Françoise – Messages de conversion des coeurs C’est maintenant l’heure de dire la vérité pour sauver les âmes Par Christian Parmantier

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Françoise – Messages de conversion des coeurs C’est maintenant l’heure de dire la vérité pour sauver les âmes Par Christian Parmantier

Message  Admin le Mar 28 Aoû - 8:12


Françoise – Messages de conversion des coeurs
C’est maintenant l’heure de dire la vérité pour sauver les âmes
Par Christian Parmantier
STELLA MARIS 433 SOMMAIRE
Livres de Françoise


Nous achevons avec l’entretien que Françoise nous a accordé en mars 2006.

Françoise, le Seigneur vous a-t-Il expliqué ou montré l’Au-delà?
Il ne me l’a pas montré, mais Il m’a parlé du Purgatoire, où il y a tant d’âmes, me disant à quel point c’était douloureux, une fois arrivé de l’autre côté, de s’apercevoir qu’on avait gâché sa vie, qu’elle avait été inutile, qu’on s’était mis à notre service, qu’on avait choisi de faire tant de péchés, refusant toute lumière.
Il montre à quel point souffraient les personnes âgées qui ne L’ont pas rencontré ou L’ont refusé par orgueil. Arrivées de l’autre côté, au lieu de pouvoir jouir du bonheur du Ciel, elles doivent souffrir pour être purifiées et commencer à apprendre à aimer.
Lorsque sur terre tu as eu soif de Dieu, que tu as accepté d’être purifié, cela est douloureux mais Dieu se révèle et te nourrit et te remplit de joie. Au purgatoire, c’est beaucoup plus dur...

Et le Ciel?
Jésus m’a parlé un peu du Ciel, au début de ce charisme, parce que je Lui demandais ce qu’on y faisait, si on ne s’ennuyait pas. Il m’a promis que je ne m’ennuierai jamais, qu’on forme la famille de tous les saints, qu’on aime en tout instant.
J’ai dit à Jésus que mon bonheur serait de venir contre son Coeur, dans ses bras, en arrivant au Ciel. Mais tout le monde doit désirer cela, et Jésus n’a pas des bras assez grands. Alors Jésus a dit: «Je te promets que tu pourras venir contre mon Coeur» et je Lui répète humainement: «Mais ce n’est pas possible?»

Parce que “Madame” se permet de contredire la parole de Jésus!
Eh oui, c’est ma misère, mon inquiétude, mes craintes. C’est terrible de penser ne pas pouvoir arriver au Ciel tout près de Jésus...

Et cette peur, est-elle passée?
Ça va beaucoup mieux, mais je tombe encore dans le manque de foi de temps à autre. Jésus me dit souvent des choses très claires qui vont se faire dans ma vie, si j’accueille Sa Volonté. Mais humainement quand tout paraît impossible, lorsque tout se dresse contre toi, et que tu ne vois aucune ouverture, la foi vacille. Pourtant j’entends la voix forte, claire et nette de Jésus, je sais que c’est Lui et je trouve moyen de Lui dire: «Mais si X ne fait pas Ta Volonté, cette chose-là ne se réalisera pas!». Alors que Jésus m’affirme que cela se fera. Et... cela se fait: je demande alors pardon à Jésus pour mon manque de foi, Lui promettant de ne pas recommencer... mais je retombe. Au fur et à mesure des années, je m’aperçois pourtant de plus en plus que rien n’est impossible à Dieu. Quelle misère de manquer ainsi de foi!

Est-ce dû à votre caractère ou à votre nature blessée?
Je crois que c’est de la peur. Parce que j’ai souvent souffert auparavant. Jésus annonce des événements qui vont apporter Lumière et Bonheur; même lorsque ce sont des épreuves, au bout du compte, je sais que cela va apporter quelque chose de bien. Mais j’ai toujours eu du mal à oser espérer; Jésus me dit toujours: «Mais ose espérer!».

Donc c’est le fait des blessures?
Oui, par exemple pour la Communauté que je dois fonder, Jésus me dit que c’est une oasis qui va soulager ceux qui ont soif et qui cherchent la Vérité dans cette période d’aveuglement. Cela me réjouit tant; mais devant les difficultés, dans la réalité concrète, je doute un petit peu. Tout en sachant que cela va être comme Jésus le veut. Le Seigneur m’a tellement dit: «Laisse-toi aimer!».

Et maintenant avez-vous bien compris ce qu’est votre mission?
Eh bien, c’est déjà vivre simplement au quotidien, en permanence sous le regard de Jésus, dans le silence, la petitesse, la prière constante. Puis c’est aider les personnes que Jésus met sur mon chemin, qui sont perdues, ou qui sont dans le péché, sans vouloir le reconnaître. C’est porter ce Message de Tendresse, particulièrement à la France, puis aux autres pays. Je vois les fruits de ce message après chaque conférence. Jésus veut nourrir Son Peuple et ramener tous les agneaux égarés.
Je dois faire de mon mieux pour préparer cette fondation, cette Communauté, afin qu’elle voie le jour le plus vite possible. Je dois aussi m’occuper de prier pour nos cent quarante groupes de prière «Messagers de la Tendresse de Jésus», et appeler les âmes à en créer de nouveaux. Partout où il y a des groupes de prière, la grâce afflue; ce sont des
petites lumières qui éclairent les ténèbres. Jésus dit: «Que tous, quels qu’ils soient, se mettent en route pour annoncer l’Evangile et dénoncer le péché, particulièrement aux jeunes qui sont aveuglés par le mal.» Jésus dit qu’on est souvent très lâches en face du mal, parce qu’on n’ose rien dire; mais la charité c’est de dire à l’âme qu’elle est sur un chemin de perdition, parce qu’elle accueille le démon...

Il faut dire la Vérité?
Il faut la proposer, la dire et ne pas avoir peur. Nous devons répondre à notre mission de baptisés qui est d’annoncer l’Evangile. Sinon, nous faisons partie de ceux qui ont abandonné Jésus à la Croix. Dieu nous dit que c’est maintenant qu’il faut oser parler: il ne faut pas simplement prier et attendre que Dieu éclaire. Jésus se sert de nous pour toucher les âmes; bien sûr qu’il ne faut pas imposer, mais il faut pourtant dire la Vérité pour sauver l’âme, quitte à se faire rejeter ou calomnier. Jésus revient: c’est pour notre temps, nous ne devons pas avoir peur.
Voici un exemple. Une dame a un garçon de 18 ans qui vit dans le péché avec une fille. Cette dame a loué elle-même un appartement pour que les deux jeunes vivent ensemble dans le péché. Or cette dame priait pour la conversion de son fils et en même temps elle assurait le logement pour son péché... Un jour Jésus m’a dit: «Je ne peux pas écouter sa prière, tu ne peux pas laisser cette dame me prier pour que je sauve son fils alors qu’elle l’aide à pécher si gravement en lui facilitant le chemin de la perdition; c’est la raison pour laquelle Je ne peux répondre à sa prière.» J’ai donc parlé à cette personne qui a compris quelle terrible erreur elle avait faite... Mais, que c’est difficile ensuite de rattraper une erreur pareille
Parfois Jésus met sur notre chemin des âmes qui sont en train de perdre leur vie par le péché. On ne peut pas dire à Jésus que nous L’aimons si nous refusons d’aider ces âmes-là. Si l’on aime Jésus, on aime aussi nos frères au point de vouloir les sauver à tout prix. Et un premier moyen de sauver c’est déjà de dire la Vérité, de proposer le Salut. Actuellement il y a beaucoup de personnes et de prêtres persécutés, parce qu’ils disent la Vérité et ne font pas de compromis avec le mal; Jésus dit que ce sont Ses vrais serviteurs...

Justement, avec l’Eglise-institution, qu’en est-il?
Un prêtre théologien renommé et d’autres personnes encore ont écrit plusieurs fois aux évêques successifs de mon diocèse, leur demandant de me recevoir. Cela a duré des années sans réponse. Puis, j’ai pu rencontrer le vicaire de l’évêque qui a été très accueillant, très priant, trouvant que ce que je lui disais du Message lui rappelait beaucoup Sainte Thérèse de l’Enfant-Jésus. Mais il m’a dit être juste là pour prendre des notes et faire son rapport à l’évêque. Je n’ai plus eu de nouvelles pendant plusieurs années.
Puis une petite poignée de personnes proches m’a combattue terriblement. Très vite ensuite, la notification a suivi en 2005. A la suite de cela, j’ai envoyé beaucoup de témoignages de conversion à l’évêque mais je n’ai toujours pas pu être reçue...
Beaucoup de prêtres, de religieux, de religieuses, ont été profondément touchés, encouragés, par le Message de Tendresse, aidés dans leur sacerdoce, et ont retrouvé un coeur brûlant.
Maintenant je suis là pour faire la Volonté de Dieu et témoigner, là où l’on m’invite. Jésus m’a dit qu’il y avait urgence à porter ce message, à travailler à la fondation de la maison communautaire, à nourrir les âmes qui ont soif et qui ne trouvent pas suffisamment de bergers pour les éclairer. De toute façon Jésus me demandera toujours d’obéir à l’Eglise dans ce qu’elle a le droit de nous ordonner, parce que c’est Son Eglise et qu’Il l’aime. Il ne me demandera jamais d’accomplir des choses contraires à la Sainte Eglise Catholique... Jésus m’a également demandé un abandon et une obéissance de tous les instants à Sa Volonté, car Il est la tête de Son Eglise.

Le démon, en dehors des confusions et divisions, intervient-il directement?
Au début il intervenait souvent parce que je manquais terriblement de foi, parce que j’avais très peur, etc... Un jour, Jésus en a eu assez et m’a dit: «Occupe-toi de M’aimer et Moi, Je M’occuperai du démon; Je t’interdis de t’en occuper et Je lui ai interdit de te faire du mal, considère-le comme une mouche.» Il m’a fait comprendre qu’il ne convient pas de trop se préoccuper du démon... De ce jour, cela a été terminé. Restent des attaques du démon à travers ceux qui ne sont pas encore convertis. Mais il y a toujours la Vierge Marie; je ne regarde plus le démon, je ne m’en occupe plus et je n’en parle presque pas, parce que Dieu veut qu’on regarde vers Lui et non pas vers les ténèbres, vers l’Amour infini et non pas vers celui qui entraîne à la mort.

Quel est l’essentiel de ce que vous avez reçu pour vous personnellement?
C’est l’union intime et transformante avec Jésus, la prière constante. Même le travail, toutes les choses de la terre, toutes les amitiés, tout ce que tu as, ce n’est rien à côté de l’union intime avec Jésus. A partir du moment où tu cherches cette union intime avec Lui, avec le Père, avec le Saint Esprit, tout le reste avance, quelles que soient les épreuves que tu traverses: rien ne peut te faire perdre ta paix. Cette union intime, tu la trouves dans le silence.
L’essentiel, c’est de devenir toujours plus petit, de mettre Jésus à la première place. Jésus m’attire de plus en plus dans le silence intérieur et c’est là qu’Il donne la Lumière du Saint Esprit. Peu à peu, Il me donne une vue beaucoup plus détachée des choses et de ce qui se passe dans le monde, et je m’inquiète beaucoup moins. Je n’ai plus peur de la vie et je sais que ma vocation est d’aimer et d’aider les personnes à être solides en rencontrant Dieu, en choisissant la Vérité tout entière. Mes journées doivent se passer dans le oui total à Jésus, source de toute paix et de toute joie. Si l’on prononce ce oui total à Dieu, Il est alors toujours avec toi pour te conduire sur un chemin de Vérité et de Sainteté. Tant qu’on n’a pas dit oui, on perd son temps. Jésus dit qu’il n’y a pas de place pour un oui mitigé, parce qu’alors on est malheureux et le démon travaillera à t’emmener toujours plus bas, à tergiverser. Jésus a prévenu que même des élus tomberont: ces gens qui semblent convertis mais qui ont gardé leur moi, leur orgueil, leur volonté propre...
Ils sont peu nombreux ceux qui acceptent de dire oui à Dieu en tout. Cela demande de Le contempler tous les jours, de Le regarder dans les Yeux, pour choisir Sa Volonté. Si on ne Le contemple pas, Dieu ne se révèle pas, alors on ne peut pas vouloir la Volonté de Dieu, parce qu’on ne la connaît pas: on garde un regard très humain et très étriqué sur les choses. Le plus important est l’intimité avec Dieu en chaque instant de ta vie; le reste est secondaire. Dans toute conversion, après un temps plus ou moins long de purification intérieure et de solitude, Jésus te remet dans le monde, te rend les affections avec les amis, mais à ce moment-là, on est prêt à Le regarder en premier, et à être dans le monde pour Lui.
Jésus nous appelle à nous réunir sous Son Regard avec d’autres familles, à communiquer réellement, au-delà des moyens de communication: cela nous fortifie et nous permet de prier ensemble. Jésus m’appelle à une vie de plus en plus simple, loin de l’agitation du monde, afin de laisser toujours plus de place au Saint Esprit, pour venir en aide, justement, au monde.
Ensuite nous connaissons la Croix de Jésus qui est de vivre la souffrance de voir les personnes qui Le refusent et qui ont des désirs de vie totalement erronés et mauvais...

Donc votre mission, dans cette intimité avec Jésus, c’est la fondation de la communauté, les groupes de prière et les conférences?
Oui: Jésus m’a demandé de témoigner par des conférences très régulièrement, de servir d’instrument, pour donner Sa Présence aux âmes, en France mais aussi à l’étranger. Les personnes sentent cet Amour, cette Tendresse de Jésus; ainsi Jésus me demande de L’aider pour préparer Son Règne dans les coeurs et dans la Gloire, avant de voir cette croix lumineuse dans le Ciel, qu’Il nous a annoncée. Quand cette Croix lumineuse sera là, beaucoup souffriront terriblement à la vue de ce qu’ils ont fait. C’est pour cela que Jésus a besoin de notre aide, maintenant, car Il veut sauver le plus d’âmes possible. Donc nous devons parler.
Je dois aussi m’occuper d’encourager les personnes à fonder des groupes de prière, «Les Messagers de la Tendresse de Jésus» qui rayonnent cette Sainte Tendresse, qui se nourrissent d’adoration et de louange, et qui témoignent à tous ceux qu’ils rencontrent de l’Amour de Dieu.
Quant à la fondation de la Communauté «Le Coeur de Tendresse de Jésus-Christ», nous y travaillons beaucoup à présent: cette communauté vivra de louange, d’adoration, de contemplation et aura pour mission d’accueillir des retraitants qui ont soif de Dieu, des personnes qui ont besoin de guérison intérieure, spirituelle. Jésus voudrait, à travers cette communauté, solidifier beaucoup de personnes fragilisées... notamment par la vie au milieu de la nature, au bord de la mer, en Bretagne, pour apprendre à guérir en regardant au large et non plus vers soi-même...
Et puis Jésus m’a demandé de créer une Association «Les Messagers de la Tendresse de Dieu»1 pour diffuser ce Message de Tendresse et recevoir de l’aide pour la fondation communautaire.
(...)
L’important dans la vie de chacun est de dire oui à Dieu et c’est par Marie que nous pouvons dire ce oui. Marie nous apprend à regarder les yeux de Jésus; si tu regardes ses yeux tu deviens incapable de lui dire non, tellement Il est Amour. Mais si tu ne Le contemples pas, ton humanité reprend le dessus, ton orgueil aussi, et tu dis facilement non à Jésus.
La mission passe pourtant après l’intimité avec le Coeur de Jésus, afin que ce ne soit pas une mission humaine mais une mission divine...

Avez-vous désiré ces communications?
Ah non, sûrement pas! Ce genre de choses ne me serait jamais venu à l’esprit et cela ne m’intéressait pas. Ce que je désirais c’est la Présence de Jésus... Il est venu de cette
façon-là, par ce charisme et ma vie ne suffira pas à L’en remercier... Alors béni soit notre doux Jésus, louange à Lui pour l’Eternité!

Notes:
1. Association des Messagers de la Tendresse de Dieu, 42, Rue du Montceau F-77210 Avon. Tél/Fax: 00 33 / (0)1 64 22 56 38
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]


Admin
Admin

Messages : 109
Date d'inscription : 26/08/2012

Voir le profil de l'utilisateur http://latendressededieu.lebonforum.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum