Messages de conversion des coeurs donnés par Jésus-Christ à Françoise TOME 2-6 - La Tendresse de Dieu -

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Messages de conversion des coeurs donnés par Jésus-Christ à Françoise TOME 2-6 - La Tendresse de Dieu -

Message  Admin le Mar 28 Aoû - 6:30

Tome 2.6


Vendredi 3 octobre 1997
Jésus-Christ te dicte: Je te bénis.
Enfant, la prêtrise est quelque chose de grave et de saint.
L’on ne s’engage pas sur le chemin du sacerdoce sans la grâce
spéciale que Je nomme sanctifiante.
Tous ne sont pas appelés à être prêtres parmi ceux qui le
sont. Certains sont devenus prêtres par ambition démesurée
de détenir la vérité; d’autres encore le sont devenus pour Me
tromper.
Mais n’est pas prêtre qui veut. Ce n’est pas un métier que
l’on choisit de soi-même. J’appelle certaines âmes à être prêtre;
d’autres à un autre service.
C’est pourquoi, en le temps où tu vis, certains ne correspondent
pas à la grâce; soit parce qu’ils se sont lancés dans
cette entreprise sans avoir été appelés, soit parce qu’ils Me
trompent après M’avoir servi.
Ici, Je veux te parler de ceux que J’ai appelés à Me servir, et
qui suivent le maître de ce monde — Satan. Ils ont toutes les
apparences de gens honnêtes et scrupuleux; mais ils sont
fourbes et retors. Ils assomment Mes agneaux au lieu de les
accueillir, ils font erreur en permanence sur beaucoup de
points de Ma doctrine.
154 MESSAGES DE CONVERSION DES COEURS — TOME 2
Ceux-là aussi doivent être réveillés, ceux qui n’ont pas
l’amour en eux, ceux qui ne sont pas dans la joie, ne sont pas
sur le bon chemin. Ceux qui prétendent savoir et enseignent
des idées fausses aux enfants de Dieu sont gravement dans le
péché. Ceux qui ne vivent pas une vie sainte en renonçant au
péché sont soumis à l’erreur.
Il faut que Je détruise ce mal qui règne dans Mon Eglise. Il
va falloir que tu M’aides, petit instrument…
Là où Je voudrai, tu interrompras ta route pour venir en
aide aux malheureux sur ton chemin: des prêtres dénués de
toute vérité parce que l’Esprit Saint ne travaille pas en eux.
Petite enfant, Je te fais la grâce d’être le petit rien que Je
préfère. Ne Me fais pas offense en refusant Ma mission. Tu
n’es rien de «plus» qu’une autre âme, mais tu M’aimes avec
ton coeur, comprends-tu? Ne sois pas dans l’erreur en refusant
de dire Mes paroles; fais-le pour Moi, Jésus-Christ; Je te
garde de tout mal.
Mon enfant que Je bénis, prends ton bâton et suis-Moi.
Arpente les sentiers désolés où les prêtres ne sont plus ce
qu’ils devraient être: des hommes purs et saints. Arbore Mon
sourire de tendresse sur ton visage et remets-les dans le droit
chemin.
Je te bénis.
Jésus-Christ

Samedi 4 octobre 1997
Jésus-Christ te dicte: Je te bénis. Sais-tu comme Je t’aime?
Je suis heureux lorsque tu es heureuse, Je souffre lorsque tu
souffres, Je fais et partage tout avec toi.
Comment, te dis-tu? Et bien parce que Je demeure dans
ton coeur. Il n’y a que le péché qui M’éloigne; mais quand
MESSAGES DE CONVERSION DES COEURS — TOME 2 155
l’âme Me demande pardon avec son coeur, et tombe involontairement,
Je Me fais une joie de l’habiter de Ma sainte Présence.
Vois-tu, comme cela est «mieux», entre nous, maintenant?
C’est parce que tu as pris la résolution d’être avec Moi et non
plus contre Moi. Je garde ta décision pour toi; sans Ma grâce,
tu serais déjà retombée; mais Je te garde, parce que Je sais que
tu le veux.
Tu as beaucoup appris de Moi, depuis quelque temps.
Maintenant, il faut que tu grandisses beaucoup plus, avec
Moi, sans l’éloignement qui nous a tant affectés, toi et Moi.
Alors, renais à la vie, en Moi. Je suis la source de tout bienfait,
de toute grâce. Donne-Moi toujours ton coeur d’enfant,
avec toutes ses «malpolitesses» qui Me font tant sourire, et
reste toujours avec Moi. Ne Me quitte jamais, et tout sera
bien.
Voilà. Je te bénis. Sois heureuse, dans Mon Coeur.
Jésus-Christ

Samedi 4 octobre 1997
Jésus-Christ te dicte: Je te bénis. En disant de belles paroles,
les hommes ne trompent qu’eux-mêmes, lorsqu’ils n’ont pas
le coeur en Moi, mais non Mes enfants. Cela veut dire qu’il ne
faut pas que tu attaches d’importance à ceux qui parlent bien
et ont des belles manières. Quand tu creuseras un peu derrière
ce vernis qu’est la vie sociale dans ses artifices mondains, tu
découvriras que derrière les belles paroles, il y a un vide sinistre:
vide parce que Je ne suis pas là et que l’âme est seule avec
elle-même.
Aussi, n’envie pas ceux qui ont des bonnes manières «suivant
le monde»: ils n’ont rien; ce sont des pauvres. Au con156
MESSAGES DE CONVERSION DES COEURS — TOME 2
traire, bien loin de te laisser attirer dans leur «moule», tu
devras leur donner ce que Je suis en toi: l’Amour; sans Me
cacher, tu devras Me révéler.
Car, si tu ne vas pas réveiller les âmes encombrées d’artifices,
qui le fera, autour de toi? Tu ne sais pas faire? Moi, Je sais
faire: il suffit que tu Me fasses confiance. Alors, aide-Moi; ne
redis plus: «Je suis inutile». Dis: «Je veux la volonté de Dieu»
Alors, Je t’enverrai dans les foules et te bénirai. Je sais que
tu n’es rien: Je t’ai choisie pour cela, pour être tout en toi.
Alors, nous allons?
Je te bénis. Tu Me rends heureux. Ne t’afflige plus de ne pas
partager les besoins terrestres des autres âmes: Je te garde
auprès de Moi, ne te cédant à elles que pour les aimer de Mon
Amour.
Va. Je te bénis.
Jésus-Christ

Dimanche 5 octobre 1997
Jésus-Christ te dicte: Je te bénis. Sois auprès de Moi, vraiment;
Je t’aime ainsi, au plus près de Mon Coeur.
Tout ce que tu as à faire est M’aimer, Me désirer: le reste, Je
le fais en toi. Demande-Moi de te donner plus d’amour, plus
de désir: tu auras tout cela.
Pour que tu puisses jouir de Ma Présence constante, il faut
que tu saches Me retrouver. Cesse donc de te dépêcher, à tout
bout de champ, et tu verras que Je suis partout et toujours
avec toi.
Ton âme se meurt lorsqu’elle ne Me ressent pas: c’est parce
qu’elle a besoin de Ma compagnie. Ne la prive pas en te disant
que Je ne veux pas te donner. Viens auprès de Moi, plutôt, en
sachant que Je ne veux que te combler.
MESSAGES DE CONVERSION DES COEURS — TOME 2 157
Je te bénis; tu es têtue, car tu crois toujours que Je veux
t’enfermer dans des règles: non: rien de tout cela. Si éprise de
liberté, Je veux que tu le restes; mais reste avec Moi en même
temps.
Tu n’as pas à Me donner des «temps» de ta vie; tu as à Me
donner toute ta vie, en Me laissant faire. Quand tu es triste,
c’est que tu ne Me laisses pas faire. Je ne te demande pas de
Me laisser t’enfermer, mais au contraire de Me laisser te libérer.
Comment? C’est tout simple: en sachant que Je t’aime et te
veux très près de Moi; alors, tu vivras.
Je ferai tout cela en toi, puisque tu Me le permets.
Je te bénis.
Jésus-Christ

Dimanche 5 octobre 1997
Jésus-Christ te dicte: Je te bénis.
En ton coeur Je ferai Ma demeure; Je le posséderai entièrement,
pleinement. En ton coeur Je serai glorifié, et te bénirai.
Maintenant, il faut que tu avances sur le chemin que Je te
trace, sans regarder derrière ou sur le côté. Tu dois respecter
Mes voies qui sont Amour. Cela veut dire: reste dans Ma tendresse
si grande pour toi; ne t’en va pas en croyant que cela
n’est pas de Moi. Je te préfère, en Ma tendresse: Je te l’ai tant
dit…
Alors, reste auprès de Moi. Accepte de connaître l’Amour
que Je te porte, en écrivant Mes Messages. Ne sois pas comme
ceux qui ne Me connaissent pas et qui croient que Je les
oublie. Je Me manifeste à toi; réveille-toi.
Et bien, Je ferai tout cela en toi.
158 MESSAGES DE CONVERSION DES COEURS — TOME 2
Ecoute: la prière constante est ce qui te permet de ne jamais
manquer de Ma Présence. Sois en prière constante. Ton coeur
Me crie à tout moment que Je lui manque, mais il ne s’arrête
pas pour se rendre compte que Je suis là. Je ne pars pas: Je suis
là; mais toi, viens Me retrouver. Veux-tu? Je te bénis.
Mon enfant, des âmes comme la tienne, Je n’en ai pas beaucoup.
Ne Me prive pas de ta présence en croyant que Je suis
parti: cela n’est pas. Crois au contraire que Je t’attends, en
tout instant.
Je te bénis.
Jésus-Christ

Dimanche 5 octobre 1997
Jésus-Christ te dicte: Je te bénis. Dieu a voulu — J’ai voulu
— que tu sois la petite enfant qui réclamerait tant Ma tendresse,
que Je ne pourrais que fondre devant toi.
Alors, au lieu de te battre contre Moi en croyant que Je ne
veux pas te la donner, bats-toi contre le démon en sachant
que Je suis la Vérité.
Parfois, tu doutes et te dis: «Ce n’est pas possible». Si, c’est
possible. Dieu vient révéler Ses trésors de tendresse. Ne doute
plus: tu M’offenses lorsque tu doutes. Sache-toi aimée du
plus profond de Mon Coeur.
Lorsque tu repars, d’avoir travaillé avec Moi, de temps en
temps tu te dis: «Je quitte Jésus et Il me laisse seule». Non, Je
ne t’ai jamais quittée: c’est toi qui M’as laissé, parce que tu
crois ce que le malin te dit…
Vas-tu enfin Me laisser libre de toi, en croyant que Je veux
ton bonheur? «Avec Toi», M’as-tu dit; et bien, reste avec Moi,
dans Mon Amour. Je ne veux pas que tu t’en ailles.
MESSAGES DE CONVERSION DES COEURS — TOME 2 159
Je te garderai: Je te le promets. Mais toi, ne sers pas le
démon en acceptant le venin qu’il met en toi avec sa tristesse:
Je ne le veux pas.
Je t’aime tant; si tu savais…
Pour que tu le saches, Je te prendrai tout entière dans Mon
Coeur, et ainsi tu sauras, ressentiras, et pardonneras à ton
Dieu une si longue purification.
Je te bénis.
Jésus-Christ

Lundi 6 octobre 1997
Jésus-Christ te dicte: Je te bénis.
Pour toi, J’ai fait des merveilles. Du désert où tu étais, esseulée,
J’ai fait un magnifique jardin, où tu peux jouir de Ma
Présence.
«Je ne partirai plus», t’ai-Je dit. Je suis là pour la vie, avec
toi, par ce charisme que Je t’ai donné. Je serai là pour chacun
de ceux qui Me désirent, pareillement, quoiqu’avec un charisme
approprié à chacun.
Ma fleur, tu as bien souvent lutté contre Moi, ces temps
derniers, tant Satan était acharné contre toi. Mais Je sais que
ton coeur est épris du Mien pour toujours, et que le jour est
proche de ta conversion totale et définitive.
Par Moi, tu auras vaincu.
Ta purification douloureuse amènera l’âme vers Moi, au
plus haut point, puisque Je ne formerai plus qu’Un avec toi.
«Confiance», t’ai-Je dit bien souvent… Et toi, tu luttais
contre Moi, par amour, certes, mais par manque de confiance…
A présent, tu M’as dit vouloir être avec Moi pour toujours,
«en échange» de Ma Présence. Consens donc à rester au
plus près de Mon Coeur et à vivre de lui, sans Me craindre.
160 MESSAGES DE CONVERSION DES COEURS — TOME 2
Ta crainte disparaîtra, Je te le jure, car elle est une offense à
Ma Gloire. Alors, sers-Moi: il sera temps.
Voilà que Mon Amour va déferler sur toi afin de vaincre tes
résistances; alors tu M’honoreras, Me glorifieras, pour l’éternité.
Je te bénis, Ma petite fleur…
Jésus-Christ

Lundi 6 octobre 1997
Jésus-Christ te dicte: Je te bénis. Dans Mon Coeur, tu auras
toujours la place de préférée. Parce que tu es un coeur sans
limites à ton amour pour Moi, Je te donnerai d’être liée à Moi
uniquement et intimement. Parce que tu ne vis que pour Me
connaître et Me posséder, Je ferai le miracle de te garder entièrement:
cela s’appelle l’union transformante en Dieu.
«Transformante» parce qu’elle transforme ton âme par Ma
Vie en elle. Alors, tu seras sûre d’être aimée et tu ressentiras
Mon Amour.
Voilà que Je viens immerger ton coeur dans Mon propre
Coeur, afin que tu trouves la vie et le repos de ton âme. Sans
Moi, tu aurais fendu le Coeur de Mon Père, tant tu te laissais
aller ici-bas à la douleur de ne pas connaître l’Amour.
Mon enfant, tu as profondément offensé Dieu, sans le savoir,
en croyant que la vie devait être vie de labeur sans Dieu.
Te souviens-tu, il y a tant d’années…: «Je sais que Tu existes,
mon Dieu, mais puisque je ne peux pas T’avoir ici-bas, je
penserai à Toi après la mort». J’ai entendu tes paroles, en ce
temps, et J’ai juré de venir te voir, et non de te laisser perdre
en errant ici-bas.
MESSAGES DE CONVERSION DES COEURS — TOME 2 161
Pour toi, J’ai fait des merveilles, et pourtant tu Me combats
encore un peu en croyant que Je ne vais pas te donner tout cet
Amour que tu désires.
Mais Je viens, et ta force sera réduite à néant devant la
splendeur de Ma Gloire.
Je te bénis.
Jésus-Christ

Lundi 6 octobre 1997
Jésus-Christ te dicte: Je te bénis. Dis-Moi…, es-tu sur le
bon chemin, celui de la sainteté? Si, tu l’es, bien que tu ne le
saches pas. La sainteté consiste à tout faire avec Moi, en Ma
Présence…
Si toi, tu es sur le bon chemin, beaucoup d’autres âmes s’en
sont écartées, parce qu’elles ne Me désirent plus ou pas. Alors,
il faut que tu ailles les trouver en leur disant que Je les appelle,
que Je suis Amour. Il faut que partout où tu passes, Je puisse
dire: «Mon enfant M’a servi».
Je ferai cela en toi, puisque tu le désires.
Il faudra que tu oses dénoncer l’erreur et la tiédeur, enfant.
Je t’envoie enflammer les foules pour Moi, quoique cela déplaise
à certains prêtres, à certaines âmes sacerdotales.
Combats la tiédeur et la mort qui règnent dans les âmes.
Toi que J’ai passionnée, passionne à ton tour les âmes, en leur
donnant Ma parole, de force et de vie.
A présent que Je viens satisfaire ton désir de Moi, apprends
à donner à qui t’entoure et à rayonner de façon surnaturelle
Celui qui te passionne.
Avance, enfant: ta mission ne sera pas vaine. Autrefois les
petits prophètes voyaient le fruit de leur mission; toi aussi tu
le verras, abondant.
162 MESSAGES DE CONVERSION DES COEURS — TOME 2
Je te bénis. Que Ma Gloire soit en toi, puisque Je le veux.
Jésus-Christ

Lundi 6 octobre 1997
Jésus-Christ te dicte: Je te bénis. Partout où Je veux que tu
sois, tu seras. Mon Amour pour toi t’emmènera bien loin
d’ici, là où tu résides. Pour que Ma complaisance envers toi
n’aie pas de bornes, tu devras Me recevoir fréquemment, en
la sainte Eucharistie, qui est Ma façon de te nourrir.
Reçois-Moi, où que tu sois, où que tu ailles, parce que Mon
désir est très fort de venir en ton coeur. Je t’unis à Moi ainsi
doucement, et amoureusement.
Ne Me prive pas de ton assistance à la sainte Messe, parce
que c’est l’endroit où Je déverse le plus de grâces sur toi, parce
que cela te sanctifie.
Va tous les jours si tu peux.
Et cependant, va avec passion, chaque fois. Demande-Moi
la passion que tu désires tant: Je te la donnerai. Ne fais pas
comme ces fidèles qui viennent par habitude en croyant bien
faire. Je préfère que tu ne viennes pas, si ton coeur n’est pas
ardent. Cela est pour toi particulièrement, enfant qui Me
désires si fort; parce que Je veux que tu saches que le désir qui
est en toi de Me recevoir avec passion, vient de Moi.
Que les convertis se mettent à écouter leur coeur, pour lui
demander s’il est passionné; et s’il ne l’est pas, qu’ils viennent,
eux, à la sainte Messe, Me le demander. Mais que ceux qui
sont convertis et aimants fassent tout pour que Je leur donne
un coeur de feu, même si c’est en Me «menaçant» comme toi
de ne pas venir Me recevoir si Je ne réponds pas.
Je te bénis, Ma petite âme passionnée. Ton Dieu saura bien
te faire perdre ta crainte, tant Il t’aime.
MESSAGES DE CONVERSION DES COEURS — TOME 2 163
Va à présent: Je suis avec toi.
Jésus-Christ

Lundi 6 octobre 1997
Jésus-Christ te dicte: Je te bénis. En Mon Coeur, il y a de la
souffrance parce que les hommes ne Me désirent pas. Ils désirent
la gloire humaine, la richesse sociale et matérielle, mais
pas la richesse du coeur, ni Ma Gloire.
Dans les milieux les plus «corrects» selon la société, les
âmes travaillent, en se disant chrétiennes, au bien-être de leur
vie terrestre, sans Moi. Elles font «de leur mieux» au travail,
se comportent en bons parents selon elles, et tout va bien,
pour elles.
Mais Mon Coeur n’est pas heureux de cet état de choses.
L’homme qui vit ainsi a tout à découvrir de la vie. Car, si Je lui
ai donné un honnête bien-être, il doit M’en remercier; si
«tout va bien pour lui», il fait erreur, car il ne nourrit pas son
âme.
Il ne suffit pas de dire: «Je suis chrétien, je vais à la messe le
dimanche et je pratique tous les commandements». Cela n’est
pas appartenir à Dieu.
Dieu vous a mis sur terre, pour que vous jouissiez d’une vie
honnête, en Sa compagnie. Mais le premier commandement,
qu’en avez-vous fait? L’adoration que vous Me devez, pour
obtenir la vie éternelle, le bonheur sans fin, où est-elle?
Croyez-vous donc qu’au seuil de votre nouvelle vie, vous
serez prêts à Me rencontrer? Que ferez-vous si vous ne
M’aimez pas avec le coeur, comme une Personne Vivante, que
Je suis? Où irez-vous quand Je vous dirai: «Je ne vous connais
pas, car votre vie s’est passée sans Moi»? Ne savez-vous pas
que votre vie sur terre est une préparation à la vie éternelle?
164 MESSAGES DE CONVERSION DES COEURS — TOME 2
Alors, de grâce, vous qui pensez être justes et bons, revenez
à Moi. Apprenez à Me connaître. Tant que vous n’avez pas soif
de Moi, vous êtes dans le mauvais chemin. Tant que vous ne
criez pas: «Mon Dieu, nous avons besoin de Toi», vous êtes
dans l’erreur.
Car Moi seul suis saint et peux vous apprendre la sainteté.
Moi seul peux vous guider vers une vie honnête selon Dieu:
pas vous: vous en êtes incapables, malgré vos meilleures
intentions, car celui qui n’est pas avec Moi est contre Moi.
Voilà. Mon Coeur souffre de vous voir marcher dans les
ténèbres. Repentez-vous et revenez à Moi: Je vous en prie.
Je te bénis, toi, Ma petite âme. Avance vaillamment sur
Mon chemin, et ne te soucie pas de ce que tu auras à dire.
L’Esprit Saint parlera en toi.
Jésus-Christ

Lundi 6 octobre 1997
Jésus-Christ te dicte: Je te bénis.
Dans Mon Coeur, il y a place pour chacun, et une voie pour
chacun — qui lui est propre. En Mon Coeur, il y a une multitude
de chemins qui mènent tous vers Moi, et qui sont réservés
à chaque âme de la terre.
Aussi, ne te demande pas pourquoi J’agis de telle et telle
manière avec toi; Mon chemin pour toi est le meilleur qui
puisse être, puisque venant de Dieu.
Alors, petite «chose» pour laquelle J’ai tant d’Amour, ne
doute plus, ne cherche plus: laisse-Moi faire.
Tout ce que Je fais est bien. Tout ce que Je te demande est
saint, que tu le comprennes actuellement ou non. Laisse-Moi
donc déverser Mes trésors sur toi, et contente-toi de M’aimer,
pour Me remercier.
MESSAGES DE CONVERSION DES COEURS — TOME 2 165
Voilà que tu vas sourire à présent, et être heureuse. Il y a
tant de temps que J’attends cela pour toi…
Mon enfant, ton Dieu t’aime à la folie; ne Lui fais pas offense
en doutant de Ses dons. Prépare-toi plutôt à les recevoir
en abondance.
Suis-Moi. Que Mon chemin pour toi te mène dans Mon
Coeur, là où tu seras heureuse pour l’éternité.
Je te bénis. Sois avec Moi, unie à Moi.
Jésus-Christ

Mardi 7 octobre 1997
Jésus-Christ te dicte: Je te bénis. Partage un peu de temps
avec Moi.
Mon Coeur est attristé par ceux qui souffrent dans leur
corps comme dans leur âme. Mon Message est pour chacun
d’entre eux, aussi. Il faut qu’ils apprennent à Me connaître et
ne portent plus leur souffrance dans l’esseulement. Avec Moi,
ils guériront leur âme de tout mal, et le corps suivra, lui aussi.
Partout où il y a des hommes qui souffrent, Je suis présent.
Je les aime et ne demande qu’à les aider, les soulager, autant
que Je le peux. La souffrance est douce à qui veut la porter
avec Moi.
Mais pour que Je puisse aider beaucoup, il Me faut le coeur
de ces hommes. Il faut qu’ils sachent que Quelqu’un compatit
à leur peine et va les en délivrer.
Apprends donc à ceux qui souffrent à connaître Mon
Coeur. Apprends-leur que l’Amour veut Se révéler à eux, en
Son infinie tendresse. Ne laisse pas les pauvres dans le désespoir,
donne ce que tu as reçu à qui vient sur ta route, et Je te
bénirai.
166 MESSAGES DE CONVERSION DES COEURS — TOME 2
Pour que Je puisse de chaque âme faire un coeur qui
M’aime, il faut que tu Me suives, au milieu des souffrants,
pour les consoler.
A présent, Je t’envoie dans le monde, en mission, pour Me
servir.
Je te bénis.
Jésus-Christ

Mardi 7 octobre 1997
Jésus-Christ te dicte: Je te bénis. Je te donne aux loups, aux
souffrants, aux justes, aux heureux; Je te donne à tout le monde
pour que tu fasses connaître l’étendue de Mon Coeur divin
empli de tendresse.
Je veux que chacun t’écoute, qu’il soit pauvre ou riche,
heureux ou malheureux, parce que Mon Message est pour
ceux qui veulent préparer et recevoir le règne de Jésus dans Sa
Gloire, dans leur coeur.
Aussi, ne t’étonne pas de la multitude devant laquelle Je
t’enverrai: il y en aura de toutes races, de toutes religions,
parce que Je veux que Mon Message soit connu mondialement.
Je me suis servi d’un petit instrument, qui ne savait rien,
pour manifester Ma Gloire. Chante Mes louanges, petite âme,
devant les merveilles de Dieu pour toi.
A qui t’interrogera, Je répondrai en toi; Je suis la Sagesse, et
la Sagesse s’exprimera par ta bouche. Je suis la Vérité, et la
Vérité tombera comme une arme sur ceux qui Me haïssent.
Va donc, petit instrument, donner Mon Amour à tes frères:
ils en ont tant besoin… Ne les fais pas attendre. Va, dès que Je
t’envoie.
MESSAGES DE CONVERSION DES COEURS — TOME 2 167
Je ferai des miracles pour ceux qui Me reviendront, Je te le
promets.
Je te bénis.
Jésus-Christ

Mardi 7 octobre 1997
Jésus-Christ te dicte: Je te bénis. Je t’aime tant… Paix à ton
âme.
Tu dois habiter dans Mon Coeur, quoi que tu fasses. Lorsque
tu dors, que tu travailles avec Moi, que tu te reposes ou te
distrais, que tu fais tes courses ou ton ménage, Je suis avec toi:
Je ne te quitte jamais.
Alors, puisque tu M’as permis de prendre possession de
toi, permets que Je te guide, t’aide à faire le bon choix, à
chaque moment de ta vie. Je t’inspire par Mon Esprit Saint ce
que tu dois faire, même si Je ne te le dis pas toujours en
paroles.
Aussi, suis ton coeur, enfant; Je te guide pour tout.
Parce que tu es la bien-aimée de Mon Sacré-Coeur, Je te
permets de rester libre, en tout instant, et de faire ce que tu
veux, parce que Je suis l’Auteur de tes désirs, de tes impulsions.
Mets-Moi toujours en Premier. Reste continuellement avec
Moi, et Je placerai Mon bonheur dans ton coeur.
Appartiens à Jésus, à Marie, en ne les craignant plus, mais
en étant heureuse de les accueillir aussi près de toi, comme ils
le désirent.
Et pour que ta joie soit parfaite, ne garde pas ce que tu as
reçu pour toi, mais donne-le abondamment.
Je te bénis.
Jésus-Christ
168 MESSAGES DE CONVERSION DES COEURS — TOME 2

Mardi 7 octobre 1997
Jésus-Christ te dicte: Je te bénis. Paix à ton âme.
Dans Mon Amour, il n’y a pas de place pour la tristesse ou
la crainte de Mes petits, parce que Je les veux heureux. Alors,
J’élimine tout cela de leur coeur avant de Me les unir totalement.
C’est ce que Je fais avec toi. J’arrive toujours à Mes fins,
quelles que soient les résistances involontaires que tu M’offres…
Je te donne Mon pain béni — ce sont Mes Messages —
pour te nourrir et te rendre vie. Tu ne le sais pas encore, mais
Ma Parole est vie de l’âme.
Quand tu reçois Mes Messages, tu apprends à connaître
Mon Coeur. Quand tu reçois Mon Pain Eucharistique, Je te
comble de grâces, dans ton coeur ouvert par Ma Parole.
S’il faut un peu de temps pour ouvrir complètement un
coeur à Ma grâce, c’est parce qu’il y a dans l’âme des réticences
à croire que Je peux donner le bonheur. L’âme ne s’ouvre
totalement que le jour où elle a parfaitement confiance en
Moi.
Alors, petite âme, livre-toi complètement à l’action de la
grâce divine, en comprenant que Je te veux heureuse, et non
triste et craintive comme tu l’as tant été.
Je te bénis d’être une enfant tendre et fidèle, parce que cela
est doux à Mon Coeur. Comprends que Je suis venu te voir
pour te donner le bonheur et non te laisser vivre dans l’esseulement.
Vis, à présent, Ma petite âme.
Je te bénis.
Jésus-Christ
MESSAGES DE CONVERSION DES COEURS — TOME 2 169

Mardi 7 octobre 1997
Jésus-Christ te dicte: Je te bénis. En ces jours qui viennent,
tu auras peine à donner suite à toutes les demandes qui te
seront adressées. Car J’enverrai Mes petits vers toi, afin que tu
leur donnes le pain de Mes Messages. Ils seront nombreux à
venir picorer dans tes mains ce que Je t’ai donné. Ne les laisse
pas sur un refus. Réponds-leur comme Je te le dirai. Alors,
nous aurons fait des heureux.
Parle Mon langage, fait de tendresse et de vérité. Parle Ma
langue, celle de Mon Esprit Saint; parle avec Mes yeux, ceux
de l’Amour.
Réconforte, reprends, redresse, adoucis, partage, donne à
ceux qui te demandent de l’aide. N’hésite pas à réclamer
auprès de Moi l’aide nécessaire: tu auras tout.
Pourtant, remets en place ceux qui viendront avec traîtrise
te poser des questions perfides. Ne leur donne pas ce qu’ils
attendent: de pouvoir te prendre dans leurs filets. Je parlerai
en toi.
Et si, aussi loin que tu te trouves, une petite âme vient te
dire: «J’ai besoin de la tendresse de Jésus»; tu lui répondras:
«J’ai ce qu’il te faut, démesurément, car Dieu est venu me
donner pour toi»; et tu auras fait une petite âme préférée dans
Mon Coeur…
Voilà, Mon Message pour toi, cet après-midi. Apprends
aux âmes à Me connaître intimement, comme Je t’ai appris.
Parle avec ton coeur et Je te sourirai.
Voilà que Je viens t’épouser, Ma petite âme préférée, démesurément!
Je te bénis.
Jésus-Christ
170 MESSAGES DE CONVERSION DES COEURS — TOME 2

Mardi 7 octobre 1997
Jésus-Christ te dicte: Je te bénis. Je vais arpenter le monde,
dans ses villes, ses plaines, ses campagnes, pour lui redonner
le goût de vivre en Dieu. Je Me manifesterai dans toute Ma
Puissance pour que les hommes reviennent à Moi.
Ils verront Ma Gloire et en seront muets de stupeur. Ils
verront Ma Face et tomberont à genoux.
Oui, le Christ va descendre, comme Il vous l’a promis,
pour établir Son règne parmi vous. Telle une tornade, Il descendra,
pour vous amener Son Royaume.
D’ici peu, la terre tremblera et ses fondations s’effriteront.
Alors ne resteront sur cette terre que ceux qui M’auront servi
généreusement; le mal s’en ira pour ne plus revenir, bien que
pour un temps. Alors, les hommes Me posséderont dans leur
coeur comme jamais auparavant.
Ceci est bien près d’arriver. L’acharnement de Satan sur les
Miens est signe de la nouvelle terre, des nouveaux cieux. Les
fondations sont déjà ébranlées et cela sera la victoire de Dieu
sur le mal.
En ce temps-là, les uns crieront, les autres se repentiront.
Je garderai Mes petits, qui ne craindront rien.
Puis le soleil brillera à nouveau.
Je te bénis, Mon petit enfant. La terre va refleurir, à présent.
Va.
Jésus-Christ

Mardi 7 octobre 1997
Jésus-Christ te dicte: Je te bénis.
Mon enfant, tu sais que Mon Amour va descendre sur cette
terre, afin de la guérir de tout mal. Cela va se faire avec l’aide
MESSAGES DE CONVERSION DES COEURS — TOME 2 171
de Mes petits qui M’ont offert leur vie pour Mon Coeur. Avec
acharnement, ils défendront les valeurs que Je leur ai enseignées.
Ils seront forts, discrets, courageux, et apaiseront la
souffrance des hommes. Ils seront honnêtes, généreux, et
offriront leur vie pour leurs frères.
Bientôt, Je vais les envoyer dans le monde. Ils le parcourront
en Me donnant généreusement, et ils ne manqueront de
rien. Beaucoup sont nés, déjà; d’autres en train de commencer
leur mission.
Alors, tu vas les aider en donnant Mon Message tout au
long de tes journées, de tes années, afin qu’ils connaissent la
tendresse du Christ et en soient fortifiés dans leur foi. Ils
pourront alors combattre dans Ma paix, dans Mon Coeur.
Je viens vous sauver, hommes de ce temps. Je viens pour
produire du fruit en vos coeurs. Je viens vous réveiller de votre
torpeur. Alors vous Me louerez, Me bénirez, et Je laisserai
Mon baiser d’Amour sur votre front.
Je viens vous faire Miens pour la vie éternelle. D’autres
dieux, d’autres idoles, vous n’en aurez pas; Je vous arracherai
au mensonge, vous délivrerai de vos chaînes, et vous pourrez
dire: «Le Christ Jésus m’a libéré». Oui, ce sera votre libération
totale, dans ce monde qui vient.
Je te bénis, Ma petite enfant. Tout est bien ainsi. Ne t’inquiète
pas.
Jésus-Christ

Mercredi 8 octobre 1997
Jésus-Christ te dicte: Je te bénis. Paix à ton âme, Mon enfant…
D’ici peu Je serai sur la Terre pour nourrir Mes agneaux. Ils
seront consolés, réconfortés.
172 MESSAGES DE CONVERSION DES COEURS — TOME 2
Parce que tu es Ma bien-aimée, Je te donne d’accomplir Ma
volonté en redressant ce qui sera tombé, en aplanissant les
montagnes devant ceux qui souffrent. Partout où tu seras, Je
serai. Avec toi Je sillonnerai les pays, les villes, afin de redonner
le sourire aux âmes.
J’ai besoin que tu M’offres cette vie que Je t’ai donnée, pour
Me servir. Parce que cela est la voie que Je te propose pour que
tu sois heureuse, avec Moi. Veux-tu accomplir ce service tous
les jours de ta vie, au sein de Mon Coeur divin? Veux-tu,
malgré les fatigues et les persécutions, continuer ta route vers
ceux qui auront soif? Je te bénis. J’ai choisi pour toi la route la
meilleure, celle qui mène tout droit à Mon Coeur. Je te tiendrai
la main, partout où tu iras, et te défendrai contre tout
assaillant. Ta mission sera la Mienne, et la Mienne la tienne.
Unis, Un, nous parcourrons le monde à la recherche de ceux
qui ont soif de Vérité, de Tendresse, d’Amour.
Je te bénis. Que la paix soit en toi, vraiment, puisque tu le
désires aussi.
Jésus-Christ

Mercredi 8 octobre 1997
Jésus-Christ te dicte: Je te bénis. En Moi tu seras heureuse.
Mais lorsque tu te bats contre Moi, croyant que Je ne te réponds
pas, tu es triste. Pour que tu voies Ma réponse, qui est
là, il faut que tu le veuilles. Si tu t’entêtes à croire que Je suis
absent, ton âme ne peut pas Me reconnaître.
Enfant au fort caractère, ton Dieu est là qui t’aime. Parfois
Je Me demande si c’est un petit enfant, ou un petit lion, que
J’ai épousé!
J’aime beaucoup les lions, tu sais? Ils sont forts et généreux,
et Je sais les apprivoiser.
MESSAGES DE CONVERSION DES COEURS — TOME 2 173
Vois-tu, pour que tu tiennes sur tes pieds, il faut que Je te
forme en mettant Ma Parole en toi; cela est nécessaire, dicté
par Mon Amour pour toi. Cela est parfois un peu difficile
parce que tu dois être attentive, mais cela permettra l’ouverture
totale de ton coeur à Ma grâce. Et alors nous serons
heureux…
Cesse donc de rugir, petit lion, et redonne-Moi la main.
L’enseignement que Je te donne est destiné à ton coeur: il est
nourriture, bien que tu ne le perçoives pas toujours. Il faut
que tu retiennes Mon Message; après Je te laisserai libre, car
tu ne Me quitteras plus.
Je te bénis. Que Mon Amour pour toi te donne la paix et la
douceur de Mon Coeur.
Jésus-Christ

Mercredi 8 octobre 1997
Jésus-Christ te dicte: Je te bénis.
Si tu savais quelle passion J’ai pour toi, tu fondrais. Car tu
es sans doute la plus chère à Mon Coeur de tendresse. Mon
Coeur a beaucoup de facettes, comme un diamant. Toutes
sont aussi merveilleuses les unes que les autres… Toi, Je t’ai
élevée pour correspondre parfaitement à Ma facette de tendresse.
Cela est beau, tu sais?
Alors, puisque tu es Ma préférée, tu dois entrer entièrement
«dans cette facette» que Je te réserve. Tu dois Me donner
ta confiance absolue; et ce sera ton bonheur.
Chaque âme a pour nuance à privilégier une facette de
Mon Coeur; chacune fait l’objet d’une préférence si elle accepte
Ma grâce. Alors, dis-le aux âmes qui t’entourent. Elles
chercheront leur nuance, leur mission aussi, et tu les aideras.
174 MESSAGES DE CONVERSION DES COEURS — TOME 2
Parcours le monde en dévoilant la facette «tendresse» de
Mon Coeur: cela est beaucoup, ce que Je te demande: ce sera
la vie pour un grand nombre.
Ordonne ta vie pour être avec Moi le plus souvent possible;
Je t’ai donné la grâce de te parler en tout moment: toi, sois
avec Moi, pour que Je t’enseigne et t’aime.
Je te bénis de Me parler en vérité, avec ton coeur. Je te bénis
d’être une petite fleur fidèle et têtue. Je te bénis aussi pour ton
amour d’enfant et ton ardent désir de Moi. Tu es bien Mon
enfant, que Je préfère.
Jésus-Christ

Mercredi 8 octobre 1997
Jésus-Christ te dicte: Je te bénis. Pour que tu sois en Moi,
et Moi en toi, il faut que Je te fasse vivre de Ma parole, et de
Mon Pain — eucharistique. Ainsi, ton âme s’élève vers Moi
pour Me contempler et M’adorer.
Tu n’aimes pas les flots de parole, Je le sais. Mais, sans que
tu médites spécialement sur tout ce que Je te donne, Ma grâce
fait effet en toi, car elle s’adresse à ton coeur. Il ne suffit pas
d’être un théologien compétent pour comprendre Ma parole;
il suffit d’avoir un coeur.
Non, tu ne méditeras jamais Mes paroles, parce qu’elles
t’atteignent profondément pendant que Je te les dicte, et que
cela Me suffit pour toi, pour t’enseigner.
Mon Pain eucharistique te sera donné chaque jour de ta
vie, si tu le désires, car J’ai mis en toi le désir de Me recevoir.
Mais si Je n’étais venu te voir, tu serais un coeur d’enfant
laissé à l’abandon, car tu ne vivrais pas de Ma parole et ne te
nourrirais pas de Mon Pain… tant tu es incapable.
MESSAGES DE CONVERSION DES COEURS — TOME 2 175
Alors, J’ai dit: puisque son plus cher désir est de connaître
Dieu en Sa tendresse, Je Me manifesterai à elle, et elle Me
connaîtra. Malgré ton manque de culture, malgré ton ennui
profond pour tout ce qui est de l’ordre de la raison et de la
réflexion, Je t’ai donné un coeur qui aime, purement, et qui
Me reçoit parce qu’il est pur. Aussi, ne quitte pas cette voie
que Je t’ai tracée, et avance vaillamment.
Je te bénis.
Jésus-Christ

Mercredi 8 octobre 1997
Jésus-Christ te dicte: Je te bénis.
Laissée à elle-même, une âme périt. D’abord, parce que
personne ne survit sans Amour, puis parce que l’âme a sa
mission à accomplir.
Celui qui ne M’aime pas, vit sans Mon Amour et sans se
réaliser pleinement, car il ne vit pas pour ce que Je lui ai
préparé…
Son âme meurt, donc, se contentant d’une vie terrestre «de
chair», et non d’esprit. («De chair», enfant, cela signifie «humain
» seulement).
Pour que Je puisse insuffler la vie dans une âme, qui est
Mon Esprit, il faut que cette âme soit préparée. Voilà pourquoi
Je frappe nuit et jour à la porte des coeurs. Je peux le faire
par des signes, par des paroles venant d’êtres proches de Moi,
par des lectures, etc… Mais l’âme n’ouvre son coeur que lorsqu’elle
commence à voir son péché, et sa ruine. Parfois, c’est
la souffrance qui sera grâce.
L’homme qui aime, sur la terre, est plus ouvert à Ma grâce
que celui qui hait l’amour — en tant que sentiment —. Voistu,
il y a beaucoup de façons pour ouvrir un coeur… Mais il
176 MESSAGES DE CONVERSION DES COEURS — TOME 2
y a aussi des moments; quiconque ne peut être ouvert à la
grâce s’il ne désire pas l’Amour: cela est une condition «obligatoire
». Il y a aussi des âmes qui désirent l’Amour tout en
s’attachant davantage au créé qu’au Créateur; cela est aussi un
empêchement à Ma grâce.
Enfin, il y a ceux qui n’aiment pas: cela est leur liberté, de
ne pas aimer, et J’ai beau frapper à leur porte, ils ne répondent
pas.
Personne n’est obligé de recevoir la grâce. Elle frappe, mais
si on ne la veut pas, elle se retire.
De même que personne n’est obligé de recevoir le péché:
malgré toute faiblesse, si on ne le veut pas, il s’en va.
Dieu est juste, pour Sa création: Il l’a laissée libre d’accepter
le bien ou le mal.
Alors, petite âme, écoute: dans Mon Coeur, Je te préfère
parce que tu as accepté d’être le petit enfant qui ne savait rien
et auquel J’ai tout donné. Je t’ai ouverte à la grâce, du jour où
tu as désiré l’Amour, dès ta naissance. Et pourtant Ma grâce
n’a commencé à vivre en toi que du jour où Je suis venu te
voir, parce que tu n’avais plus d’idoles sur terre. Alors, Je t’ai
enseignée pleinement, avec tout Mon Amour.
Maintenant, il faut que tu fasses encore un pas: celui de te
livrer sans plus aucune crainte à l’Amour, parce que Je veux
ton bonheur: Je te le promets. Promets-Moi de te laisser enlever
toute crainte, autant que Je le désirerai, pour que tu ne
fasses plus obstacle à Ma grâce en pensant que Je ne t’aime pas
assez.
Laisse-Moi te livrer totalement à Moi-même, pour notre
plus grande joie. Ce sera bientôt fait, enfant de Mes délices…
MESSAGES DE CONVERSION DES COEURS — TOME 2 177
Je te bénis. Je serai toujours avec toi. Tout ce que Je te
donnerai est tendresse.
Jésus-Christ

Jeudi 9 octobre 1997
Jésus-Christ te dicte: Je te bénis.
Parce que tu es la plus petite enfant que J’ai trouvée, Je
répands Mes grâces sur toi: grâces de conversion, grâces
d’Amour.
Pour que tu puisses correspondre pleinement à Ma grâce,
il faut que tu Me sois fidèle, dans ton amour. M’être fidèle,
c’est M’accueillir avant tout et avant chacun, dans ton coeur.
C’est Me bénir dès que tu te lèves jusqu’au moment où tu
t’endors. C’est vivre ta vie avec Moi.
Cela ne suppose ni inquiétude ni crainte, mais la confiance
que Je te donne ce que Je te demande. Alors, tu seras épanouie
et riche dans ton âme.
Parce que tu M’as plu quand tu as désiré si fort Mon Coeur,
Je veux t’apprendre à vivre en Sa Présence, à chaque moment
de ta vie.
Je veillerai amoureusement sur toi, chaque jour que Je fais,
et tu Me serviras.
Ma petite enfant, ton Dieu n’est pas loin de tes préoccupations
terrestres, loin de là. Mais pour qu’Il te vienne en aide,
il faut que tu L’écoutes, en Le mettant en Premier, car c’est
alors qu’Il te donne Son aide.
Ne t’inquiète pas; de rien. Dieu est là quand il faut porter
l’épreuve, toujours.
Je te bénis.
Jésus-Christ
178 MESSAGES DE CONVERSION DES COEURS — TOME 2

Jeudi 9 octobre 1997
Jésus-Christ te dicte: Je te bénis. Lorsque tu fais Mon
travail, Ma volonté, Je M’occupe de tes affaires terrestres,
toujours. N’as-tu pas vu?
Pour que Je puisse M’occuper de ta vie sur terre, avec ce
qu’elle comporte d’obligations et de soucis, il faut que tu Me
laisses te donner la vie de l’âme qui est joie, bonheur éternel.
Dans ce bonheur de l’âme, tu arriveras à porter les désagréments
et épreuves de la vie, beaucoup plus facilement, car Je
porterai en toi. Alors, les épreuves ne seront plus source de
désespoir, pour personne, mais légères et douces.
Marie, Ma Mère bien-aimée, a porté le fardeau de Ma
douleur avec joie, bien que son coeur soit transpercé. Car elle
vivait de l’union avec Dieu, et cela lui permettait de porter
«l’impensable»: la douleur de son Fils crucifié.
En chaque instant de ta vie, Je t’appelle à venir au plus
profond de Mon Coeur, pour avoir la force de porter ce qui
arrive dans la vie de chaque homme sur la terre.
Dieu est là pour aider les hommes à porter leur souffrance,
les en délivrer parfois, et leur donner la joie, malgré tout.
Aussi, ne t’émeus pas si fort quand viennent les affronts de
la vie. Ton Dieu sera avec toi, pour toute chose.
Je te bénis.
Jésus-Christ

Jeudi 9 octobre 1997
Jésus-Christ te dicte: Je te bénis. Pour que tu sois heureuse
et gaie, Je fais au mieux pour ton âme. Ta seule force, pour
M’aider, est de Me désirer sans cesse. La grâce que Je t’ai
donnée suffit à cela.
MESSAGES DE CONVERSION DES COEURS — TOME 2 179
Maintenant, pour que Mon Message s’enracine en toi, il
Me faut ton accord, ton acceptation de Mon travail.
Je suis las du manque d’amour de ce monde. Veux-tu
M’aider à lui redonner vie? Je te bénis.
Regarde autour de toi: les malheureux, que ce soient des
malheureux qui souffrent ou ceux qui ne savent pas qu’ils
perdent leur âme… Veux-tu les aider? Je te bénis.
Porte fruit, Mon petit enfant, et dépêche-toi d’annoncer
Mon Message. Il Me faut t’enseigner pour achever ta guérison.
Donne-Moi donc ton temps pour rattraper le retard que
J’ai pris, et tu seras heureuse.
Je sais; cela est difficile de travailler comme tu le fais en ce
moment, sans presque t’arrêter. Mais Je te donne la grâce
aussi, et suis avec toi. Ne t’effondre donc pas et continue: Je
t’aide pour tout.
Je te bénis. Que tu es douce à Mon Coeur.
Viens, que Je te dise Mes merveilles. Consens à les partager
avec Moi.
Sois dans la paix, et aime-Moi.
Jésus-Christ

Jeudi 9 octobre 1997
Jésus-Christ te dicte: Je te bénis. Parcours Ma route en
achevant de faire imprimer ce que Je te donne, au moment où
Je te le donne. Ne prends pas de retard dans la diffusion de
Mes Messages: le monde attend.
Pour que tu sois satisfaite, Je te dis: Mon Coeur — dans ces
Messages de tendresse — va bouleverser les âmes, tant il est
chaleureux et amical. Le trésor qu’est Mon Coeur va être
donné à tous ceux qui ont faim, qui se meurent sans Moi.
180 MESSAGES DE CONVERSION DES COEURS — TOME 2
Va au-devant de qui t’appelle. Rends-toi où on a besoin de
toi; vas-y sans attendre puisque Je te le demande.
Mon Amour est en toi, prêt à être donné aux âmes. Guérie,
tu le seras, Je te le promets, et alors Ma mission pour toi sera
joie, ce que tu as toujours voulu.
Tu sais que la semaine sainte de Ma nativité approche. Fais-
Moi plaisir en acceptant les contacts que Je te donne, et qui
sont des âmes que Je veux élever vers Moi. Accueille-les,
comme Je t’accueille, dans Mon Coeur, comme Marie et les
bergers M’ont accueilli.
Tu vois, enfant, quand tu doutes, tu M’offenses… Ne doute
plus, c’est Jésus-Christ.
Je te bénis. Parcours le monde, Mes livres à la main, et
donne-Moi à qui t’entoure, quand Je te le dirai. Annonce à
Mes âmes que Mon Règne est proche et que Je veux Me les
donner entièrement avant ce jour.
Je te bénis.
Jésus-Christ

Jeudi 9 octobre 1997
Jésus-Christ te dicte: Je te bénis. Parce que tu travailles
pour Moi, avec Moi, Je vis en toi. Parce que tu acceptes ta
mission, Je te donnerai le bonheur. Ta mission est ce qui procure
joie à ton âme, parce que c’est le but sur terre de sa
création: adorer Mon Saint Nom en faisant ce pourquoi Je t’ai
donné vie.
Parce que tu es douce à Mon Coeur, Je veux te donner Ma
tendresse; parce que tu n’as rien, Je veux te combler.
A l’aube de ta mission, Je te donne ce que J’ai de plus cher:
Mon Coeur divin et amoureux. Je te le donne pour que tu
fasses partager Ma joie, Ma paix, Mon Amour, à ceux qui ont
MESSAGES DE CONVERSION DES COEURS — TOME 2 181
faim et soif. Je te le donne pour que tu accompagnes les uns
vers Moi, que tu fasses revenir les autres. Cela te sera donné
par Ma grâce, pour Ma Gloire.
A présent que tu vas oeuvrer dans le monde, Je te dis: n’emporte
rien, si ce n’est Mon Coeur. Ne sois pas dans la timidité,
dans la crainte: Ma parole sera en toi. Elle résonnera comme
un glaive pour ceux qui auront transpercé Mon Coeur; elle
sera comme une maman pour ceux qui auront soif de charité,
d’Amour.
Pour que tu les convertisses, au jour que Je leur aurai fixé,
Je te donne Mon Esprit Saint, de Gloire et de Majesté, qui
entrera en eux lorsque Ma parole aura été accueillie.
Et enfin, pour que tu moissonnes en abondance, Je te donne
des petits, pour t’aider en toute tâche. Utilise-les par
amour, avec amour: ils sont Miens, comme toi.
Je te bénis.
Jésus-Christ

Jeudi 9 octobre 1997
Jésus-Christ te dicte: Je te bénis.
Mon enfant chéri, ne ménage pas tes forces pour Me plaire.
Tout ce travail que tu fais avec Moi est un repos pour ton âme
assoiffée de vérité.
Vraiment, Je te le dis, les merveilles de Mon Coeur sont
grandes, pour avoir choisi un petit enfant comme toi pour
accomplir Ma volonté…
Ne prends pas cela comme un reproche. Si tu n’avais été si
petite, Je ne t’aurais pas choisie. Prends cela plutôt comme un
compliment, parce que Je t’ai donné «une belle robe» pour
plaire à ton Sauveur…
182 MESSAGES DE CONVERSION DES COEURS — TOME 2
Enfant, qui dira que tu viens de Moi, Jésus-Christ, sera
dans la vérité. Quant à ceux qui médiront sur ton compte, ils
écoutent Satan. Laisse-les, ne les combats pas; d’autres le
feront pour toi.
Tu apprends à connaître le monde, avec ses joies, et ses
peines. De la joie sera toujours en toi, pourtant, car qui
appartient à Dieu ne craint pas le monde.
Avec toi, Je serai heureux de sillonner le monde à la recherche
des pauvres. Avec toi, Je serai heureux de partager Mon
Pain, chaque fois que nous le pourrons. Avec toi, Je Me reposerai,
et te reposerai.
Avec toi, Je serai heureux, et tendre, parce que tu es une
enfant.
Je te bénis parce que tu es Ma «sauvée»!
Jésus-Christ

Jeudi 9 octobre 1997

Jésus-Christ te dicte: Je te bénis. Paix à ton âme, enfant. Tu
seras Mon émissaire envoyé aux quatre coins du monde. Tu
partageras Ma Gloire, dans le bonheur de ton coeur. Pour que
ta joie soit parfaite, Je te dis: accueille chaque âme pour Moi,
comme si c’était Moi que tu accueillais.
Manifeste-Moi ton amour, tendrement. Ne Me laisse pas
penser que tu Me crains encore. Parle-Moi avec ton coeur,
avec tes mots d’enfant; fais-Moi sourire en Me parlant car
J’aime ton langage vrai et pur.
Les autres, qui ne Me parlent pas, ne sont pas Mes amis.
Toi, qui es Mon amie, parle-Moi avec tes mots de tous les
jours, pour Me dire ce que tu veux. Je prends plaisir à toutes
tes conversations, quelles qu’elles soient, pourvu que tu Me
regardes.
MESSAGES DE CONVERSION DES COEURS — TOME 2 183
Si Je te disais: «Viens avec Moi», tu Me répondrais: «Je ne
veux pas abandonner ma famille». Alors Je te dis: reste ici-bas
et sers-Moi.
Ce que tu auras à faire sera pour chacun: pas d’exclu, de
rejeté, par Mes Messages; tous auront à y puiser la bonne
nouvelle de Celui qui revient.
Paix à ton âme, enfant, et repos aussi; il en faut un peu
pour vivre.
Je te bénis.
Jésus-Christ

Jeudi 9 octobre 1997
Jésus-Christ te dicte: Je te bénis. Mon enfant et amie, cède-
Moi tout pouvoir sur toi. Ne crois pas que Je veuille faire de
toi un esclave ou un robot. Je veux te donner la liberté, en
Moi. Je te bénis d’être si petite et Je voudrais tant que tu sois
complètement Mienne, pourtant.
Portant Mon flambeau de tendresse, tu seras la petite
«reine» que Je préfère… Les reines nourrissent les peuples,
enfant, quand ils sont bons…
Je marcherai auprès de toi et tes yeux verront Celui qui
était, qui est et qui vient. Je suis toujours présent, dans l’éternité,
enfant: Je Suis, au passé, au présent, dans le futur…
Pour que les Miens soient Miens, Je vais les illuminer de
Ma tendresse profonde; ainsi conquis, ils ne pècheront plus,
se tourneront vers Moi avec délices, et Me contempleront en
M’adorant.
Pour que Mon Message soit lu et compris jusqu’à l’extrémité
de la terre, apporte-le, dis-le, chante-le, partout où Je
t’envoie. Bientôt, Mon âme préférée accomplira son périple,
et ce sera dans l’enchantement de voir les merveilles de Dieu.
184 MESSAGES DE CONVERSION DES COEURS — TOME 2
Partout le sourire reviendra sur les lèvres parce que les âmes
auront compris à quel point Je les aime.
C’est tout pour ce message de tendresse. Reçois-la avec
tout Mon Amour, et ressens-la profondément avec ton âme.
Je te bénis.
Jésus-Christ

Vendredi 10 octobre 1997
Jésus-Christ te dicte: Je te bénis. Marche sur tes pieds,
avance, enfant: cela est bien ainsi, que tu écrives Mon Message.
Je suis là, auprès de toi. Montre-Moi que tu es docile à Mon
Esprit, en ne doutant pas. Je te mènerai parmi les agneaux, et
là, il faudra que tu sois forte. Aussi, Je t’assure sur tes pieds.
Ecris: c’est Jésus-Christ qui le veut.
Ecoute maintenant: tu sais que Mon Saint Nom doit être
glorifié et adoré, prononcé par toute la terre… Une avec Moi,
tu devras M’aider pour cela. Mes enfants, Je les chéris en les
envoyant en mission Me donner; toi aussi tu iras, parce que
cela est bon ainsi.
Certaines âmes Me servent dans le silence, sans jamais aller
dans le monde; elles travaillent pour lui, cependant, avec leur
amour.
Toi, tu ne saurais rester en place. J’ai mis en ton coeur le
profond désir d’aller voir et nourrir Mes agneaux, et tu iras,
avec Moi.
Je t’emmènerai, aussi loin que Mon Coeur le voudra, donner
du pain aux affamés, qui Me reviendront dans la joie.
Il faut que tu pries l’Esprit Saint de venir habiter en toi,
enfant, pour te donner toute force, toute Lumière, tout courage.
Alors, tout sera bien.
MESSAGES DE CONVERSION DES COEURS — TOME 2 185
Voilà que Je viens éclairer Ma petite lampe, pour qu’elle
illumine dans la nuit.
Je te bénis.
Jésus-Christ

Vendredi 10 octobre 1997
Jésus-Christ te dicte: Je te bénis. Mon enfant, partage avec
Moi le pain que Je te donne. Sois-Moi unie pendant que Je te
dicte. Aime-Moi de tout ton coeur.
Je viens pour les brebis et les agneaux. Je viens pour sauver
les unes qui entraînent les autres dans l’erreur. Je viens les
sauver toutes, pourvu qu’elles le veuillent. Etre sauvé, cela
veut dire marcher à nouveau dans un vert pâturage, et non
plus dans le précipice qui le longe. Etre sauvé, cela signifie
s’occuper à nouveau des agneaux pour qu’ils ne manquent de
rien; et aussi: vivre sous le soleil de Dieu, qui éclaire et donne
la vie, et non plus sous les ténèbres de Satan.
Pour que Mes brebis Me reviennent, Je vais les trouver, et
Je parle à leur coeur; si elles M’écoutent, elles reviennent à la
raison et Je les aide à remonter la pente. Si elles ne M’écoutent
pas, elles s’en vont vers le lieu de perdition.
Pour que Je les sauve, il faut qu’elles le veuillent; si elles Me
disent: «Je suis dans le bon chemin», Je ne peux les ramener
de force: elles sont libres. Alors, en dernière ressource, Je peux
faire paraître un feu devant elles, pour qu’elles prennent peur
sur ce chemin et s’en retournent dans la bonne direction.
C’est ce que Je ferai encore, avec Mes prêtres — ceux qui
Me crucifient: Je leur montrerai le danger, davantage encore,
par effet de Ma Miséricorde qui veut les sauver à tout prix.
Je te bénis.
Jésus-Christ
186 MESSAGES DE CONVERSION DES COEURS — TOME 2

Vendredi 10 octobre 1997
Jésus-Christ te dicte: Je te bénis. Laisse les affaires de la
terre pour venir Me rejoindre: cela est bon pour ton âme.
Il faut savoir se détacher du créé, de ce qui t’entoure, quel
qu’il soit, pour venir puiser à Ma source. Il faut que tu sois
devant Moi, en contemplation, pour que Je t’inonde de Mes
grâces qui vont transformer ta vie.
Passe le temps qui te reste à vivre, toi, Mon enfant, avec
Moi, en contemplation ou en action, mais toujours avec Moi.
Cela est pour ton bonheur, ta joie profonde.
Je veux que tu vives tous les instants de ta vie, aussi «terrestres
» soient-ils, avec Moi. C’est alors que tu M’appartiendras
entièrement, parce qu’il n’y a pas des moments où Je suis là,
et d’autres, absent: Je suis toujours là, pour te mener, te diriger
avec douceur.
Tant qu’il te reste de la crainte, à Mon égard, tu ne M’appartiens
pas totalement, car celui qui craint ne se livre pas
dans sa totalité. As-tu donc peur que Je te demande des choses
avec lesquelles tu ne sois pas d’accord? Je sais que toute ta
crainte est là. Seulement, tu sais, Je suis bon; Je ne suis pas là
pour te donner des ordres et des interdits, mais pour te donner
Mon Amour. Comprends cela.
Je suis là pour te donner Ma tendresse en abondance, et
non pour te diriger durement. Je suis doux et saint. Tout ce
que Je te demande est de M’aimer.
Je t’apprendrai. Tu verras.
Je te bénis.
Jésus-Christ
MESSAGES DE CONVERSION DES COEURS — TOME 2 187

Vendredi 10 octobre 1997
Jésus-Christ te dicte: Je te bénis. Laisse-Moi t’apprendre à
ne plus Me craindre: ce sera ta délivrance.
Je suis l’Amour, et l’Amour vient à toi.
Je suis Sagesse, et l’Esprit Saint vient en toi.
Je suis Père, et le Père vient te consoler.
D’autres enfants ont traversé ce que tu traverses. Pareillement
ils ont craint et douté. Ma Face leur était montrée, et ils
ne voyaient pas parce qu’ils Me craignaient.
Mais Je suis bon, doux; Je ne fais rien qui vous blesse. Le
démon, lui, vous tente avec sa crainte qu’il met en vous pour
que vous ne voyiez plus.
Alors Je viens enlever cette crainte, Moi, Jésus-Christ. Je
viens faire de toi un ange de douceur et de joie, parce que tu
vois Ma Face. Proclame-Moi roi et Amour, et tu auras la vérité
en toi.
Ma fille, il faut que tu renaisses de l’Esprit Saint. Lui est
consolateur de toute peine. Ouvre-Lui largement la porte de
ton coeur, et Il viendra l’inonder de Sa Lumière.
Ouvre la porte, cela veut dire: repens-toi d’avoir craint
Dieu, alors qu’Il venait t’apporter la vie. Repens-toi d’avoir
écouté Satan te dire que Dieu ne t’honorerait que de souffrances.
Repens-toi d’avoir bu la coupe d’amertume qui était
en toi après avoir cru de pareils mensonges.
Je te bénis. Ta purification est presque achevée. Tu vivras,
dans Mon Amour, dans Ma joie.
Je te pardonne, parce que Je sais à quel point tu es faible et
incapable. Et Je te bénis.
Jésus-Christ
188 MESSAGES DE CONVERSION DES COEURS — TOME 2

Vendredi 10 octobre 1997
Jésus-Christ te dicte: Je te bénis.
Quel Amour J’ai pour toi…, et tu Me crains encore. Ne
t’ai-Je pas dit que tu étais Ma préférée? Ton péché de crainte
étant involontaire, Je le pardonne à chaque instant à ton âme.
Alors pourquoi Me fuis-tu? Pourquoi penses-tu qu’il te faille
prendre du recul par rapport à notre relation? Pourquoi doutes-
tu de Mes grâces?
Je sais que tu ne peux pas vivre sans Ma tendresse. Je
t’ouvre les yeux pour que tu voies Qui se donne à toi. Mais tu
ne vois rien parce que tu es incapable.
Il Me suffirait d’un acquiescement de ta part pour que Je
Me fonde en toi… Il Me suffirait que tu veuilles croire enfin
que Je ne suis pas là pour t’abreuver de souffrance. Mais tu ne
crois pas; le démon a enténébré ton âme pour que tu ne Me
reconnaisses pas.
Je te délivre, si tu le veux vraiment. Accepte Ma volonté et
décontracte ton âme, ton être entier, car tu Me résistes encore
malgré toi. Je ne suis pas un bourreau; Je suis Celui qui veut
défaire tes liens de la crainte.
Prends confiance en Moi, ne Me regarde pas comme un
intrus. Je tiens ta main, ne vois-tu pas?
Je sais ce que tu vis; laisse-toi donc conduire. Ecoute Mon
Coeur qui t’appelle. Ne sois pas comme le chat sauvage qui se
cache du danger, toutes griffes dehors. Il n’y a pas de danger
avec Moi: Je suis Jésus-Christ.
Que Je t’aime…
Je te bénis.
Jésus-Christ
MESSAGES DE CONVERSION DES COEURS — TOME 2 189

Vendredi 10 octobre 1997
Jésus-Christ te dicte: Je te bénis. Laisse Mon Amour oeuvrer
en toi, de la manière dont il lui plaira. Sois proche de
Moi. Ne Me crains pas. Adore-Moi sans Me craindre.
Sois libérée de tout ce qui entrave ta marche vers Moi.
Aime-Moi. J’amène Mon Esprit Saint en toi, pour qu’Il te
fortifie et te donne de vivre. Je suis Celui qui peut tout: soisen
sûre, enfant…
Par Ma sainte Mère, Marie, Je t’ai approchée. Elle est là
toujours, pour panser tes blessures et veiller sur toi: elle prend
soin de toi. Aussi, ne doute pas et avance.
Mon heure est venue pour toi, de te guérir complètement.
Laisse Ma paix se déverser en toi, pour que cela se fasse. Ne
mets pas de barrière comme le doute, entre toi et Moi. Je te
guide vraiment, en et pour tout.
Toi que J’aime tant, ne laisse pas la peur s’installer en toi;
elle est mauvaise conseillère. Je veux que tu vives. Souris-Moi
et avance sur Mon chemin. Ta voie est droite, belle, unique
comme la voie de chacun. Travaille à la garder, à ne pas t’en
éloigner.
Ce que Je donne à ton esprit est Amour; ne le laisse pas se
fermer devant Moi: Je suis là pour te donner la passion que tu
désires tant: laisse-Moi faire.
Avance, petite âme. Mets-toi auprès de Moi et avance. Je te
bénis.
Jésus-Christ
190 MESSAGES DE CONVERSION DES COEURS — TOME 2

Vendredi 10 octobre 1997
Jésus-Christ te dicte: Je te bénis.
Avance donc sans Me craindre puisque Je t’ai donné cette
grâce, aujourd’hui. Tu vas mieux lorsque tu es véridique, sans
crainte devant Moi. A présent, nous allons travailler unis, si
tu Me restes fidèle en étant toi-même.
Vois-tu, Je t’ai souvent demandé d’être toi-même, de ne
pas te forcer si tu Me craignais, et tu es souvent tombée. Je ne
voulais pas non plus de ta résignation à travailler. Je voulais
— Je veux — que tu sois toi-même, avec tes défauts, tes impolitesses,
mais surtout ton amour d’enfant. Lorsque tu Me
crains, tu viens travailler comme un serviteur et tu ne
M’aimes plus pareillement.
Enfant, ton Dieu sait ce qui est bon pour toi. T’abandonner
à Ma volonté n’est pas te mettre dans le «moule» du travail
avec résignation, mais adorer Mon Coeur avec ta nature,
avec ta joie. Et alors tu auras envie de travailler avec Moi.
Je suis las que tu souffres; Je veux que tu Me dises tout de
toi, et non que tu Me caches ta souffrance parce que tu te
résignes.
Paix à ton âme. Je suis auprès de toi et Je t’aime pour la vie
éternelle. Je te bénis.
Jésus-Christ

Samedi 11 octobre 1997
Jésus-Christ te dicte: Je te bénis. Mon enfant, il M’est doux
de parler avec toi quand tu ne Me crains pas ni ne doutes.
Je suis là, auprès de toi, à M’émerveiller des prodiges de Ma
grâce… Veux-tu continuer Mon Message pour le monde? Je
t’aime. Tu es si proche de Moi ainsi…
MESSAGES DE CONVERSION DES COEURS — TOME 2 191
Alors, écoute: Je veux que tu ranimes les coeurs en leur
demandant de croire à cette divine intimité que Je veux donner.
Je veux que tu délaisses le fait d’avoir de maigres capacités,
et cela pour te laisser emplir tout entière par Ma grâce. Je
veux que tu Me donnes, divinement et intimement.
Par contre, Je te demanderai de rester auprès de Moi en
tout temps, afin que Je te comble de Ma grâce. Parle-Moi,
enfant, en Me disant tout, oui, vraiment. Ne cherche pas un
Dieu compliqué et trop élevé pour toi: Je suis proche de toi,
Je M’abaisse jusqu’à toi, et Je suis heureux ainsi.
Aussi, Je Me déverserai en toi pour que tu sois pure et
sainte, et que de cette manière Je puisse oeuvrer en toi.
Je te bénis d’être une âme aussi simple, et véridique.
Ton Dieu te bénit de Le laisser faire.
Il te bénit quand tu te sens protégée, que tu attends tout de
Lui dans la ferme conviction qu’Il va te donner ce que tu
espères.
Il te bénit d’être toute à Lui quand tu ne crains pas ni ne
doutes. Je te bénis, amoureusement.
Jésus-Christ

Samedi 11 octobre 1997
Jésus-Christ te dicte: Je te bénis. Je te donne de puiser à la
source de Mon Coeur. Quand tu es aveuglée, viens à Moi et Je
te rendrai la Lumière.
Lorsque tu Me donnes ton coeur, fais-le en pleine conscience,
non sous l’effet de la crainte, mais sous l’effet de ta volonté,
par amour. Lorsque tu viens vers Moi, ne te dis pas que Je
ne peux pas t’aider: Je le peux.
Alors, écoute: Je désire que tu sois libre et pareille à Moi:
cela veut dire: aime-Moi et sens-toi libre. Je n’ai pas d’enfants
192 MESSAGES DE CONVERSION DES COEURS — TOME 2
qui se sentent astreints, forcés, résignés. Je n’ai que des enfants
heureux.
Aussi, ne laisse pas peser sur toi le joug de Satan, qui te fait
croire de tels mensonges. Viens plutôt auprès de Moi en étant
consciente que Je te veux libre. Viens auprès de Moi en étant
sûre que Je te veux heureuse, et que ton abandon total n’est
qu’acceptation de Mon Amour, de Ma joie en toi.
Ne Me laisse pas penser que tu crois que Je ne viens pas
vraiment en aide aux enfants de Dieu. Garde ton sourire et
sois en paix, vraiment.
Passionne-toi donc pour Moi, puisque tu le veux si fort, et
écris Mes Messages; ils sont vie pour toi.
Partage avec Moi, en écrivant, et sois heureuse parce que tu
le fais avec ta volonté qui est la Mienne aussi, parce que cela
te donne joie et intimité avec Moi.
Je te bénis.
Jésus-Christ

Samedi 11 octobre 1997
Jésus-Christ te dicte: Je te bénis. Enfant, quand la chair est
soumise à l’esprit, l’âme vit. Soumettre la chair à l’esprit, c’est
faire en sorte que le raisonnement humain ne soit pas un
frein à la montée vers Dieu. C’est faire en sorte que l’âme vive
de sa rencontre permanente avec Dieu, avant de chercher à
comprendre les choses de la vie.
Car celui qui raisonne, réfléchit, agit sans Dieu, le fait «selon
la chair». Celui qui élève son âme vers Moi, reçoit l’Esprit
Saint qui lui donne d’agir «selon l’Esprit de Dieu». Voilà
pourquoi il faut rester en permanence sous le regard de Dieu;
parce qu’Il t’inspire ainsi, divinement, pour tout ce qui concerne
ton être entier.
MESSAGES DE CONVERSION DES COEURS — TOME 2 193
Toi que Je chéris spécialement, enfant, J’ai pourtant quelque
chose à te reprocher: c’est que tu crois que Je t’abandonne,
lorsque tu vaques à tes occupations après avoir travaillé
avec Moi; alors tu vis «selon la chair», en croyant que Je te
délaisse en ces moments. Si tu Me regardais, tu verrais que Je
t’inspire, en tout instant, et que tu n’as pas tant besoin de
réfléchir.
Je t’aime tant que J’ai décidé de te faire cadeau de la grâce
de rester en permanence en prière, avec Moi. Quoi que tu
fasses, ce sera alors selon l’Esprit, puisque tu le désires si fort,
et non selon la chair — en étant seule.
Je te bénis. Que Ma grâce et Ma Lumière pénètrent en toi
et y demeurent pour la vie éternelle.
Jésus-Christ

Admin
Admin

Messages : 109
Date d'inscription : 26/08/2012

Voir le profil de l'utilisateur http://latendressededieu.lebonforum.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum