Françoise Jésus: "As-tu la foi?"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Françoise Jésus: "As-tu la foi?"

Message  Admin le Mar 28 Aoû - 7:28

Françoise
Jésus: "As-tu la foi?"


STELLA MARIS 463 SOMMAIRE

Littérature de Françoise





Le samedi 28 février 2009 Françoise a donné une conférence dans la Maison de Marie Notre Dame de France, à Plougasnou. Voici la deuxième partie.

Jésus dit souvent: «Vous n’avez pas foi que Je viens vous combler, vous n’avez pas foi que vos croix et vos souffrances peuvent devenir glorieuses, c’est-à-dire source de joie et de paix.» Il dit que «souvent nous sommes écrasés par nos fardeaux (que nous nous créons souvent) parce que nous les mettons avant Lui.» Mais en mettant le Seigneur en premier, dans le silence de notre âme, Il se charge de nos fardeaux et Il se charge de trouver des solutions à toute chose, à tout problème. A nous de L’appeler du plus profond de notre cœur et de Lui dire: «Jésus, je Te choisis par amour pour Toi, j’ai le désir de Te connaître davantage à chaque instant, j’ai le désir de devenir intime avec Toi, fais tout ce que Tu veux dans ma vie.»
Jésus nous donne Marie sur ce chemin car parfois nous ne comprenons pas les desseins du Seigneur. Marie vient et sait très bien nous expliquer ce que nous ne comprenons pas de Dieu. Alors au lieu de nous révolter quelquefois contre les paroles du Seigneur, allons voir notre sainte Maman et demandons-lui de nous expliquer ce que veut Jésus; la paix reviendra ensuite par son intermédiaire.
Jésus dit: «Mon Règne dans les cœurs est là, qui s’installe maintenant dans les cœurs purs, aimants et doux. Il s’établit avec et par Marie qui apprend à Mes petits à aimer saintement.
Mon Règne d’Amour vient dans les âmes qui ont accepté d’être purifiées de tout mal, parce qu’elles m’ont choisi amoureusement.»
Depuis le départ Jésus insiste toujours sur ce «aimez-Moi amoureusement, aimez-Moi avec ferveur». Jésus n’a que faire d’un amour qui est tiède, un amour de forme. Il me disait un jour: «Tu vois, si tu ne m’aimes pas comme une flamme, si tu ne brûles pas pour moi, c’est un peu comme quelqu’un qui épouse une personne sans être amoureux, et cela est terrible». Il dit: «Je ne veux pas vous voir tièdes.» Ce n’est pas normal d’avoir une prière tiède. Notre prière doit être brûlante et pour cela il faut mendier la soif de Dieu, avec un désir du plus profond de notre cœur. A ce moment-là Jésus nous donne la soif, parce qu’Il se révèle. Et plus Il se révèle, plus nous Le cherchons et plus nous avons besoin de Lui. Il met alors sa sainte joie au plus profond de notre âme.
Il dit: «Si tu veux comprendre mon Règne de Tendresse, il te faut me laisser te vider de tout bruit, afin que tu deviennes silence. Alors l’Esprit Saint se déversera en abondance sur ton cœur. Vous parlez beaucoup trop, et pas simplement extérieurement, aussi dans le cœur et dans l’âme.» Il me montre des âmes qui sont tout le temps en train de penser, de réfléchir, sans jamais un moment de silence. Et le Seigneur me dit: «Tu vois, ce sont des âmes qui sont en train de s’agiter, de s’inquiéter, de se tourmenter, et Moi, J’attends, minute après minute, qu’elles se taisent et se décident enfin à se laisser aimer, à Me faire confiance. J’attends qu’elles se laissent vider de tout bruit.» Quelquefois Il me montre des âmes qui sont en prière et Il me montre que ces âmes prient vocalement sans arrêt. «La prière vocale vous aide à vous mettre en ma Présence mais il y a des âmes qui après avoir parlé s’en vont et me quittent. Et J’attendais qu’elles se taisent pour leur révéler mon Amour, mon Regard, mon Sourire. Mais Je n’ai pas pu car Je n’ai pas eu ce moment de silence dans le cœur.»
Jésus dit: «Apprenez à faire silence, apprenez à vous laisser vider de tout bruit». Cela dépend de notre volonté: sommes-nous prêts à laisser nos soucis et tout ce qui ne va pas dans notre vie, pour faire vraiment silence? Le silence que veut Jésus est celui sans plus aucune pensée, plus aucune réflexion. C’est alors qu’Il peut venir au plus profond de notre cœur.
Pendant un certain nombre d’années, Jésus m’avait demandé de me lever la nuit pour prier, ce qui m’était difficile, à cause de ma santé. Mais je Lui ai fait confiance et Je lui ai dit: «D’accord Seigneur, réveille-moi.» Il me réveillait toutes les nuits vers une heure du matin et quelquefois cela durait jusqu’à 5 heures, heure où les oiseaux commençaient à chanter: c’était magnifique. Et Jésus me disait: «Tu vois, mes créatures dorment et ce sont les petits oiseaux qui me louent, le matin tôt.» Pendant ces heures passées auprès de Jésus, Il me parlait un peu et venait très fort. Et lorsque sa présence était si profonde, Il ne parlait plus et moi non plus. Je me disais que le moindre mot serait comme un poison au milieu de cet échange de regard, d’amour et de cœur. Jésus ne parlait pas, car la parole aurait troublé cette intimité profonde. Nuit après nuit Il m’a expliqué ce qu’était cette prière du cœur, prière silencieuse, contemplative, pendant laquelle Il peut nous combler vraiment. Les personnes me disaient: «Vous avez beaucoup de chance d’entendre Jésus» et je leur répondais que oui, c’était une grande grâce. Mais le plus beau, ce qui comble le plus votre cœur, ce n’est pas lorsque Jésus parle, c’est dans le silence. Là le Seigneur se révèle vraiment et cela dépasse toute parole, toute prière.
Jésus demande à chacun d’oser rentrer dans ce silence, sans dire: «Je me tais et ne reçois rien», car cela n’est pas vrai. Il faut avoir foi, confiance en Jésus, et oser plonger du haut du plongeoir, dans la piscine, comme un petit enfant qui ne sait pas nager mais qui fait confiance au maître nageur. Ceux qui ne sautent pas du haut du plongeoir sont ceux qui n’ont pas confiance et ils restent avec leur tristesse.
Jésus dit: «Je suis bon et doux et si vous osez faire silence dans vos journées et laisser vos soucis pour connaître mon saint Amour et mon Esprit Saint, tous vos problèmes se résoudront parce que vous aurez l’Amour vivant en vous.»
Jésus nous dit: «Deviens flamme, deviens une flamme qui brûle sans cesse, joyeusement, parce que tu sais que Je t’aime infiniment. Chasse le bruit de ton âme, afin de m’écouter et afin de donner, car ma sainte Tendresse se délecte dans les cœurs des petits qui n’ont rien mais qui s’abandonnent, parce qu’ils m’aiment en vérité. Choisis de devenir amour, qui que tu sois, et Je viendrai, te restaurerai et te comblerai. Car ma sainte Tendresse qui est alliée à toute la Vérité, mon Retour dans les cœurs, vont recouvrir la terre, à travers les âmes pures: les âmes des doux et humbles de cœur. Toi, choisis-moi toujours plus amoureusement et suis-moi, là où Je t’emmène.»
Jésus nous demande de Lui dire oui. Beaucoup de chrétiens me disent: «J’ai dit un grand oui au Seigneur, je veux faire Sa Volonté, je L’ai choisi pour toute ma vie.» Mais souvent ce n’est pas vrai: nous disons oui pour les choses que nous estimons nous convenir mais il suffit que le Seigneur nous demande quelque chose d’un peu plus difficile et c’est non. Nous n’aurons absolument pas envie de dire oui si nous n’avons pas cette flamme d’amour dans le cœur. Pourtant, ce que demande Dieu, c’est toujours pour notre bonheur, toujours par amour. Mais nous avons tellement peu de foi et de confiance, tellement peu d’amour fervent, que nous n’arrivons pas à dire ce oui.
Jésus dit: «Si tu veux arriver à dire oui dans ta vie – un oui joyeux – à tout ce que Je désire pour toi pour répondre à ta vocation et ta mission (puisque chacun a sa mission sur la terre), tu dois me rencontrer intimement, à chaque instant de ta vie. Tu dois être en prière constante, tu dois adorer au plus profond de ton cœur. Tu dois être assoiffé de Dieu, du matin au soir et du soir au matin, tu dois toujours vivre avec mon Sacré Cœur en chaque instant de ta journée de manière à ce que tu ne te sentes plus jamais seul. Et petit à petit Je te montrerai mon Visage, Je te montrerai mon Regard, Je te ferai vivre et à ce moment-là tu auras envie de dire oui pour chaque chose que Je te demanderai. Le «oui» que Je désire de votre cœur est un oui qui a confiance en mon Amour, confiance que Je vous aime et que Je ne suis pas là pour vous faire souffrir mais au contraire pour vous épanouir et vous donner vie.»
Jésus a dû attendre quelques mois avant que j’arrive à dire ce oui. Le Seigneur était très triste, car Il me disait: «tu vois, je peux quelquefois attendre 20 ans, 30 ans, ou plus, avant que les personnes me disent ce oui, en sachant que Je les aime, que Je vais renouveler leur vie, que Je vais les aider et que Je trouverai une solution à leurs fardeaux et que Je leur rendrai la croix glorieuse: croix qui n’est plus un fardeau mais qui est portée dans la joie.» Pour croire cela, il faut l’expérimenter.
Au fil des années, Jésus m’a demandé de faire grandir ma foi, déjà par ma volonté. Et Il m’a donné grâce sur grâce, ce qui lui permettait de me demander des choses plus difficiles. Je remarquais qu’à chaque fois qu’Il me demandait quelque chose, (j’aurais dit non humainement avant de faire cette rencontre avec Dieu), Il me donnait une joie extraordinaire pour Lui répondre oui. Ce n’était ni une joie réfléchie, ni forcée, c’était vraiment la joie de mon cœur. Quelque chose que je n’aurais pas apprécié 5 minutes avant, il suffisait que Dieu me le demande pour que j’aie une joie immense pour cette chose-là. En me donnant de dire ce oui total dans la joie, Il m’a donné en même temps l’espérance, la paix et sa sainte Présence toujours davantage. Dieu est Amour, Joie, Tendresse, Miséricorde, et en prononçant ce oui du cœur, tous les tourments de l’âme s’en vont, le démon ne peut plus nous ennuyer.
Jésus dit: «Laisse-moi me fondre en toi parce que Je suis l’Amour. Laisse-moi prendre toute place en toi pour que tu vives et respires. Accorde-moi ton silence, ton regard, afin que Je transparaisse en toi. Car voici venu le temps de mon Cœur qui désire exploser dans le tien. Mon Cœur est Tendresse et Vérité. Accepte mon Sacré Cœur, écoute ses battements. Donne-moi largement à ceux que Je te donne afin qu’ils me rencontrent et me donnent à leur tour. Ainsi vous serez forts et la terre revivra. Le mal sera chassé et vous serez dans ma Joie.»
Jésus nous appelle tous à être des petits apôtres de son Sacré Cœur. Il nous dit que nous n’avons pas à désespérer, à nous décourager dans ce temps qui est le nôtre, même si le mal est à l’œuvre très fort. Nous sommes à la fin d’une ère de mal. Son Retour dans nos cœurs vient et nous verrons un jour cette Croix lumineuse dans le ciel et chacun se verra alors avec son Regard, chacun verra au plus profond de son âme les oui qu’il a dits au Seigneur et les oui qu’il a aussi dits au mal.
Jésus dit: «Avant que ce temps arrive – qui est pour votre temps – apprenez à accueillir l’amour et surtout donnez à vos frères. Il y a urgence pour que vous viviez l’Evangile et que vous le partagiez. Il ne faut pas rester sans rien faire en pensant que les choses sont ainsi, que la terre va mal, que la France va mal et que tout va de mal en pis. Si vous croyez, si vous vous convertissez, et vous mettez à adorer en vérité, en particulier devant le Saint Sacrement, vous verrez que la terre va être renouvelée et que, si vous avez foi en votre prière quotidienne du cœur, les âmes se convertiront là où vous ne l’attendez pas. Vous verrez que la paix reviendra, malgré toutes les épreuves qui sont là sur notre pays, tout sera renversé à cause de l’amour des petits.»
Jésus se plaint souvent de notre manque de foi dans la prière: «Vous êtes capables de prier avec votre cœur mais sans penser que Je vais vous exaucer.»
Dans l’Evangile, quand Jésus guérissait, Il disait: «As-tu la foi?» Il suffisait simplement d’avoir la foi pour guérir. Jésus nous dit: «Si vous avez foi dans mon Amour, dans ma Bonté, Je fais des merveilles. Si vous avez foi que toute prière faite avec le cœur va porter du fruit, vous verrez des merveilles.» Si souvent nous ne sommes pas exaucés dans de saintes prières, c’est que nous ne croyons pas assez à la Bonté de Dieu, si proche des petits, si délicat. Jésus veut partager chaque instant, chaque petit détail avec nous. Il sait nos misères, nos faiblesses, nos soupirs, nos révoltes, et Il est prêt à nous aider si nous avons confiance, si nous nous abaissons. (à suivre).
Françoise

Littérature:
«Je suis votre Dieu - Ecoutez-Moi! (tome 1)» Dieu se révèle à Domenico, 320 pages, 14,5x22 cm, Euro 16.-CHF 24.–
«Je suis votre Dieu - Ecoutez-Moi! (tome 2)» Dieu se révèle à Domenico, 336 pages, 14,5x22 cm, Euro 18.– CHF 27.–
«Je suis votre Dieu - Ecoutez-Moi! (tome 3)» Dieu se révèle à Domenico, 416 pages, 14,5x22 cm, Euro 21.– CHF 32.–
«La Passion selon Jésus-Christ» Jésus révèle sa Passion à Domenico, 144 pages, 14,5x22 cm, Euro 12.– CHF 18.–

Admin
Admin

Messages : 109
Date d'inscription : 26/08/2012

Voir le profil de l'utilisateur http://latendressededieu.lebonforum.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum