières
entre toi et Moi. Me respectes-tu? Alors, c’est bien, mais que
ton respect ne soit pas éloignement de Moi. Je te veux dans
Mes Bras, au plus près de Mon Coeur; quand Je viendrai à toi,
Je te serrerai contre Mon Coeur: comprends-tu cela?
106 MESSAGES DE CONVERSION DES COEURS — TOME 2
Je te réveillerai pour que tu comprennes…
J’ai dit: «Vous devriez être comme des enfants». Crois-tu
que les enfants ont peur de Moi? Non: ils sont naturels,
chantent et se réjouissent de venir bavarder avec Moi. Fais de
même: réjouis-toi et viens; ne reste pas seule.
Je te bénis. Tu Me fais plaisir lorsque tu souris. Garde le
sourire en toi, comme ton enfant qui Me fait tant de baisers!
Je t’aime. Aime-Moi d’un amour «démesuré», immense.
J’emplirai le fini que tu es avec Mon infini. Laisse-toi combler,
enfant.
Partout où tu iras, Je serai avec toi. Je te bénirai, t’accompagnerai,
te nourrirai, te consolerai. Reste avec Moi, toujours.
Je te bénis d’être une enfant si petite. Ton Dieu te serrera
contre Son Coeur d’ici peu de temps.
Va. Et sois avec Moi.
Jésus-Christ

Samedi 27 septembre 1997
Jésus-Christ te dicte: Je te bénis.
Désire-Moi sans cesse, vois-Moi sans cesse auprès de toi.
Sois délivrée de toute peine, de toute tristesse profonde, car
cela est venin pour l’âme. Sois heureuse, maintenant: heureuse
que Je t’aime tant et que Je te donne la grâce de le ressentir.
Maintenant, J’irai plus loin avec toi, Je t’emmènerai connaître
les profondeurs de Mon Sacré-Coeur, là où viennent les
âmes qui Me désirent beaucoup. Fais-toi toute petite pour
admirer, contempler la beauté de ce Coeur qui aime tant les
hommes.
De si petit agneau… J’en voudrais tant et tant… Je les aime
tous, Mes agneaux, égarés ou non, mais comme Je voudrais
MESSAGES DE CONVERSION DES COEURS — TOME 2 107
qu’ils soient au plus près de Mon Coeur… Dieu souffre tant
de voir l’éloignement des âmes qui ont mal compris Ma
doctrine, ou encore l’ont falsifiée.
Comme Je voudrais que le temps change et Me redonne les
âmes pures que Je désire ici-bas. Bientôt, vous connaîtrez
Mon Amour, et vous deviendrez resplendissants de pureté, de
joie, de tendresse.
Je vous bénis, de tout Mon Coeur.
Soyez un avec Moi.
Jésus-Christ

Samedi 27 septembre 1997
Jésus-Christ te dicte: Je te bénis. Vois-tu, quand tu travailles
avec Moi, Je M’occupe de nourrir ton âme. Tu ne t’en
rends pas toujours compte, jusqu’au moment où Je t’ouvre
les yeux.
Voilà que Je viens nourrir l’âme des petits qui Me liront,
avec Mes écrits. Ils apporteront la force du réconfort que Je
destine à chacune.
Mais toi, enfant, tu devras propager Mon Message aussi de
vive voix, et non seulement avec les écrits que Je te donne.
C’est pourquoi Je raviverai la flamme de Ma demeure (ton
âme) si tourmentée par les derniers assauts de Satan.
Ma fille chérie, c’est le commencement d’une nouvelle ère
de paix, de miséricorde, de justice et d’Amour, qui vient, et
que Je te donne d’annoncer, de vivre aussi.
Alors, la terre refleurira, et ses parterres seront plus beaux
que jamais auparavant — dans l’Eglise. Il y aura des lieux
ombragés, frais, pour les âmes brûlées par le feu de l’ennemi,
et le mal, la terreur qui règnent, disparaîtront pour toujours.
108 MESSAGES DE CONVERSION DES COEURS — TOME 2
Voici que Je viens faire Mien le monde entier, et changer le
mal et l’obscurité en bien et en Lumière. La vérité sortira de
ce torrent de feu qui va se déverser sur le monde. Les hommes
Me connaîtront, M’adoreront, et tout reviendra comme cela
aurait toujours dû être.
Je te bénis.
Jésus-Christ

Samedi 27 septembre 1997
Jésus-Christ te dicte: Je te bénis. Travaille à Me satisfaire, et
Moi, Je travaillerai à tes intérêts. Mange-Moi, bois-Moi, vis
de Moi.
Je te bénis d’être une enfant si pleine de franchise devant
ton Dieu… Vois-tu, si Je t’obligeais à faire quelque chose, tu
ne le ferais pas, parce que tu es franche et que tu sais que Je te
veux libre. Aussi, demande ce que tu as besoin pour faire Ma
volonté: tu es sûre de l’obtenir.
Je ne juge pas les hommes sur les actes de piété qu’ils Me
donnent en apparence. Je les juge sur leur amour. Si vous Me
recevez quotidiennement, si vous Me priez savamment, et
cela durant des heures chaque jour, mais que vous le faites
sans amour, cela ne sert à rien. Mieux vaut demander l’amour
dans votre coeur avec insistance, et ensuite Me l’offrir avec
passion, avec joie.
Je ne veux pas de vos actes forcés: Je ne les ai jamais voulus.
Je veux seulement votre amour, et ensuite vous serez capables
de Me recevoir dignement. Car celui qui Me reçoit sans
amour, Me trompe et M’offense. Prenez donc le temps de
vous observer, et vous verrez que la prière la plus importante
pour votre coeur est:
«Seigneur, donne-nous un coeur qui T’aime».
MESSAGES DE CONVERSION DES COEURS — TOME 2 109
Je vous bénis.
Soyez saints comme Je veux que vous le soyez.
Jésus-Christ

Samedi 27 septembre 1997
Jésus-Christ te dicte: Je te bénis.
Mon enfant, quand des affaires personnelles t’occupent
l’esprit, Je suis avec toi pour résoudre tes soucis. Quand tu as
un problème terrestre, aussi petit soit-il, cela Me fait plaisir de
partager avec toi, de t’aider.
Mais il faut que tu Me le demandes. Ne crois pas que Je sois
un Dieu qui ignore la vie quotidienne: Je veux partager avec
toi chaque souci de la terre, par Amour pour toi.
En ce temps qui vient, Je montrerai à Mes petits combien
Je suis présent dans la vie quotidienne, pour arranger au
mieux tous les problèmes qui peuvent surgir. Je montrerai
par là combien grande est Ma clémence envers ceux qui espèrent
tout de Moi et non d’eux-mêmes.
Appuyez-vous sur Moi et vous ferez tout dans la joie.
Apprenez à jouir de Ma Présence constante et vous saurez que
Je vous aime comme un Epoux le plus tendre.
Donnez-Moi vos coeurs, pour que Je les fasse Miens, pour
qu’ils soient beaux et plaisants à regarder, pour qu’ils soient à
Mon Image.
Voilà. C’est aujourd’hui que Je viens, dans les âmes qui Me
lisent, proposer à leurs coeurs de Me permettre d’entrer dans
leur demeure, et ce pour l’éternité. Alors, vous connaîtrez le
règne de Dieu sur la terre.
Je vous bénis.
Jésus-Christ
110 MESSAGES DE CONVERSION DES COEURS — TOME 2

Samedi 27 septembre 1997
Jésus-Christ te dicte: Je te bénis. Je t’ai donné la mission de
propager Ma tendresse à travers le monde. Tu le feras, avec la
grâce de l’Esprit Saint que Je pose sur toi à présent.
Pour t’aider, Je te donne deux anges: ton ange gardien
(A…) et «Emmanuel», l’ange de la joie. Et Je te donne encore
ton père spirituel, et cet autre prêtre que tu connaîtras bientôt.
Et par-dessus tout Je te donne Moi-même, dans la sainte
Eucharistie et dans Ma Présence glorieuse également. Tout
«cela», cette aide, Je te la donne gratuitement. Toi aussi, donne
gratuitement à qui t’entoure, à qui te demande.
Mets-Moi en premier toujours. Ne donne pas prise aux
discussions hostiles à Mon sujet, et éloigne-toi de ceux qui
Me refuseront. Passe là où Je te le dirai, et abreuve, nourris.
Partout où tu passeras, Je sèmerai la joie et le réconfort.
Sois Mon porte-parole, tout de faiblesse et d’amour, que
son Dieu protège en tout instant.
Ne Me fais jamais défaut. Je t’aime trop. Fais selon ce que
Je te dis et non d’après toi. Et écoute l’Esprit Saint qui t’inspire
en chaque instant, cependant.
Je poserai Mon doigt sur toi et te garderai de tout propos
ne venant pas de Moi.
Voilà. C’est Mon «envoi en mission» pour toi.
Je te bénis.
Jésus-Christ
MESSAGES DE CONVERSION DES COEURS — TOME 2 111

Samedi 27 septembre 1997
Jésus-Christ te dicte: Je te bénis. Viens, écrivons.
Lorsque le mal a juré de déferler sur la terre, Moi, J’ai juré
de sauver le monde. Je l’ai sauvé par Ma mort sur la Croix, Je
le sauverai encore par Ma tendresse.
Les heurts de ce temps sont tels, que Ma souffrance ne
pourrait plus se contenir si des âmes telles que toi ne désiraient
pas la Lumière. Par «heurts de ce temps», Je veux dire
les catastrophes, les souffrances, les maux divers dont est affligé
ce monde.
Alors, Je viens, non pas pour punir mais redresser avec
Amour, Je viens faire Miséricorde à nouveau, pour que seuls
ceux qui ne veulent pas vivre périssent, pour que seuls ceux
qui Me haïssent s’en retournent vers la mort.
Voilà que Je viens, non pour faire justice, mais pour que la
justice soit; Je consolerai, Je réconforterai, Je soignerai, tout
cela avec bonté et bienveillance.
Mais Je ne laisserai pas le mal se poursuivre. Je condamnerai
ceux qui s’opposent à Moi et Me défient sans cesse. Ceuxlà
seront excommuniés d’eux-mêmes, de leur propre volonté.
Alors, petite enfant, travaille là où Je te demande, redresse
les coeurs et abats le mal qui trône dans Mon sanctuaire.
D’ardentes fumées s’élèveront, quand celui-ci sera abattu,
et Mon Eglise connaîtra un triomphe comme jamais elle n’a
connu.
OEuvre, petite âme, pour le réveil de ce monde auquel tu
appartiens, et repose-toi seulement quand Je te dirai: «Viens,
l’heure est venue de revenir à la Maison».
Va. Je te bénis.
Jésus-Christ
112 MESSAGES DE CONVERSION DES COEURS — TOME 2

Samedi 27 septembre 1997
Jésus-Christ te dicte: Je te bénis. Travaille, enfant, afin que
nous rattrapions notre retard. Je te soutiendrai.
Voilà que tu as repris confiance en Moi, et que Je suis heureux:
Je t’aime si fort…
Si les désirs de ton coeur s’accomplissent, c’est que Dieu
Lui-même les a placés là, dans ton coeur. Aussi, avance, le
temps presse…
Quand tu as su faire fondre Mon Coeur en lui demandant
tant de Présence, J’ai promis que Je te ferai ce cadeau merveilleux,
de Ma Présence constante. Je suis sur le point de
tenir Ma promesse. Alors, vois, éclaire, illumine tout et chacun
autour de toi. Que ton Dieu puisse dire: «Je Me reflète en
elle».
Tout ce que tu auras viendra de Moi. Je te le donne, pour
toi d’abord, pour le monde ensuite, pour que tu accomplisses
Ma parole: «Aime ton prochain comme toi-même».
Alors, Je serai heureux. Tu auras sauvé bien des âmes de la
détresse, et Je te remercierai de cet amour donné gratuitement.
Tes frères, aime-les, tous, et ne les laisse jamais dans
l’erreur, cependant: Je te dirai quoi leur dire, à chacun.
Mais ne reste pas au milieu de ceux qui te refusent. Donneles-
Moi, puis va plus loin, là où Je te donnerai d’être accueillie.
Ta mission sera grande et féconde. Ma gloire en sera plus
grande encore. Et tu Me diras:
«Mon Dieu, comme Tu es grand».
Je te bénis, de tout Mon Coeur.
Jésus-Christ
MESSAGES DE CONVERSION DES COEURS — TOME 2 113

Samedi 27 septembre 1997
Jésus-Christ te dicte: Je te bénis, enfant qui Me passionne…
Si tu savais combien Je t’aime, tu fondrais en larmes de
bonheur. Alors écoute: tu as émis si souvent le désir de Me
voir, de Me sentir, que Je ne veux plus te priver bien longtemps.
Je veux Me manifester à toi comme à aucune âme auparavant,
en Mon exquise tendresse. Je veux faire de toi Ma petite
fiancée resplendissante et amoureuse.
Ne repousse jamais les avances de ton Dieu, ne Lui fais
jamais défaut. Je te donnerai de Me posséder dans ton coeur
de façon prodigieuse. Toi, aime-Moi seulement.
Vois-tu, si tu t’inquiètes, tu perds la vie : ne t’inquiète pas
et écoute ton coeur seulement, que Je garde.
Ta confiance en Moi grandira, débordera jusqu’à ce que tu
ne sois qu’Un avec Moi. Alors Je te dirai: tu as compris
l’Amour que Je te porte.
En attendant, unis tes forces aux Miennes pour te délivrer
de tout ce qui t’entrave et te nuit: tes craintes surtout. Ne
crains rien, ni personne: les créatures et les éléments sont
soumis à Dieu, quoi que fasse le démon. Paix à ton âme,
donc.
Et surtout, ne Me crains pas: n’oublie pas que Je Me suis
penché sur la plus petite enfant que J’ai trouvée, pour lui
donner le bonheur de Me posséder sur la terre. Alors, vis, et
crois puisque tu auras vu.
Voilà. Je te bénis très affectueusement, toi qui veux tant
Mes paroles aussi pour «toi toute seule»! Tu as raison! Dieu
parle à chacun ainsi — pour «lui tout seul» — et pour les
114 MESSAGES DE CONVERSION DES COEURS — TOME 2
autres ensuite, pour qu’ils découvrent Mon Amour exclusif
pour eux-mêmes.
Jésus-Christ

Samedi 27 septembre 1997
Jésus-Christ te dicte: Je te bénis. Enfant, suis-Moi là où Je
t’emmène. Avec acharnement, poursuis le travail que Je te
confie (de révéler Mon Coeur). Sois patiente aussi, car il faut
un peu de temps pour tout écrire de ce qui constitue notre
retard. Sois en paix aussi: Je t’aime.
Vois-tu, quand les hommes sont attachés aux choses de ce
monde, ils ne trouvent pas de temps pour Moi; cela les ennuie,
de venir Me retrouver, parce que leur coeur est fermé à
la grâce. OEuvre pour eux, dans ces écrits que Je te donne, car
ils sont attrayants pour ceux qui ne Me désirent pas parce
qu’ils ne Me connaissent pas. Je leur apprends à Me connaître,
ici.
Mais tu dois donner aussi avec ton coeur, directement, lorsque
tu te trouves devant ces âmes qui se veulent justes et
bonnes sans Moi; tu dois écouter l’Esprit Saint et leur parler
avec Sagesse et amour, pour les orienter vers la Lumière.
Celui qui ne Me désire pas, n’a pas la Lumière en lui; il aura
beau faire des oeuvres bonnes, cela restera de l’amour de soimême
et non de l’amour de Dieu pour les autres (de l’amour
divin).
Alors, prêche Ma tendresse. Ne te laisse pas tromper par les
hommes qui savent plus que toi mais n’ont aucune connaissance
de la Vérité. Amène-les à la Lumière, afin qu’ils voient
et laissent leur orgueil de côté, afin de vivre enfin. Dis-leur
que Je les aime et les attends jour après jour. Je te bénis.
Jésus-Christ
MESSAGES DE CONVERSION DES COEURS — TOME 2 115

Samedi 27 septembre 1997
Jésus-Christ te dicte: Je te bénis. Suis ton chemin, celui que
J’ai tracé pour toi. Suis la voie que Je te dicte, et tu comprendras
vite combien Je t’aime. Avance donc, Mon enfant.
Il est heureux que tu ne sois ni savante, ni érudite, ni honorée
humainement. Si tu étais tout cela, Je ne serais pas venu
te voir, car c’est le «rien» de l’homme qui M’attire, le lieu qui
ne possède rien et donc peut M’accueillir.
Tu te troubles sans cesse parce que tu ne sais rien, et tu as
tort. Je t’ai choisie justement parce que tu ne sais rien, et que
tu vas pouvoir dévoiler Mon Coeur sans y mettre de raisonnements
humains.
Tu en sais assez pour confondre les sages de cette terre, car
l’Esprit Saint est en toi, et non en eux. Je te donnerai de leur
tenir tête, non pour les accuser, mais pour les réveiller de
l’erreur profonde dans laquelle ils se meuvent.
Car les sages sont bien souvent obtus, enfermés dans leurs
limites humaines, alors que le petit enfant qui vit en Dieu n’a
pas de limites, puisqu’il est possédé par Lui.
Alors, ne crains pas, ni les sages, ni les hommes d’importance.
Ils n’ont pas d’importance devant Dieu. Seul l’amour
leur donne le droit d’être préféré; et Je ne le vois, ardent, dans
aucun d’entre eux.
Avance donc, et fais confiance à ton Dieu qui sait où Il te
mène. Va, et ne crains pas: ton Dieu te garde en tout instant.
Je te bénis.
Jésus-Christ
116 MESSAGES DE CONVERSION DES COEURS — TOME 2

Dimanche 28 septembre 1997
Jésus-Christ te dicte: Je te bénis.
Ma bénédiction est là pour te faire grandir, pour que tu
acceptes la grâce que Je te donne.
Ecrivons: tu sais que le règne de Dieu dans les coeurs arrive;
qu’il va être le plus puissant que le monde ait jamais connu.
Aide-Moi à préparer Mon règne en préparant les coeurs à Me
recevoir. Ne crains pas les hommes; ceux qui te paraissent
suivre une voie sans problèmes, juste, et qui ne M’aiment pas,
sont dans l’erreur. Il faut que tu leur donnes Mon Message, en
leur démontrant que la vie terrestre n’a pour but que
l’amour: amour pour Dieu et amour pour les hommes: alors
seulement, l’âme est prête à Me rencontrer, à la mort, et à
vivre une éternité bienheureuse.
Tant d’hommes gaspillent leur énergie dans les passions
terrestres et arrivent devant Moi les mains vides, vides de tout
amour, de toute vérité. Alors, apprends-leur, Je t’en prie, à Me
connaître, à Me prier dans une prière constante: Je les passionnerai,
les retrouverai, leur rendrai la dignité de fils de
Dieu.
OEuvre dans ce sens, enfant, avec les paroles de l’Esprit
Saint, qui seront en toi.
Je te bénis. La paix soit avec toi.
Jésus-Christ

Dimanche 28 septembre 1997
Jésus-Christ te dicte: Je te bénis. Si tu as le désir de Me
servir, Je M’occuperai de tout pour toi. Alors, travaillons, et
Je ferai ton travail à toi, M’occuperai de tes loisirs, de tout. Le
temps que tu Me donnes, Je te le rends au centuple.
MESSAGES DE CONVERSION DES COEURS — TOME 2 117
Voici venir Mon cadeau pour toi: Ma tendresse si longtemps
cachée, et qui va t’être dévoilée pour que tu la donnes
au monde. Voilà le moment où Je vais te dire: «Tu es Mienne
entièrement; maintenant avançons». Il faut un peu de temps
pour que l’âme ne Me craigne plus, et qu’elle vive dans Ma
sainte Présence en parfaite liberté.
Je suis heureux que ce moment arrive.
Maintenant, écoute: ton nom est inscrit dans les cieux,
pour que tu y demeures pour l’éternité. Ne M’afflige plus en
pensant que Je pourrais «te faire passer» en purgatoire: cela
Me déplaît et M’offense.
Crois au contraire que Je te veux tout près de Moi, et que
Je t’emmènerais déjà au ciel si ton heure était venue. Veux-tu?
Je te bénis. Que ton sourire soit toujours là, au plus profond
de ton coeur, parce que Je t’aime.
Sers-Moi, et va au-devant de la croix qui t’attend, aussi,
mais porte-la dans la joie, oui, vraiment.
Jésus-Christ

Dimanche 28 septembre 1997
Jésus-Christ te dicte: Je te bénis. Partage avec Moi Mon
pain, celui que Je donne aux enfants et que constituent Mes
paroles de tendresse.
Mon pain est donné aux pauvres et aux simples (Je ne te
parle pas ici du Pain eucharistique). Il est donné à ceux qui
ont faim d’amour et de justice. Il est là pour réconforter les
humbles et les opprimés; Je te le donne: fais-en bon usage:
délivre-le à pleines mains partout où tu vas.
Je ferai cela en toi: Je donnerai tant et tant, qu’une multitude
Me reviendra, Me consolera de l’affront terrible qu’est le
refus de Dieu.
118 MESSAGES DE CONVERSION DES COEURS — TOME 2
Bientôt, Mes trompettes sonneront, annonçant le retour
du Fils de l’homme. Alors, Mes anges descendront, avec
Marie, Ma sainte Mère, et ils feront le tri, marquant d’une
croix ceux qui sont Miens et les protégeant pour toujours;
une grande partie est déjà marquée, enfant, du sceau de ton
Dieu. Mais combien se laissent encore marquer de celui de
l’ennemi…
Alors, travaille, enfant, pour arracher les âmes à Satan, afin
que le monde soit sauvé. Moi et ta sainte Mère te protégeons
de tout mal, et protégeons ta mission: qu’elle porte fruit, et
qu’elle soit douce à notre enfant que tu es.
Je te bénis.
Jésus-Christ

Dimanche 28 septembre 1997
Jésus-Christ te dicte: Je te bénis. Enfant, sois sûre de toi, en
Moi, non parce que tu es «force», mais parce que Je suis fort,
en toi. Travaille à Me satisfaire en ne te culpabilisant plus
autant de ta propre faiblesse, mais en mettant ton orgueil en
Moi, parce que Je te garde.
Je ne te demande pas de te sentir «plus» que les autres
(parce que tu n’es rien), mais pourtant de te sentir pleine de
Sagesse et de Vérité, parce que Je le désire et le Suis en toi.
Alors, Je t’en prie, fortifie-toi et ne sois pas aussi vulnérable
devant des âmes qui ne pensent pas à Moi ni ne M’aiment
vraiment. Je t’ai donné la plus grande richesse qui soit, qu’hélas
Je ne peux donner à ces âmes qui t’entourent. Sois donc en
paix, avec Mon Coeur en ton coeur, et ne te sens plus «trop
petite» devant le monde.
Toi que J’ai élevée pour être Mon bouclier face au monde
de ténèbres, sois forte et aime-Moi tant, que tu ne penseras
MESSAGES DE CONVERSION DES COEURS — TOME 2 119
plus: «Je ne suis rien de bien». Je suis en toi, et pour cela, tu as
le devoir de t’aimer, de Me faire confiance pour tout ce que Je
te dis.
Voilà, enfant de Ma passion qui craint tant les âmes du
monde. Je t’ai pourtant dotée d’un caractère propre à ne pas
fuir devant quiconque. Assure-toi donc sur tes pieds, c’est ce
que Je te demande.
Je te bénis.
Jésus-Christ

Dimanche 28 septembre 1997
Jésus-Christ te dicte: Je te bénis. Fleur de Ma passion, regarde-
Moi et dis-Moi: t’ai-Je manqué ces derniers jours? Je te
bénis: Je te manque parce que J’ai mis en toi le désir constant
d’être avec Moi. Je t’ai formée, élevée, pour que tu Me connaisses
toujours plus. Mais voici que Je viens te donner de
contempler Mon Coeur, pour que tu dises: «Je suis heureuse,
à présent».
Ton attente a été longue, un peu trop peut-être, et Je ne
pouvais cependant pas faire autrement. Ton Dieu a parfois les
mains liées devant la liberté de l’homme. J’attendais que tu
Me dises de toi-même: «Jésus, je serai avec Toi, dorénavant».
Tu Me l’as dit, et à présent Je te garderai dans la douceur de
Mon intimité.
Toi que Je préfère, rien ne pourrait aller contre Ma volonté
pour toi, mais Je te laissais libre, cependant, de choisir ta
route.
Maintenant, tu Me connaîtras, M’adoreras, Me sentiras, de
manière constante. Ton désir de Dieu s’accroîtra encore,
puisque tu le désires tant. Et nous ferons ensemble ce que
J’ai toujours souhaité: route dans Mon Coeur.
120 MESSAGES DE CONVERSION DES COEURS — TOME 2
Alors tu vivras, renaîtras, te passionneras pour ce Jésus que
tu as si ardemment désiré.
Je te bénis, Ma petite âme favorite.
Jésus-Christ

Dimanche 28 septembre 1997
Jésus-Christ te dicte: Je te bénis. Sais-tu pourquoi Je
t’aime? Parce que tu es si fort dans Mon Coeur que Je souris
constamment devant toi. Tu es la plus faible de Mes créatures
et cependant la plus amoureuse.
Je te sais docile et zélée pour tout ce qui concerne Mon
travail. Mais Je te voudrais aussi docile à croire Mes paroles!
Alors, écoute: Je t’ai préservée, depuis que tu es, de tout
mal grave; Je t’ai accueillie, depuis que tu es, aussi, avec tout
Mon Amour, tant tu Me quémandais, sans le savoir. Maintenant
que Je t’ai apprivoisée, ne fais pas l’enfant qui se sauve
devant Ma bonté : écoute Mes paroles et crois-les: Je ne fais
pas de fausses révélations.
Sais-tu pourquoi Je t’aime encore? C’est parce que tu es
très exigeante avec Moi. Tu Me veux tout le temps à tes côtés!
D’autres âmes trop sages se diraient: «Il faut laisser le Seigneur
s’absenter de temps en temps». Toi, tu ne tolères pas la
moindre absence, et Je te bénis de ce désir que tu as accepté
de l’Esprit Saint.
L’Amour n’est heureux qu’avec l’Amour. Tu as bien raison
de Me désirer à ce point. Le règne de Dieu dans les coeurs
arrive, et il commencera dans le tien, petit enfant au coeur
doux et pur.
Je te bénis. Sois à Moi amoureusement et divinement, pour
ne plus jamais Me quitter.
Jésus-Christ
MESSAGES DE CONVERSION DES COEURS — TOME 2 121

Lundi 29 septembre 1997
Jésus-Christ te dicte: Je te bénis. Je t’aime. Sois-Moi proche
et fidèle. Viens auprès de Moi avec joie.
Je suis là, pour tous les peuples de la terre. Je suis là pour
qui veut trouver et connaître l’Amour. Je suis là pour ceux qui
se sentent opprimés et malheureux, quels qu’ils soient. Je ne
fais pas de distinction de race, de religion… Tous sont Mes
bien-aimés.
Qu’ils soient chrétiens, musulmans, ou autres encore, Je les
aime tous d’un Amour infini. Aussi, Je voudrais que tu fasses
connaître Mon Message aux extrémités de la terre, afin qu’il
convertisse les coeurs en les poussant à Me rechercher.
Délivre-le, Mon Message, en allant au-delà des frontières;
tu es un signe pour tout le monde, et non seulement les
catholiques français.
Voilà: ne ménage pas tes forces et suis-Moi. Va là où Je te
demande. Ne laisse pas Mes agneaux dans l’erreur. Demandeleur
de revenir vers Pierre, et dis-leur qu’il est le seul gardien
véridique de Ma loi.
Que ceux qui ont des oreilles t’entendent et Me reviennent:
Je les bénis de tout Mon Coeur.
Va: ta tâche est rude, mais Je serai avec toi pour l’accomplir.
Que la paix soit toujours avec toi.
Jésus-Christ

Lundi 29 septembre 1997
Jésus-Christ te dicte: Je te bénis. Où as-tu trouvé la foi? Tu
ne sais pas? C’est Moi qui te l’ai donnée, parce que ton coeur
était ouvert à l’Amour. C’est Moi, toujours, qui donne la foi,
en fonction de l’état de réceptivité de l’âme. Certaines âmes
122 MESSAGES DE CONVERSION DES COEURS — TOME 2
ne désirent pas l’Amour. D’autres, très orgueilleuses, pensent
qu’il ne vient que des humains, et non de Dieu, auquel ils ne
croient pas.
Si l’âme est humble, ouverte, suffisamment, Je la dirige
doucement et l’ouvre à la foi catholique, la seule vraie à Mes
Yeux.
Pourquoi d’autres âmes s’orientent-elles vers d’autres religions?
Parce qu’elles ont encore beaucoup de chemin intérieur
à faire. Certaines civilisations sont encore si
dépourvues, qu’elles ne sont pas encore évangélisées.
Mais, là où il y a de la bonne volonté et le désir d’Amour,
Je cultive, forme, et donne.
Pour d’autres, comme les orthodoxes, les protestants, et
d’autres religions chrétiennes, Je ferai le miracle de les convertir
pleinement, en les redonnant à Pierre. Mais Je les aime,
d’un Amour sans limites. Seulement, ils Me blessent, par
leurs disputes, leurs revendications, leur orgueil de ne pas
vouloir se soumettre à Ma loi.
Qu’ils soient orthodoxes ou protestants, ne change rien à
Mon Amour: celui qui veut être éclairé l’est, de toute façon,
mais tant ne le désirent pas…
Alors, Je te demande aussi: va chez les fidèles des autres
religions chrétiennes également: Mon Message de tendresse
est pour chacun.
Quant aux autres religions qui n’en sont pas — les sectes —
, détrône-les car elles appartiennent à Satan. Laisse-les entrevoir
Ma Lumière en ne privant pas ceux qui s’adresseraient à
toi. Mais laisse-les; ne t’en occupe pas. Il y a un large chemin
entre les adeptes de Satan et les religions dans lesquelles les
âmes croient en Dieu.
MESSAGES DE CONVERSION DES COEURS — TOME 2 123
Je t’envoie vers les âmes de bonne volonté, de toutes races,
de toutes nations, mais pas celles qui ont choisi ouvertement
Satan. Celles-ci, laisse-les, si Je ne t’envoie pas telle ou telle
âme sur ton chemin.
Voilà. Mon Message de ce matin est terminé. Il est un peu
compliqué pour toi, car tu ne connais ni les uns ni les autres,
mais Je te guiderai, te conduirai là où Je veux que tu sois. Ne
crains rien.
Je te bénis.
Jésus-Christ

Lundi 29 septembre 1997
Jésus-Christ te dicte: Je te bénis. Ne laisse personne t’accaparer
au point que tu ne puisses plus suivre Ma volonté. Occupe-
toi des âmes que Je t’envoie, en leur donnant ce que Je
t’indique. Puis laisse-Moi poursuivre avec elles, dans l’intimité,
et ne crois pas devoir faire face aux assauts dont tu seras
victime.
Certaines âmes te voudront pour elles, au-delà de ce que Je
désire; alors, reste avec Moi, et ne «cède» pas. Il faut savoir
t’éclipser quand Je te le demande.
A présent, tu devras aller chez beaucoup de Mes agneaux:
répartis ton temps entre chacun, avec Moi: ne fais pas toute
seule. Je te garderai du temps pour écrire avec Moi, toujours.
Toi, ne t’astreins pas à de lourdes charges que Je ne désire pas.
Paix à ton âme, petit agneau qui ne sais pas comment tout
cela va se faire; c’est Dieu qui va s’occuper de tout: toi, tu n’as
qu’à M’aimer.
Alors, aime-Moi, amoureusement, et ne te soucie pas de ce
qui va arriver. Ta mission ne comporte que de la joie, malgré
les épreuves qui te frapperont.
124 MESSAGES DE CONVERSION DES COEURS — TOME 2
Ton Dieu est avec toi, maintenant et pour l’éternité. Avance
avec foi, sur ce chemin que Je te trace, et accepte avec joie
d’être la petite préférée de la tendresse de ton Dieu.
Je te donne au monde pour le soulager.
Va. Je te bénis.
Jésus-Christ

Lundi 29 septembre 1997
Jésus-Christ te dicte: Je te bénis. Petite âme chère à Mes
Yeux, occupe-toi de Mes intérêts toujours. Travaille à Me
recevoir, dans Mes écrits pour le monde, et transmets-les,
comme Je te demande.
Voilà que notre deuxième volume1 est près de s’achever, et
que Je t’envoie en mission. Ne traîne pas pour propager Mon
Message. Arbore la tendresse et le sourire de ton Jésus sur ton
visage, et visite Mes agneaux.
Dorénavant, Je vais hâter notre marche, pour que nous
puissions être «à l’heure». Donne-Moi encore beaucoup de
ton temps pour écrire pour le monde, ces jours-ci. Après, Je
te reposerai. Veux-tu? Je te bénis.
Voilà que Je viens mettre en oeuvre Ma mission, et te donner
le sourire: J’en suis heureux, Mon Coeur déborde de joie.
Allons, au travail, enfant, puisqu’il Me plaît de te donner
autant pour le monde. Que chacun sache de quelle façon Je
l’aime, et comme Je l’invite à entrer dans Mon Coeur.
Que chacun sache avec quel Amour Je l’attends, avec quelle
ferveur Je le désire auprès de Moi.
1. Les volumes deux et trois ont été réunis en un seul livre à la demande
de l’éditeur et avec l’accord de Jésus et de Françoise.
MESSAGES DE CONVERSION DES COEURS — TOME 2 125
Va, petite âme, annonce partout les merveilles de Dieu, et
ose dire à la terre entière que le règne de Dieu est là, qui vient.
Je te bénis.
Jésus-Christ

Lundi 29 septembre 1997
Jésus-Christ te dicte: Je te bénis. Ne doute pas et avance: Je
te garde.
Quand J’ai vu à quel point tu serais faible et petite, J’ai
décidé que Je Me déverserai en toi pour soulager le monde. Je
t’ai vue si dépourvue de force que J’ai dit: «Elle sera l’instrument
de Ma tendresse».
Maintenant que cela est sur le point d’arriver, il faut que tu
laisses là tes doutes, ce que Je ferai en toi. Tu dois seulement
M’obéir en suivant ton coeur, non d’une obéissance servile,
mais d’une obéissance qui est amour. Alors, Je serai heureux:
tu seras Mon amie et non Mon «serviteur». Laisse-Moi donc
t’honorer de Ma Présence, qui est Ma Gloire, pour que tu sois
capable de marcher sur tes pieds sans tomber.
Fais ton possible pour travailler avec amour toujours, et
jamais par devoir; c’est le propre des petits de demander la
passion pour Me servir, car ils n’ont pas la force de le faire par
devoir! Alors, Je te donnerai. Et aime-Moi; soulage-Moi de
tant d’âmes qui ne M’aiment pas. Donne-Moi ton amour
d’enfant qui Me fait tant plaisir, et ne refuse jamais à ton Dieu
qu’Il vienne te montrer Sa tendresse.
Va. Ton amour d’enfant est ce que Je préfère en toi. Ne Me
le cache pas. Sois intime avec Moi. Et vois-Moi en Premier,
partout où tu vas.
Je te bénis. Sois avec Moi, vraiment, de tout ton être.
Jésus-Christ
126 MESSAGES DE CONVERSION DES COEURS — TOME 2

Lundi 29 septembre 1997
Jésus-Christ te dicte: Je te bénis. Paix à ton âme, Mon enfant.
Sois-Moi fidèle en ne Me craignant pas. Je ne suis là que
par Amour pour toi.
Quand tu fais Ma volonté, en écrivant Mes Messages, Je te
veux heureuse, car Je fais cela par Amour pour toi, et non
pour que tu travailles pour Moi.
Je veux que tu sentes Mon Amour. Alors tu pourras vivre
sereinement et joyeusement. Apprends à Me ressentir. Laisse
là toutes tes craintes et aime-Moi en sachant que Je viens à toi
par Amour.
Veux-tu Me faire plaisir? Aime-Moi en Me désirant sans
cesse à tes côtés, dans Ma Présence sensible également.
Ecoute: prends ton coeur et pose-le dans le Mien. Il sera
tout heureux, alors…
Quand ton coeur est las, il se résigne à M’attendre. Je veux
que tu sois forte et heureuse, et que tu ne M’attendes plus,
parce que Je veux être là en chaque instant pour toi.
Vois donc; que Mon Amour t’ouvre les yeux, et que tu sois
dans la joie, vraiment.
Je te bénis parce que tu es Mon petit enfant tout pur déjà,
et que Je te veux tout à Moi, encore plus: quand tes craintes
ne seront plus, alors, tu le seras.
Que Ma grâce accomplisse ce qu’il reste à faire dans ton
âme pour ce petit bout de chemin qui te donnera ensuite la
joie d’être toujours avec Moi.
Je te bénis. Va.
Jésus-Christ
MESSAGES DE CONVERSION DES COEURS — TOME 2 127

Lundi 29 septembre 1997
Jésus-Christ te dicte: Je te bénis. Détends-toi dans Mon
Coeur, en écoutant Mes paroles.
Le ciel se penche sur les tout-petits, depuis bien longtemps,
parce qu’ils sont purs. Je les aime d’un amour particulier,
malgré leur extrême faiblesse, parce qu’ils Me glorifient en
attendant tout de Moi et en n’étant rien par eux-mêmes.
Toi, tu Me demandes toujours «tout», parce que tu n’as
rien. Mais d’autres ne Me demandent pas assez, car ils croient
avoir et n’ont pourtant que de la richesse humaine et terrestre:
des biens, des raisonnements propres à chacun et orgueilleux,
des liaisons mauvaises, bref, tout ce qui peut les
éloigner de Moi parce que ne venant pas de Moi.
J’ai pour les âmes un tel Amour, que Je veux les défaire de
tout ce qui n’est pas Moi; mais là où les petits M’accueillent,
les autres Me refusent, pensant être capables par eux-mêmes
de détenir la vérité.
Alors, il faut que tu oses entreprendre ce travail, enfant, de
dévoiler aux hommes que ce qui vient d’eux-mêmes n’est pas
parfait, même si cela est entrepris avec de bonnes intentions.
Il faut que tu leur demandes d’écouter Mon Esprit Saint en
eux, qui les guidera sur ce qu’il convient de faire.
Non, l’activisme n’est pas bon, lorsqu’il cloisonne l’être
dans une sphère trop étroite parce que créée de main d’homme.
Il est bon que l’homme se libère de cet excès d’activité,
pour venir M’écouter et faire ce qui est bon pour lui. Seulement,
les hommes sont orgueilleux, et ne pensent guère qu’à
satisfaire leur orgueil. Par leur activisme fébrile, ils oublient
que Dieu seul est créateur de toutes choses, et qu’il ne sert à
rien de s’affairer si l’Amour n’est pas dans le coeur, car cela
demeure vain et sans but.
128 MESSAGES DE CONVERSION DES COEURS — TOME 2
L’homme a été créé pour rencontrer Dieu et vivre en Sa
compagnie: alors, il développe son intelligence au mieux.
Mais celui qui a l’orgueil démesuré de «refaire le monde»
grâce à sa science, est gravement dans l’erreur. La science ne
lui apportera rien pour la vie éternelle. Tout au plus l’éloignera-
t-elle encore de Moi parce qu’il se sentira «quelqu’un».
Alors, «petits» pour lesquels J’ai un faible, vous qui ne savez
rien et ne désirez que l’Amour, prenez votre bâton et allez
évangéliser les savants, ceux qui vivent dans un univers de
gloire et de tromperie. Ramenez-les-Moi et faites-leur comprendre
à quel point leurs oeuvres sont vaines si elles ne sont
pas inspirées par Dieu.
Je vous bénis, vous qui prenez à coeur Mes Messages, et
désirez changer de vie.
Jésus-Christ

Admin
Admin

Messages : 109
Date d'inscription : 26/08/2012

Voir le profil de l'utilisateur http://latendressededieu.lebonforum.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum