Tome 1/4 - Françoise - Préface - Messages de conversion des coeurs

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Tome 1/4 - Françoise - Préface - Messages de conversion des coeurs

Message  Admin le Dim 26 Aoû - 8:30

Tome 1.4


Vendredi 15 septembre 1995

Jésus te dicte: reste humble devant Moi, le Christ, face à
Mes secrets que Je dévoile avec tant de tendresse.
Sois Ma petite enfant bénie en laquelle Je Me complais
parce qu’elle est humble et droite.
Si le démon te hait, c’est à cause de ta franchise et de ta
fidélité, enfant… Je te dis cela, Moi, le Christ, afin que tu
restes toujours sur tes gardes, face à l’ennemi qui te déteste
d’être si petite.
Tu ne sais pas que tu es petite et bien-aimée de ton Jésus
pour cela. Mais Je te donnerai de le comprendre d’ici peu,
et,… laisse…
Je te garderai si petite que nous serons heureux… divinement
et merveilleusement!
Mon enfant, le démon ne te tentera pas par l’orgueil qu’il
désire mettre en toi; cela n’arrivera jamais: Je t’ai préservée et
te préserverai toujours…
Pourquoi alors t’ai-Je dit tout cela?
Parce que Je suis heureux que tu sois si petite!
Maintenant, écoute: l’orgueil est la ruine de l’âme. L’orgueil
est comme un poison qui assèche le coeur et l’entraîne
au fond de l’enfer, dans la mort éternelle.
L’orgueil se lit sur les visages… Je te le montre. Hais ce vice
capital, enfant, et détrône-le en le combattant par la vérité
dans les âmes que tu rencontres. Ose être vraie et ne pas
acquiescer, par prétendue gentillesse, aux démons qui parleraient
en face de toi à travers de pauvres âmes obscurcies.
Ne te bats pas, ne t’emporte jamais, mais ose dire ce que Je
te demande de dire en étant ferme et charitable avec l’âme
que Je désire aider.
MESSAGES DE CONVERSION DES COEURS 115
Si tu laisses dire le mal aux âmes que Je place en face de toi,
tu Me trahiras: Moi, le Christ, ai écrit cela.
N’aie jamais peur pour toi des réactions que peut susciter
Ma Vérité: c’est Moi, le Christ, qui parlerai en toi et te protégerai.
Ne te soucie pas des convenances humaines: Moi, le
Christ, t’aiderai en tout.
Je suis las, enfant, des âmes qui disent M’aimer et laissent
leurs frères dans l’erreur pour ne pas être mal jugées…
Ecris et donne à qui te demande: parle et console là où Je te
demande; Moi, le Christ, déciderai de tout en toi.
Travaille, afin de repousser l’orgueil qui, dans les âmes, est
la barrière que Satan place pour ne pas que J’entre dans les
coeurs.
Je te bénis.
Jésus

Samedi 16 septembre 1995

Jésus te dicte: entends Ma peine, Ma petite âme bienaimée,
et donne-Moi ton coeur afin que Je Me repose en lui.
Quand J’ai donné Ma vie au monde, afin de sauver l’humanité
entière, J’ai offert Mon Sang pour apaiser la colère divine
devant tant de péchés.
J’ai offert la vie de Dieu, que Je suis, en Jésus-Christ, afin
de racheter tous les hommes…
J’ai pris chair humaine de la Vierge Marie, Ma sainte Mère,
afin de Me faire tout-petit et de vous montrer combien J’étais
tendre et proche de vous.
J’ai été humilié, en Ma chair humaine, non en la prenant
de Ma sainte Mère, car Dieu fait homme était pur de toute
souillure, mais en étant meurtri dès Ma naissance, en Mon
116 MESSAGES DE CONVERSION DES COEURS
âme de bébé, par les âmes qui Me refusaient déjà le confort
d’un lit et de la chaleur.
Plus que ce confort, Me manquait déjà la tendresse des
hommes, car, dès Ma venue au monde, l’«on» avait décidé de
Me faire mourir. Ce fut Hérode et les siens, à l’écoute de
Satan, qui humilièrent si fort Mon Sacré Coeur venu se faire
tout-petit pour aimer les hommes.
Puis, lorsque Je fus plus âgé, ce fut la haine et l’impureté
des âmes qui M’entourèrent, qui M’humilièrent de façon si
odieuse.
Parfois Je regrettais le «ciel» bien-aimé (en cela Je ne veux
pas dire que Je regrettais Ma venue sur la terre, bien entendu,
mais la pureté et la beauté de l’Amour) et, si Marie, la sainte
Epouse de l’Esprit Saint ne M’avait été donnée, Mon Corps
de chair serait mort de douleur en recevant les blessures faites
à Mon Coeur.
L’Amour fait homme désirait l’amour en des «proportions
» que tu ne peux imaginer, car plus l’Amour aime et plus
Il a soif d’être aimé de Sa création.
Mon Coeur si las de ne rencontrer que le mépris et la solitude,
aurait laissé mourir Mon Corps, si la Mère de Dieu (que
Je suis) ne M’avait fait oublier la douleur dans sa tendresse.
Ame qui te meurs avec ton corps si tu ne ressens pas Ma
tendresse autant que tu le nécessites, crois-tu que Je sois capable,
Moi, le Christ, de te faire porter le fardeau de te sentir
trop peu aimée de ton Dieu, toi, la petite préférée de Mon
Coeur divin à laquelle Je destine plus de douceur qu’au reste
du monde tant tu M’as accueilli?
Non, tu ne crois plus, et tu fais bien…
car Mon Coeur divin souffrait de te regarder penser cela…
MESSAGES DE CONVERSION DES COEURS 117
Mon enfant, si tu étais consciente de la tendresse dont J’ai
manqué sur la terre, Moi, Dieu fait homme, car le Père
M’était caché autant qu’il le «fallait» pour que l’oeuvre de
rédemption soit totale, tu comprendrais que le Coeur Sacré
de Jésus ne fera jamais défaut à l’âme qui brûle pour Lui.
N’attends certes aucune tendresse du monde, et préparetoi
à de grandes cruautés de la part des hommes, mais ne
crains jamais (tu entends: Jamais) que Je te laisse sans Ma
Présence constante et vivifiante, toi que J’ai élevée dans une si
grande intimité avec Moi, te donnant la pureté et le zèle pour
Me servir en M’adorant.
Je t’enlèverai jusqu’à tes propres sentiments à l’égard du
monde tant Je veux révéler en toi Ma douleur et Ma tendresse
en t’unissant à Moi, le Christ, aussi fort que tu Me le permettras.
Ecoute à présent: sais-tu combien Je suis humilié en ce
temps, par les hommes qui Me haïssent en se moquant de
Moi? Sais-tu la souffrance de Celui qui Est, et qui se voit être
déchu de Son Trône sur la terre (le respect qui M’est dû devant
Ma sainte Présence dans l’Eucharistie)?
Sais-tu que Jésus glorieux et vivant, dans chaque petite
hostie du monde entier, est humilié par des regards sans
nombre et des mains non purifiées?
Comprends-tu Ma douleur devant si peu d’amour… Toi à
laquelle J’ai donné autant de douceur et de vérité pour ton
Dieu, ne Me refuse jamais rien: laisse-Moi toujours reposer
Mon Coeur Sacré en ton coeur si petit et si grand, afin que Je
reçoive en toi toute la tendresse que Je désire Me donner.
Quand tu entendras la joie des anges dans le ciel au «oui»
que tu Me donneras d’ici peu dans ta consécration totale à
118 MESSAGES DE CONVERSION DES COEURS
Mon Coeur Sacré, tu auras la joie et Ma tendresse ne te quittera
plus un seul instant.
Moi, le Christ, ai écrit tout cela.
Permets-Moi de te dire: enfant, tu seras auprès de Moi, le
Christ, en tout instant, d’ici peu…
Cela veut dire: Je t’aime!
Va, Je te bénis.
Jésus
MESSAGES DE CONVERSION DES COEURS 119

Dimanche 17 septembre 1995

Jésus te dicte: Je vous veux vrais, hommes de ce temps; Je
vous veux humbles, sincères, fidèles, abandonnés, en vérité.
Je veux que chaque parole qui sort de votre bouche soit
source de paix et de joie en celui qui l’écoute, parce qu’elle est
vérité.
La vérité est dans le coeur: dans l’écoute du coeur qui s’est
confié à Mon Sacré Coeur: car alors Je le garde, ce coeur que
vous M’avez donné, et lui inspire des désirs saints et fervents.
Osez écouter votre coeur, enfants de Mon divin Coeur miséricordieux
et amoureux, et alors vous connaîtrez la joie de
la douceur de l’union avec Moi, le Christ.
Osez penser que vous devez ressentir un amour fervent et
sensible envers Moi qui Suis, car l’amour vit et se ressent,
lorsqu’il est vrai. Il n’est pas «chimère» et «abstrait» comme
tant d’hommes le pensent.
Si vous aimez avec votre coeur une personne, vous ressentez
beaucoup de joie; eh bien si vous osez aimer le Christ, que
Je suis, avec la même «réalité» vous connaîtrez la joie profonde
de l’union mystique avec Dieu, joie d’autant plus forte que
vous n’aurez pas peur de vous lancer dans cet abîme d’Amour
qui s’offre à vous.
Que la vérité soit en vos coeurs, de sorte que tout ce qui sort
de vous (acte, pensée, parole) soit amour: amour du fond du
coeur, qui brûle de s’élancer toujours davantage dans l’océan
de Ma divine Miséricorde, qui vous permet de vous approcher
de Moi en vous purifiant à chaque instant si votre désir
n’est que de M’aimer.
Osez entrer dans les délices de l’Amour, qui vous donneront
toute force pour combattre ici-bas, et feront de vous un
apôtre fidèle et loyal de Jésus le Christ que Je suis.
120 MESSAGES DE CONVERSION DES COEURS
Venez, petits enfants au coeur doux et sensible; venez vous
faire aimer de votre Dieu qui a tant de bonheur à se donner à
vous…
Que la joie que vous éprouverez alors, en vivant en vérité
auprès de Moi, soit source de consolation, pour le monde
entier, car alors vous serez capables de donner tout de vous à
Mon service, tant vous vous sentirez choyés et aimés.
Et à toi, petite âme que J’élève au plus près de Mon Coeur et
qui as eu le bonheur de réaliser en un instant de grâce ce
qu’était l’union de Dieu avec Sa créature lorsque celle-ci donnait
son coeur en vérité, comprends que Je ferai de toi la source
de consolation que Je destine à de nombreuses âmes ici-bas.
Je te bénis.
Jésus

Mercredi 20 septembre 1995

Jésus te dicte: La vérité.
Quand Je demande à l’âme de Me suivre, Je lui demande de
M’aimer en vérité, à chaque instant de la vie.
Vivre en vérité, c’est tout faire sous le regard de Dieu et
pour Dieu. C’est ne mettre aucune limite au don de soi aux
autres âmes, lorsque Je te demande de les aider à Me connaître.
Pourtant, certains hommes te diront: «il ne faut pas que tu
parles de Jésus aux âmes lorsque nous désirons autre chose de
toi» (les mondanités ou convenances humaines, par exemple).
Moi, le Christ, te dis: parle lorsque Je te le demande et ne te
soucie pas de ce qui plaît aux hommes. Tu appartiens au
Christ et non pas à ce monde. Pourrais-tu trahir ton Dieu en
ayant part à des conversations futiles et pleines de poison,
MESSAGES DE CONVERSION DES COEURS 121
conversations qui déplaisent à ton coeur et au Mien, alors que
Je te désire docile et vraie? Non, tu ne le pourras pas.
Alors, Je t’en prie, ne t’afflige pas lorsqu’une âme te dit de
cacher ton amour pour Moi, le Christ. Obéis-Moi simplement
et sois-Moi unie plus que jamais en ces moments où
l’orgueil humain fait errer les âmes.
Fais confiance à ton Dieu qui te guide sûrement et ne te
demandera jamais quelque chose de mal à-propos. Quand tu
ouvriras la bouche pour dire une parole d’amour pour ton
Dieu, Je te bénirai toujours. Sache que c’est l’Esprit de sainteté
qui parlera à travers toi et ne t’afflige pas. Ton Dieu est là
qui te protège et te guide.
Vérité du coeur qui ne cherche que Dieu;
Vérité du coeur qui ne s’inquiète pas des réactions humaines,
et vit sous Mon regard.
Vérité du coeur qui ne M’oublie pas lorsque «cela lui convient
»;
Vérité du coeur qui Me fait confiance pour tout s’il Me
donne son amour total.
Vérité du coeur qui souhaite Me porter en lui en chaque
instant.
Alors, lorsque la vérité est là, Je bénis l’âme qui la possède
et l’accepte, et lui montre Mon chemin pour elle.
Sois vraie, petite âme, et tu verras: nous marcherons ensemble.
Je te bénis, enfant fidèle.
Jésus

Jeudi 21 septembre 1995

Jésus te dicte: lorsque tu es dans Mon Coeur divin, la tempête
peut se déchaîner… tu ne crains rien.
122 MESSAGES DE CONVERSION DES COEURS
Vois-tu… Je peux te surprendre en te demandant d’agir çà
et là à Ma convenance, et tu peux parfois ne pas Me comprendre:
mais lorsque tu écoutes ton coeur, en Moi, le Christ, tu
t’apercevras qu’il est heureux d’accomplir Ma volonté, uniquement
pour Me faire plaisir et te sentir aimée de Moi.
Maintenant, tu deviens «grande» et tu Me dois la confiance,
que Je t’ai donnée.
Pour que Ma volonté s’accomplisse en les «choses» précises
que Je désire, tu dois ne regarder que ton Dieu et ne plus te
laisser troubler par les doutes. Je t’ai donné la clairvoyance
nécessaire pour Me reconnaître, Moi, le Christ. A présent
travaille dans Ma tendresse si grande pour toi.
Que ton ardeur à Me servir en ce que Je te demande ne te
prive pas de Mon Amour en ce que tu accomplis pour Moi, le
Christ: apprends à Me servir avec autant de zèle mais moins
d’attention à ce que tu fais: Je t’aiderai à «faire bien» le travail
que Je te destine: toi, occupe-toi de M’aimer en ne surchargeant
pas ton attention; si tu M’aimes, Je M’occupe de tes
capacités à Me servir.
J’ai besoin que le silence règne en toi à tout moment, afin
de Me reposer dans ton coeur en te donnant l’union intime
avec Moi, le Christ.
Apprends à détacher ton intérêt des «choses» que tu fais,
pour n’y voir que l’amour que tu Me donnes.
Parfois, le malin s’agite, pour essayer de troubler ton âme
en paix; ne crains pas alors, si tu demeures en Moi: Je garderai
ta paix et ta joie.
«Si tu demeures en Moi», cela signifie: si tu as foi avec ton
coeur (et non seulement ta raison) que Je t’aime infiniment
en tout instant. Pour toi, Je ferai des folies…
Je t’aime tant…
MESSAGES DE CONVERSION DES COEURS 123
Viens dans Mon Coeur… demeures-y en paix et pour la vie
éternelle.
Jésus

Mardi 26 septembre 1995

Jésus te dicte: Marie, Mère des enfants de Jésus.
Marie, la toute pure, la toute aimante, Mère bien-aimée de
Jésus-Christ, que Je suis, est la créature la plus belle de l’univers.
En elle, le péché n’a jamais été; elle est restée pure de la
grâce versée en elle par le Créateur. Comblée par la grâce
divine parce qu’elle n’en refusa aucune, tant son abandon
était grand.
Abandon de tous les instants, dans la paix que Je lui donnais,
Moi, le Dieu de tout ce qui est, et qui lui apportait la joie
de l’union totale avec Moi, Esprit Saint.
Marie avait compris, par la pureté qui la revêtait, que seuls
l’abandon et la confiance totale en Dieu étaient sources de
joie profonde et sereine; son coeur a désiré l’Amour, depuis
qu’il fut. Elle désirait l’union intime de son coeur avec le
Mien, depuis que Je l’avais créée; et rien ne détourna, sa vie
durant, son âme de ce besoin de se donner à Dieu.
Elle a souffert comme aucune mère sur la terre ne souffrira,
jamais; et malgré les terribles épreuves qu’elle partagea
avec Moi, son Fils bien-aimé, son coeur était, dans le Mien,
dans la paix et la joie profondes.
Cette joie… seuls les enfants bénis de Mon Coeur, qui
auront désiré l’Amour de ce feu brûlant que Je dépose dans
les âmes qui l’accueillent, pourront la comprendre.
124 MESSAGES DE CONVERSION DES COEURS
Oui, Ma petite âme privilégiée, ton coeur est ému de savoir
que Marie avait cette joie profonde de l’union intime avec
Dieu, et ce, malgré ces tortures qu’elle endura…
Vois-tu, ce que Je donne à ton coeur de comprendre là, est
une grande grâce. Peu comprendront cette joie profonde du
coeur de Marie: seuls les enfants tout petits par leur abandon
comprendront…
Car si la Mère de Dieu porta plus d’épreuves qu’aucun être
humain n’en portera jamais, puisqu’elle était associée à l’oeuvre
de rédemption, sa pureté «faisait» qu’elle porta en son
coeur plus de joie qu’aucun être humain ne portera jamais icibas.
Demandez, enfants de Marie, que votre Maman du ciel
vous conduise à cette pureté de l’âme qui apporte tant de
grâces et de bonheur. Comprenez que cette fragile tige
qu’était Marie, exhala un parfum si doux pour son Créateur,
qu’Il lui donna de vivre en Lui plus totalement, plus amoureusement
qu’aucune autre âme de la terre.
Comprenez l’Amour que J’ai pour vous, Moi, le Christ, en
vous donnant cette Mère comblée de grâce, qui guide chacun
de vos coeurs vers Moi, afin de vous donner le bonheur de
vivre en Dieu dès ici-bas.
Comprenez que si la douleur de Marie de voir son Fils
bien-aimé crucifié devant elle fut horrible, l’amour qui était
(vivait) en elle surpassait la mort et la souffrance: l’amour est
force qui ne périt jamais; en Marie, il fut plus fort que la
douleur, et c’est ce qui lui donna de rester en vie: l’Amour
vivait en elle bien que Mon Saint Corps partait de la vie devant
ses yeux.
MESSAGES DE CONVERSION DES COEURS 125
Et malgré ce drame qui se déroulait devant elle, Marie avait
le coeur en Moi, son Fils, dans la joie et la paix de l’Amour qui
ne meurt pas…
Je te bénis, Mon enfant, d’être heureuse que Je réponde à
ton désir de savoir si Marie avait la joie en elle.
Oui, Marie est la source de joie par la pureté qu’elle déverse
dans les enfants qui Me désirent, Moi, le Christ; car en accordant
au coeur qu’elle guide de devenir pur, elle lui apporte en
même temps la joie de l’abandon et de la confiance qui est le
propre de l’union à Dieu.
A présent, que ceux qui te diront qu’il faut vivre dans la foi
«pure» sans «ressentir», te fassent «bondir» pour Moi, le
Christ, et leur répondre que si l’Amour ne brûlait pas en
Marie, ma Mère bien-aimée, de son vivant sur la terre, elle
n’aurait jamais été la créature parfaite qui souffrit la passion
de son Fils dans des proportions qu’aucun être ne pourra
imaginer.
Explique à ces âmes qui se «satisfont de leur foi pure»,
qu’elles devraient désirer l’Amour du plus profond de leur
coeur, et qu’ainsi elles ne seraient pas condamnées à la tiédeur
ou à l’aridité de ne rien ressentir. Si Je peux permettre des
phases arides dans la montée spirituelle, ce n’est que pour
attiser la soif des âmes à Me demander le Feu de l’Esprit Saint
en elles.
Malheureusement trop d’âmes se complaisent à ne pas
«ressentir» pensant devoir vivre dans la foi pure. La foi pure
est autre: la foi pure, c’est Marie, Ma Mère bien-aimée, qui
peut vous l’enseigner, à vous, qui vous satisfaites d’un amour
tiède et durable.
Marie avait le coeur brûlant de foi en ce sens qu’elle ressentait
l’Amour de Dieu, en chaque instant, par son abandon
126 MESSAGES DE CONVERSION DES COEURS
total. Elle ressentait l’Amour; elle le vivait, en adorant perpétuellement.
Marie est le chemin qui mène vers Moi, le Christ, car elle
peut vous apprendre à brûler de tendresse pour Moi et à ressentir
Mon Coeur Sacré en son Amour infini.
C’est à cette seule condition que vous parviendrez à unir
vos coeurs en Moi, le Christ: en ressentant Mon Amour, terme
qui déplaît aux théologiens austères dans leur rationalisme.
Car si vous ne ressentez pas l’Amour, vous ne porterez pas le
salut du monde (Ma Croix) comme Je le désire de vous.
L’Amour est la seule force.
L’Amour se ressent.
Il est Feu incessant chez celui qui se donne.
Amen.
Jésus a écrit tout cela… enfant!

Mercredi 27 septembre 1995

Jésus te dicte: si les hommes savaient ce qu’est l’Amour, ils
ne seraient pas si esseulés dans la tristesse de la vie sans Dieu.
S’ils le désiraient, ils deviendraient rayonnants de la joie et de
la paix divines.
Pour que Ma vie pénètre l’âme, il Me faut l’acquiescement
de sa volonté à tout ce que Je désire entreprendre en elle.
Acquiescer, c’est donner son «oui» non seulement en esprit
(parce que l’on sait que c’est la vérité qui s’offre ainsi), mais
dans le coeur.
Dire «oui» avec le coeur à Ma volonté de Dieu, c’est éprouver
tant de soif de Moi, le Christ, tant d’amour brûlant et
sensible (vrai), que le «oui» devient bonheur en Me le donnant.
MESSAGES DE CONVERSION DES COEURS 127
Dire «oui» à Dieu, c’est être tellement dans la confiance et
l’amour, qu’il devient lui-même une soif dans l’âme qui désire
Me le donner.
Vois-tu, enfant… Je t’ai bien souvent demandé de Me consacrer
ta vie, et tu M’as dit «oui» avec beaucoup de craintes, à
chaque fois et ce, malgré ton coeur qui se mourait sans Moi,
le Christ.
Et, si J’ai accepté ta consécration à Mon Coeur divin à chaque
fois, Je l’ai fait «en avance» sur le véritable «oui» que tu
Me donneras bientôt, tant tu as grandi.
Ce que Je veux dire, c’est que pour atteindre l’état du coeur
qui sourit et rayonne en chaque instant, il faut Me donner sa
volonté en toute liberté, non parce que «cela est bien», mais
parce que l’on est heureux de le faire.
Alors, Je demeurerai en toi sans te quitter, en te donnant de
rayonner Ma paix et Ma joie.
Bien des âmes Me disent: «oui», Seigneur, nous t’offrons
notre liberté pour tout ce que Tu désires de nous»; et bien
souvent ce «oui» n’est pas pur, car l’âme n’avait pas atteint le
degré de maturité nécessaire pour Me le dire. Alors les âmes
s’éloignent et ne comprennent pas que c’est leur amour profond
que Je désirais, et le bonheur durable que Je leur proposais.
Toi, enfant, que J’ai élevée si fort près de Moi, pour que tu
M’appartiennes en vérité et totalement, donne aux âmes de
comprendre ce qu’est la consécration à Mon Coeur Sacré.
Donne-leur le sourire de ton «oui» à la volonté de Dieu en
leur expliquant que cet engagement à vie se prend dans la
passion du coeur pour Moi, le Christ, épurée par le feu pour
être constante et durable: passion qui reste passion, et qui
demande à grandir toujours plus dans Mon Amour.
128 MESSAGES DE CONVERSION DES COEURS
Dis-leur que cette passion-là n’est pas «passade», mais
qu’elle est feu d’Amour déposé dans le coeur par l’Esprit
Saint, et que, purifiée pour s’épanouir davantage encore, elle
est ressentie au plus profond de l’âme.
Explique aux âmes que Je te donnerai de rencontrer, que le
oui à la volonté divine doit être donné dans l’abandon et la
confiance totale, dans la paix et la sérénité de la vraie joie, et
que si l’amour fervent ne l’accompagne pas, il est vain car ne
peut Me permettre d’accomplir Ma volonté pleine dans
l’âme.
Apprends aux âmes à se passionner pour Moi, le Christ,
non en Me cherchant à travers des réflexions et méditations
si fréquentes chez les êtres humains, mais en se taisant intérieurement
pour que Je vienne les enseigner.
Apprends-leur de quelle tendresse Je t’ai nourrie, et combien
Mon Coeur déborde d’Amour pour toi: montre-leur que
Je veux les sauver en les épurant pour leur donner le bonheur
de sourire enfin!
Que ta vie se passe dans le remerciement à ton Dieu qui t’a
tant donné en si peu de temps et te donnera tellement plus
encore…
Remercie-Moi en M’aimant sans Me refuser quoi que ce
soit. Sers-Moi dans les âmes, à présent, Ma petite enfant bénie,
et garde-Moi cependant toujours en premier dans ton
coeur, quoi que tu fasses.
Que rien ni personne ne t’enlève jamais cette joie que Je te
donne de t’unir si intimement à Moi, le Christ.
Je te garderai jalousement et tu Me seras fidèle éternellement.
Je te bénis.
Jésus

Samedi 30 septembre 1995

Jésus te dicte: lorsque l’abandon est dans le coeur, Je peux
tout faire. Lorsque l’abandon est moindre, Je fais «moins».
Souvent les âmes qui M’aiment désirent, par prudence, et
désir de discernement, juger Mes bienfaits (mes demandes).
Alors écoute ceci: le devoir d’obéissance envers le supérieur
ecclésiastique existe, de même que l’âme a le devoir d’obéir à
son directeur spirituel qu’elle a choisi, en tout instant.
Le «devoir» de prudence s’impose, pour chaque âme, quelle
qu’elle soit, également.
Mais au-delà de tous ces devoirs que Je bénis parce qu’ils
sont Ma volonté, il y a la communion d’amour avec Dieu, que
Je suis.
Cela signifie ceci: lorsque J’ai rendu une âme détachée de
tout lien terrestre, lorsque Je l’ai épousée parce qu’elle désire
vivre en Moi, et lorsque Je l’ai purifiée, Je lui demande l’abandon
et la foi totale: cela veut dire pour toi, Mon petit bout de
«rien» auquel J’ai tant donné, lorsque Je te dis: «c’est Moi, le
Christ», et que tu ressens la paix en ton coeur, tu Me dois
l’obéissance parfaite, en sachant que, si Je permets au démon
d’interférer parfois dans Mes dons divers à chacun, Je purifie
l’âme en ce même temps; sache également que plus l’âme est
purifiée, moins nombreuses sont les «interférences» jusqu’à
devenir inexistantes.
Sache aussi que tout ce qui sera accompli dans la foi et par
amour pour Moi, le Christ, ne saurait être voué à l’échec: Je
ne le permettrai jamais.
Ecoute bien ceci aussi: c’est Moi, le Christ, qui écris tout
ceci; lorsque l’âme a des doutes sur ce que Je lui demande, Je
la purifie en laissant le mal s’infiltrer, et cela est bon pour
130 MESSAGES DE CONVERSION DES COEURS
l’âme car elle comprend ensuite qu’elle Me doit une confiance
absolue.
Quoi que Je demande, enfant, en y ajoutant le Nom de
Christ, que Je suis, doit être accompli dans la foi totale: et
alors rien ne pourra outrepasser Ma volonté.
Mais si l’âme dans un souci de prudence qui, au-delà de la
prudence, est sans doute émis par le démon, cherche à raisonner
sur les conséquences éventuelles de Mes demandes,
alors l’erreur peut se manifester et cela par manque de foi.
Voilà pourquoi beaucoup de Mes dons privilégiés ont été
accompagnés de dommages causés par le mal…
Toi, enfant, ne doute pas un instant, car J’ai mis en toi une
si grande paix, ainsi qu’une grande confiance en Moi, le
Christ, et Je ne permettrai pas que quiconque t’enlève cet
amour du coeur et cet abandon dans la pureté, que Je t’ai
donnés.
Va: proclame Mon message, et, malgré l’obéissance que Je
t’ordonne d’avoir pour ton confesseur, et avec cette obéissance,
fais Ma volonté en chaque chose que Je te demande; rien
ne sera vain de ce que tu accompliras dans la foi.
Sache que Je garde les tout-petits comme toi à l’abri de
l’erreur, et cela grâce à l’abandon total que Je te donne et ferai
grandir encore en toi.
Ne laisse pas les hommes te parler de prudence lorsque Ma
paix est en toi, si fort; car leur prudence est bien souvent
cause d’échec par manque de foi.
Et crois bien que si, par l’action du mal, une erreur se
glissait qui entraîne des âmes dans l’obscurité, et que tu
l’ignores, croyant M’obéir, Je ne laisserai jamais cette erreur
s’accomplir, et cela à cause de ta foi en Moi, le Christ.
MESSAGES DE CONVERSION DES COEURS 131
Peu d’âmes comprendront Mon message, enfant, car les
hommes veulent discerner par eux-mêmes au lieu de
M’écouter dans leur coeur…
Seuls les petits au coeur profond et brûlant comprendront
comme toi que Je les protège de tout mal en tout instant, dès
qu’ils M’abandonnent tout de leur vie.
Maintenant, Je ne refuserai à personne de donner un signe,
lorsque le coeur ne sait quelle direction prendre, car l’honnêteté
Me «force» à déborder de Miséricorde: tu le sais, petite
enfant, et ton père spirituel le sait aussi.
Va maintenant, et ne laisse jamais plus le malin mettre le
doute en toi, alors que J’ai mis un si grand Amour en toi et
pour toi lorsque Je te dictais Mes demandes. Je te bénis.
Jésus

Admin
Admin

Messages : 109
Date d'inscription : 26/08/2012

Voir le profil de l'utilisateur http://latendressededieu.lebonforum.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum