Françoise «Messages de conversion des cœurs» Ce qui doit advenir

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Françoise «Messages de conversion des cœurs» Ce qui doit advenir

Message  Admin le Mar 28 Aoû - 8:14


Françoise «Messages de conversion des cœurs»
Ce qui doit advenir
STELLA MARIS 428 SOMMAIRE


Ci-après, nous considérons uniquement les révélations prophétiques que Jésus a confiées à Françoise, une mère de famille française, messages rassemblés dans la série de livres intitulée «Messages de conversion des cœurs».
Dieu veut notre bonheur

Ce qu’il ne faut jamais perdre de vue, c’est le fait que Dieu nous aime et qu’il veut notre bonheur.
L’auteur de tout mal et de tout le mal, c’est Satan.
Toutefois, Satan ne peut agir contre l’homme ou contre la création que dans la mesure où la Justice divine le lui permet pour amener la conversion des âmes dans la souffrance et les tribulations, quand ce n’est pas possible autrement.
Sur terre, l’homme est soumis à une épreuve. Usant de sa liberté, il peut choisir le bien ou faire le mal. A la fin de sa vie, sa destination est soit le ciel — avec passage au purgatoire pour beaucoup — soit l’enfer. C’est ce qu’a décrété la Sagesse divine!
Sachant qu’il n’est autorisé à tenter les hommes que pendant peu de temps encore, Satan redouble ses efforts.
Le 13 mars 1996 Jésus disait à Françoise: «Dans quelque temps je ferai justice. Je viendrai consoler les assoiffés et nourrir les cœurs purs. Je serrerai contre moi ceux qui me sont fidèles et chasserai les intrus.»
La réalisation des prophéties est influencée par l’attitude des hommes. Les bonnes choses annoncées peuvent être soit retardées ou avancées, soit atténuées ou renforcées selon le comportement bon ou mauvais des hommes. Il en est de même pour les maux annoncés. Souvenons-nous de Ninive…
Le 29 octobre 1996, Jésus avertissait: «Voici venir le temps de la moisson. Le Fils de l’Homme vient, accompagné de ses anges, afin de trier le bon grain de l’ivraie.»
Le 20 septembre 1997, il annonçait: «Dans les temps qui viennent, mes “fleurs” ne seront pas expiatrices, tristes et souffrantes, mais des âmes heureuses et décidées, affrontant les erreurs et les persécutions du monde dans la plus grande communion de tendresse avec moi. Je leur demanderai de rayonner mon sourire en elles. Elles porteront ma joie et ma paix, car elles seront pleines de mon amour et cela se verra, se propagera comme un feu, débordant sur le reste du monde.»
Nous sommes à une époque où beaucoup de choses vont changer, ou sont même déjà en train de changer. Il y a l’annonce du retour du Christ précédé de la purification de l’humanité et de la terre. Il y a l’annonce du règne du Christ sur la terre et du triomphe de Jésus et de Marie. Il y a le renouveau de l’Eglise. Etc.
A côté des prophéties conditionnelles, il existe des prophéties inconditionnelles qui, tôt ou tard, s’accompliront certainement, parce que ce qu’elles annoncent fait partie du plan général de la Création.
«Ne refusez pas mon amour, dit Jésus le 3 décembre 1998, qui est l’Esprit Saint, qui vient emplir vos âmes. Ne perdez pas mes dons par des doutes obstinés qui vous priveraient de mes grâces. Mais priez et ayez foi. Le règne de Dieu vient.»
Ceux qui pensent que le monde va rester tel qu’il est aujourd’hui, se bernent eux-mêmes. Ne soyons pas de ceux-là!
La purification

Le 5 juin 1996, Jésus demande: «Pourquoi croyez-vous que les misères qui vous arrivent sont irrévocables? Ne comprenez-vous pas que je vous ai créés pour la joie, et ce, quelles que soient les difficultés de la vie? Croyez-vous donc que je ne souffre pas en regardant tant de maladies physiques et morales tomber sur vous?
Si vous acceptez de changer vos vies, en me laissant faire le bien en vous, je purifierai vos âmes et sauverai vos cœurs…» (CC T. 1, p. 213)
Le 15 février 1996, Jésus dit à Françoise: «Le temps de la purification est une trêve que Dieu accorde au monde, afin de lui faire connaître la paix et la joie ici-bas et non la destruction vers laquelle voudrait l’entraîner Satan.»
«Le monde est arrivé au paroxysme du mal. Mais à présent vient la fin du mal. Je vous l’avais annoncée et cela se prépare. Je vais balayer la terre de mon feu purificateur et tout va se calmer.
Après cette purification, les hommes prendront le chemin de Dieu. Les méchants qui veulent rester les proies de Satan s’en iront.
Il n’y aura pas le châtiment annoncé, si les hommes persévérent dans le bien. A cette fin, ils recevront la force de mon Esprit Saint dans cette seconde Pentecôte que je vous ai prédite.» (23 mai 2000)
Le 9 août 2000 Jésus précise que la purification en cours va s’intensifier jusqu’aux jours de ténèbres, pendant lesquels l’homme comprendra son péché. La bataille a commencé et la victoire est proche.
Le 22 août 2000, Jésus annonce: «Quand vous verrez ma croix glorieuse, croix victorieuse, vous comprendrez à quel point je vous aime, vous qui me servez.
Bientôt, mon jour sera là. Eclairé par une lumière subite, le monde verra et comprendra ce qu’il a fait.»
Jésus prévient le 1er juin 2000: «Au plus fort de la tempête, vous allez entendre ma voix et tout ce mal va disparaître. Les ennemis de mon Nom vont tomber.»
Le 16 octobre 2000, Jésus prévient: «C’est encore le temps de la dernière heure pendant laquelle vous pouvez revenir vers moi. Mais bientôt, accablés par la vue de vos péchés, vous ne pourrez plus implorer ma miséricorde.»
«D’ici peu, la terre tremblera et ses fondations s’effriteront. Alors ne resteront sur cette terre que ceux qui m’auront servi généreusement. Le mal s’en ira pour ne plus revenir, bien que pour un temps. (7 octobre 1997)
«Voici venir le temps de l’avertissement donné au monde, instant de purification des âmes. Le mal va retourner d’où il vient… Cela est déjà en cours.» (31 août 2000)
Le retour du Christ et le nouveau règne

«Bientôt mes trompettes sonneront, annonçant le retour du Fils de l’Homme. Alors mes anges descendront avec Marie, ma Sainte Mère, et ils feront le tri, marquant d’une croix ceux qui sont miens et les protégeant pour toujours», est-il annoncé le 28 septembre 1997.
«D’ici peu mon tonnerre grondera et je viendrai sur les nuées. Chaque œil me verra.» (13 mars 1996)
«Je vais arpenter le monde… Ils verront ma gloire et ils seront muets; ils verront ma face et tomberont à genoux.
Prochainement, ton œil me verra dans ma gloire, car je viens vivre parmi vous. Mon retour dans les cœurs annonce mon retour dans la gloire.» (5 juillet 2000)
«C’est à présent que le mal va être terrassé. Oui, il lutte férocement en ce moment et tout semble aller de plus en plus mal. Mais tu vas voir: c’est ma victoire qui arrive.» (5 juillet 2000)
«Oui, le Christ va descendre, comme il vous l’a promis, pour établir son règne parmi vous…», confirme-t-il le 7 octobre 1997.
Pour que nous comprenions enfin les intentions de Dieu, Jésus précise le 26 juin 1998: «Le ciel et la terre vont se fondre ensemble, car le ciel va venir habiter parmi vous. Les habitants du ciel vont venir côtoyer ceux de la terre, parce que la pureté sera revenue ici-bas…»
«C’est l’heure de mon triomphe et de celui de Marie, dit-il le 6 juin 2000… Soyez mes nouveaux apôtres, pleins de force et de zèle, emplis de charité et de foi… L’amour va être plus fort que la haine — tu as raison: il a toujours été plus fort — mais à présent je vais balayer le mal de la surface de la terre.»
D’une certaine façon, ce règne est déjà sur terre pour quelques-uns, notamment pour les messagers de Jésus et de Marie.
«Dans sa plénitude, mon règne va venir, et la terre sera bénie après avoir été purifiée… Avancez, ne doutez pas de cette terre nouvelle que je vous promets», dit Jésus le 3 juin 1998.
Le 3 décembre 1998, c’est Dieu le Père qui s’adresse à Françoise: «Dans très peu de temps maintenant, le règne de Dieu se manifestera sur la terre. Mais il faut que tu m’aides, pour que les âmes soient prêtes quand cela arrivera.»
Toutefois, Jésus nous prévient le 23 mai 2000: «Ne crois cependant pas que tout sera parfait du jour au lendemain. Les hommes vont apprendre, mais ils auront choisi Dieu et alors ils grandiront.»
Dieu souhaite que l’homme, chaque fois que c’est possible, participe à son œuvre. Ce sera le cas aussi pour la mise en place du nouveau règne, comme cela ressort des messages confiés à Françoise.
Le renouveau de l’Eglise

Le 15 juin 1996, Jésus ordonne à Françoise: «Dénonce aux évêques et aux prêtres la perfidie de Satan qui les détourne de la prière, de l’union intime avec moi, en laquelle je pourrais œuvrer…
Dénonce le péché de ces âmes sacerdotales qui aiment les honneurs et le bruit, l’agitation et les réunions, mais pas le silence et la pauvreté, l’humilité et la joie qui en découlent.
Dénonce tout ceci, pendant qu’il est encore temps et je te bénirai — je vous bénirai, toi et ton Père spirituel — car la vérité sera en vous et vous ne trahirez pas votre Dieu trois fois saint par une fausse prudence qui n’est que refus de Dieu.»
Le 18 mai 1998, Jésus déclare: «Mon Eglise doit être pure: je la purifierai, et ce sera terrible, mais ensuite elle sera ma gloire et ses petits me serviront jour et nuit dans la joie.
Ma nouvelle Eglise va apparaître. Nouvelle, parce que l’ancienne, qui subit tant de tribulations, va lui faire la place. Elle sera formée avec des âmes qui accueilleront mon Esprit Saint, au lieu de
le repousser comme c’est le cas actuellement. Mon Esprit Saint sera glorifié, adoré, et il viendra demeurer en vous…
Ma nouvelle Eglise sera formée avec les communautés nouvelles, avec les âmes qui ont fait toute place à mon Cœur, avec des prêtres saints et vivant de moi…»
«Je me réjouis de ce temps qui vient. Combattez, mes agneaux, pour l’amour du pape et l’obéissance à celui-ci, pour l’application entière de ce que j’ai enseigné. Bientôt surgira une nouvelle lumière dans l’Eglise, qui sera faite de tous mes enfants. Courage donc pour affronter ces derniers moments de ténèbres, car la lumière est à vos portes!» (14 novembre 1998)
«Ce baptême de mon Eglise, qui vient, sera terrible, parce que semblera mourir, mais elle renaîtra. Je vous le promets!
Mon Eglise subit les assauts désespérés de Satan, mais elle sera sauvée. Le Christ vivant viendra la régénérer, lui rendre vie. Cela se fera par l’intercession de ma Mère bien-aimée et de tous ses petits qui la suivent.»
Le rôle de la France

5 juin 1996
De nationalité française, Françoise a reçu quelques messages concernant le rôle de son pays dans les événements à venir.
«Quand je t’ai donné de devenir fille aînée de l’Eglise, France, je t’ai donné aussi de repousser tous les ennemis.
Mais maintenant, tu m’as oublié et tu as accueilli le mal dans ton cœur: tu m’as chassé et tu as par là perdu ma
protection. Consacre-moi ton âme, peuple de France, et je te rendrai la sainteté que je te destine. Ne me chasse pas davantage ou tu périrais.
Accueille Marie qui sillonne vos routes (Vierges pèlerines) pour me préparer le chemin, et convertis-toi bien vite: reviens et je te pardonnerai…
Refuse la perversité de la franc-maçonnerie infiltrée dans mon Eglise; va là où je t’appelle, pour me rencontrer, et non chez les âmes sacerdotales ennemies de mon Sacré-Coeur...
Je reposerai les fondations de ma Sainte Eglise catholique sur ce peuple de France que je rendrai victorieux du mal…» (17 juin 1996)

Les livres de Françoise

Admin
Admin

Messages : 109
Date d'inscription : 26/08/2012

Voir le profil de l'utilisateur http://latendressededieu.lebonforum.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum