Tome 1/9 - Françoise - Préface - Messages de conversion des coeurs

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Tome 1/9 - Françoise - Préface - Messages de conversion des coeurs

Message  Admin le Dim 26 Aoû - 8:35

Tome 1.9

Lundi 8 juillet 1996
Jésus le Christ te dicte: Je t’assurerai dans ta foi, pour que
tu Me serves et M’honores dans la joie.
Je sais que tu es lente à comprendre que Je t’aime d’un
Amour de tendresse infinie, car tu es éprouvée si fort, afin
que Je te comble ensuite démesurément.
Pour que tu sois la petite privilégiée de Mon Coeur, J’ai dû
abattre des montagnes de doutes en toi. J’ai dû permettre que
tu sois harassée de tant d’épreuves; et pourtant J’ai fait ce qui
était bien pour toi…
J’ai supplié le Père, Dieu éternel et tout-puissant, de Me
permettre de t’emmener au plus près de Mon Sacré Coeur, et
Il l’a permis.
C’est pourquoi tu as tant éprouvé de doutes et de tristesses.
Ton Dieu Se répandra en toi en échange de tout ce que tu as
porté si difficilement.
Maintenant, le temps de la moisson est venu, et Je t’appelle
à Me servir dans le monde, en écrivant Mes Messages et en les
donnant.
Ta mission sera difficile, et pour cela, Je te doterai d’un
ange particulier, de douceur, de paix, et de joie. Il te soutiendra
dans ton travail et te sera fidèle. C’est Emmanuel, l’ange
de la joie que Je t’avais donné de connaître il y a quelque
temps. Ton ange gardien et Emmanuel guideront tes pas sur
le droit chemin et te protégeront contre le mal.
Es-tu heureuse de Mon don? Accueille-le comme Mon «cadeau
» divin pour toi. Je te le donne.
MESSAGES DE CONVERSION DES COEURS 237
Sur son visage tu liras la douceur de Celui qui aime (ton
Jésus), tu liras la paix et la fidélité, et tu auras son sourire
constamment.
Epouse Ma volonté en sachant qu’il est ton ami le plus
fidèle que Je te donne d’aimer après Moi, Jésus-Christ.
Je te bénis. Attends dans la paix.
Jésus-Christ

Mardi 9 juillet 1996
Jésus le Christ te dicte: assure tes pas, enfant, en désirant
Ma volonté pour toute chose, en chaque instant de ta vie.
Ainsi tu auras le bonheur de Me contempler dans la joie,
amoureusement et pleinement.
Il faut beaucoup d’humilité et de confiance pour désirer la
volonté de Dieu. Mais, une fois que tu as goûté ce don, tu ne
recherches que lui, car ton âme comprend alors que Je désire
ton bonheur, et que Je donne la grâce de la joie chez le toutpetit
qui se livre ainsi à Ma Sagesse.
Dis-Moi: es-tu sûre de Mon Amour pour toi? Alors, sensle:
écarte tout sentiment de crainte en toi et sens-le.
Je t’ai donné cette mission, de porter Ma tendresse jusqu’au
bout du monde et de déraciner le mal, infiltré dans
Mon Eglise: la franc-maçonnerie. Si tu savais le don que Je te
fais ainsi, enfant, tu Me bénirais de t’accorder autant, toi,
Mon petit rien tant aimé…
(Tu Me plais lorsque tu souris!)
Ecoute… Chaque jour, les faussaires de Mon Saint Nom
s’accordent pour Me crucifier à nouveau; empêcheras-tu cela
de s’accomplir? Si tu le désires, cette croix sera la tienne: Je te
donnerai de vaincre le mal franc-maçon, et Je le ferai; Moi, le
Dieu de tout ce qui est, te le promets.
238 MESSAGES DE CONVERSION DES COEURS
Comme Je te bénis… Va, tu auras cette croix, enfant.
Tu la porteras comme un enfant peut porter: pas plus; mais
cela suffira à délivrer Mon Eglise de ce fléau qui dure depuis
si longtemps déjà…
Je te soutiendrai et tu ne chancelleras jamais. Ta joie sera le
verdict que Je rendrai à tes agresseurs: ceux qui Me martyrisent
ainsi; ils perdront leur pouvoir et Me reviendront…
beaucoup Me reviendront… Je les détrônerai et leur ferai voir
leur misère, et puis tu verras… l’Eglise renaîtra.
Je te bénis.
Jésus-Christ

Mercredi 10 juillet 1996
Jésus le Christ te dicte: souviens-toi, Mon enfant, de ce jour
où Je t’ai dit: «sois à Moi parfaitement.» Et tu as compris: «à
la fin de ma vie, peut-être deviendrai-je parfaite, en entrant
au ciel.»
Mais ce n’est pas cela, la perfection que Je te demande.
C’est dans la vie de chaque jour, maintenant que Je te veux
parfaite.
Dans le désir de Dieu que J’ai mis en toi, tu es parfaite,
puisque c’est Mon désir en toi en chaque instant. Dans ce que
tu fais au long de ta journée pour Moi, tu es parfaite aussi,
puisque tu fais alors Ma volonté avec bonne volonté.
Mais tu es imparfaite lorsque tu crains et doutes de tout. Je
veux que tu sois solide et ne craignes rien ni personne, que tu
ne doutes plus un instant de Mes dons pour toi, que tu oeuvres
en Sagesse avec l’Esprit-Saint pour Me glorifier, dans la
mission que Je te confie.
A présent, tu seras épaulée par Emmanuel, que voici. Il est
l’ange que Dieu te donne pour chasser toute crainte en toi. Il
MESSAGES DE CONVERSION DES COEURS 239
t’apprendra à Me louer et à Me bénir, à M’adorer et à Me
servir dans la crainte respectueuse, ce que tu as déjà, et qui
n’est qu’amour.
Me voici, Emmanuel, ange de Dieu et de la joie. Je suis là, à
tes côtés; Je travaille avec toi, Je veille sur toi, Je te nourris de
l’Amour de Dieu en t’aidant à L’écouter de ton mieux.
Je suis celui qui sourit en toi, lorsque je souris avec toi; je suis
douceur et joie, je suis l’envoyé de Dieu pour te donner d’accomplir
ta mission au mieux.
Dans peu de temps, tu me verras à tes côtés, et ta crainte ne
sera plus; je t’accompagnerai en tout lieu et instant, et tu travailleras
alors avec ténacité et amour à l’oeuvre de Jésus.
Je suis ange, et de Dieu: pur comme tout ange de Dieu, parfait
dans mon «état» d’ange, et soumis à Jésus-Christ dans notre
totale humilité d’ange. Tu ne dois pas me craindre: je suis doux
et ne m’élèverai jamais contre toi; je te respecte et te laisserai
libre toujours. Je suis avec toi si tu m’acceptes aujourd’hui comme
compagnon de ta vie terrestre. Me veux-tu?
Alors, je te bénis aussi, comme Dieu te bénit.
Va.
Emmanuel

Jeudi 11 juillet 1996
Jésus-Christ te dicte: attends Mon Retour, peuple de France,
car Je te visiterai dans peu de temps maintenant. Les fondations
de la nouvelle Eglise sont près de s’établir.
Quelles sont-elles, ces fondations? La tendresse dont Je
veux inonder le coeur des hommes purifiés, et qui donnera
alors de saints hommes à Mon Corps si meurtri.
240 MESSAGES DE CONVERSION DES COEURS
Il n’y aura plus de raisonnements obséquieux, de caractères
mous et tièdes, de forces obscures et diaboliques, de
«gens» aimables sans amour, de haineux qui s’entretuent.
Resteront les doux, les humbles de coeur, ceux qui auront
fait voeu de Me laisser tout faire en eux, abdiquant à Ma volonté
par amour et pour le bonheur de leur âme.
Bientôt, l’on saura Qui Je Suis, et l’on devra choisir, ouvertement,
sans se cacher, pour ou contre Dieu définitivement.
Alors Je viendrai, et ce qui restera de Ma Création glorifiera
Mon Nom trois fois saint. «Ce qui restera»: les fidèles à Mon
Coeur divin; les autres, les renégats, iront sous la terre assouvir
la haine de leur coeur.
Porte-parole de Mon Coeur, amène les âmes à la soif de
Moi; dis-leur combien Je suis tendre et Miséricordieux. Parle
de Moi comme Je te l’inspirerai, et surtout, ne renie jamais
ton Dieu pour plaire aux hommes.
Va. Je suis avec toi, en tout instant.
Jésus-Christ

Mardi 30 juillet 1996
Jésus le Christ te dicte: as-tu le désir de Me servir, de M’appartenir,
de Me glorifier? Oui, tu l’as, au plus profond de ton
coeur, et pourtant tu Me dis souvent: «non, Jésus, pas tant que
je ne T’aimerai pas d’un amour passionné et constant, et pas
tant que Tu ne me montreras pas l’Amour que Tu as pour
moi.»
C’est vrai… tu n’aurais pas la force de Me tromper, en
prétendant Me servir sans M’adorer…
Je t’ai fait attendre longtemps, te dis-tu, sans te donner cet
amour si passionné que tu désirais tant. Eh bien, tu n’auras
pas attendu en vain; de cette soif de ton âme, Je te donnerai le
MESSAGES DE CONVERSION DES COEURS 241
bonheur de la contemplation totale de ton Seigneur et Maître:
Jésus-Christ.
Ce qu’est la contemplation, Je vais te l’expliquer: la grâce
de la contemplation est donnée aux âmes dont le plus grand
désir est d’aimer, au-delà de tout autre. Ces âmes, Je les ai
créées pour Me glorifier, Me consoler de toutes les âmes qui
n’aiment pas.
Ce sont des âmes de passionnés; si elles ont déjà eu en elles
la passion en ce monde, Je les ai dirigées vers Mon Coeur
Sacré, pour que leur passion grandisse en Moi. Je les détache
progressivement de tout le créé pour Me les donner «à
outrance» pleinement.
Elles ont de lourdes croix qu’impose le choix de leur coeur.
Une âme contemplative ne saurait plaire au monde ni trahir
son Dieu en se taisant devant le mensonge: imprégnée de Ma
Divine Présence, elle ne saurait avoir le désir de faire un pas
loin de Mon regard. Elle ne cherche pas, elle n’obéit pas —
aux âmes du monde avec son coeur —: elle se laisse posséder
par Dieu, n’obéissant qu’à Lui avec la passion qu’Il lui donne
pour Le servir.
Parfois, Je prends un petit enfant dans le monde: Je Me
révèle à lui et Je lui dis: veux-tu être Mon âme privilégiée?
Veux-tu contempler tout cet Amour que Je te porte? Et le
petit enfant dit: «oui, Seigneur, mon coeur ne désire que cela.
»
Alors Je taille cet enfant, le purifie, l’habille de lumière et
de vérité, et alors Je Me montre à lui tendrement pour qu’il
M’adore et Me soit totalement uni: Je prends Mon repos dans
son âme qui s’est tant languie de Moi…
C’est ainsi que Je fais avec toi…
242 MESSAGES DE CONVERSION DES COEURS
Ne sois pas découragée de tes faiblesses en te disant ainsi:
«je ne peux qu’attendre des années avant que mon Dieu m’ait
préparée»…
Je t’ai embellie, quoi que tu penses.
Si, c’est vrai: Je suis Jésus-Christ.
Ne sois pas si têtue.
Je t’ai préparée à Me recevoir dans la demeure de ton âme:
Je te montrerai Ma Gloire, et te donnerai de savoir que tu es
Mon petit enfant préféré.
Moi, le Dieu de tout ce qui est, ai écrit cela. Sois en paix, Ma
petite fille de Ma passion.
Ton Dieu te bénit.
Jésus-Christ

Lundi 5 août 1996
Jésus le Christ te dicte: apaise tes craintes et tes doutes,
enfant: Je Suis Jésus-Christ, Fils de Dieu et de Marie.
Je t’aime d’un Amour que tu ne peux mesurer, tant il est
grand. Je suis venu te réconforter et te donner la vie en abondance,
et non te faire souffrir ou te laisser tourmenter.
Pourquoi Me crains-tu si souvent…
Je suis ton Ami le plus sûr, le plus fidèle… Tu me dis:
«parce que Tu te caches, mon Dieu…» Oui, c’est pour cela
que tu Me crains; Je le sais…
Mais toi que J’ai choisie pour étonner le monde en lui
révélant Ma tendresse, tu devais endurer le feu de l’ennemi
afin de le vaincre totalement, Je te l’ai déjà dit…
Et lorsque tu Me dis: «mon Dieu, Tu ne m’as pas donné la
grâce de supporter que Tu te caches»…, Je te réponds: à toi
sera donnée la Présence du Christ, que Je Suis, plus qu’à quiconque
ici-bas en ce temps: alors comprends-Moi; comMESSAGES
DE CONVERSION DES COEURS 243
prends que Je suis juste et fidèle et que tes épreuves te
donneront ce que tu désires: M’adorer en contemplant
l’Amour que Je te porte.
Je t’aime si fort…
Puisses-tu comprendre combien Je t’aime en te laissant endurer
de telles souffrances; puisses-tu comprendre que c’est
pour t’avoir bien près de Moi, au plus près de Mon Sacré
Coeur.
Non, ce n’est pas ainsi que tu rachèteras pour les pécheurs
— quoi que ces souffrances rachètent —. C’est en portant la
persécution dont Je serai victime en toi, et en pardonnant…
La mer est calme, sais-tu?
Je te parle de la mer que tu contemples en ce moment!!!
Je te dis cela pour que tu saches que Je souris avec toi en
contemplant la création que J’ai donnée à l’homme. Dieu
prend plaisir à admirer les beautés de la nature avec Ses bienaimés…
Si Je donne à l’homme de belles «choses» ici-bas, ce n’est
que pour qu’il Me contemple davantage, et Me loue par son
amour d’enfant.
Lorsque Je comble une âme avec des «choses de la terre»
comme la possibilité de se recueillir au calme près de la mer,
ou d’autres cadeaux «naturels» (de la nature) si Je puis dire,
c’est pour qu’elle Me possède plus pleinement encore et se
rapproche de Moi.
Parfois, Je comble un «petit» qui a soif de Dieu, ainsi, et Je
l’aide par Mes dons à détendre son coeur et à comprendre que
Je suis bon.
Dieu n’est pas un Père qui donnerait souffrance et tourment
tout au long d’une vie. Dieu comble Ses enfants, autant
spirituellement que joyeusement, et les souffrances qu’Il
244 MESSAGES DE CONVERSION DES COEURS
donne à porter à celui qui s’est converti pleinement sont légères.
Je Me plais à te combler avec des «choses saines», que J’ai
données à l’homme pour qu’il soit heureux. Ne Me fais pas
l’offense de croire que les amants de Dieu n’ont sans doute
pas droit à tant d’égards de Ma part, car tu Me peines alors
bien fort…
Crois au contraire que, plus qu’un père de chair, Je veux te
donner le bonheur ici-bas: bonheur de Me garder au plus
profond de ton coeur, et bonheur aussi de Me louer dans les
choses que Je te donne et qui sont belles car oeuvres de Dieu
Mon Père.
Je ne te donnerai pas de richesses matérielles, qui éloignent
de Moi car elles attirent l’âme vers la possession des choses,
mais permets-Moi de te dire: à l’âme qui Me désire plus que
tout, Je peux donner un cheval à aimer, une maison simple au
calme, et d’autres choses qui t’apporteront la joie de Me contempler
davantage.
Ne refuse pas les dons de Dieu: ce n’est pas le démon qui te
donne cela, c’est Dieu, dans la sainte Trinité, afin que tu Le
loues toujours plus et que ton plus cher et seul désir profond
soit de L’adorer.
Bénis-Moi de te donner cela, car tu as su Me désirer toujours
en premier malgré les dons que Je te faisais, et ne crains
pas: Job a vu ses biens repris mais tu n’es pas Job: ce que Je te
donne, Je ne te le reprendrai pas; et si J’avais voulu le reprendre,
Je t’aurais donné la grâce de le supporter.
Va, petite enfant, maintenant: que la paix et la joie que Je te
rends restent en ton coeur.
Je te bénis.
Jésus-Christ
MESSAGES DE CONVERSION DES COEURS 245

Samedi 10 août 1996
Jésus le Christ te dicte: enfant, tu ne vois pas et tu n’espères
pas… tu es plongée dans l’obscurité, et si Je ne te tenais d’une
Main puissante, tu t’écroulerais.
Mais ton Dieu est là et sera toujours là pour toi. Il faut que
tu apprennes à te mouvoir librement là où Je t’ai placée, dans
Mon Sacré Coeur et sous Ma Miséricorde infinie. Il faut que
tu apprennes à ne plus douter et à ne plus Me craindre, car Je
te garde et t’aime tendrement en tout instant.
Mais tu te dis encore et souvent: peut-être n’est-ce pas Jésus;
peut-être ai-Je là imaginé; peut-être est-ce une interférence
du démon etc…
Eh bien, c’est Jésus-Christ, le Fils de Dieu et de Marie, qui
te garde et écrit avec toi: ce n’est pas le démon, que Je tiens
sous Mes pieds et auquel J’interdis de te tromper depuis déjà
quelque temps. Ce n’est pas ton imagination car Je Suis écrit
avec toi, surnaturellement, tu le sais bien. Ce n’est pas juste
non plus de croire que Je laisse les «interférences» se mêler
encore à Mes écrits: cela n’est plus.
Sens-toi libre, à présent, Mon enfant, de te redresser et de
Me regarder en paix; c’est bien Moi, Jésus-Christ, qui
M’adresse à toi. Je te garde de l’erreur: ne te l’ai-Je pas dit?
Alors, à présent, essaie de ne plus craindre ainsi en t’évertuant
à Me chercher, en dénichant les pièges éventuels que te
tendrait le démon en te parlant «en même temps» que Moi.
Ne crois plus devoir Me chercher par des «tas» de raisonnements
de ton pauvre esprit qui se dit: si je ne réfléchis pas
assez, je vais me faire tromper.
Non, tu ne seras pas trompée: Je te le dis, Moi, Jésus le
Christ; Je te dis cela concrètement: Je M’exprime de façon à
ce que tu Me comprennes.
246 MESSAGES DE CONVERSION DES COEURS
Permets-Moi de te dire: parle-Moi librement. Ne t’ai-Je pas
dit que J’étais heureux lorsque tu venais parler avec Moi? Ne
te dis pas: peut-être ne suis-je pas assez recueillie; peut-être
ne dois-je pas aller trouver Jésus ainsi…
Ne vois-tu pas que le démon te poursuit afin que tu n’oses
plus t’approcher de Moi? Je suis Miséricorde, enfant: J’entends
que tu te serves de ce charisme que Je t’ai donné de Me
parler, de M’entendre, d’écrire avec Moi.
Ose Me parler dès que tu le désires. Ose Me dire tout et Je
te donnerai la Lumière dans ton âme. Cherche-Moi avec tout
ton coeur: voilà ce que signifie Mon «ne Me cherche plus»: ne
t’inquiète plus, ne raisonne plus, ne dis plus en toi pourquoi
ni comment. Mais sois comme un enfant qui parle librement
à son papa.
Parfois, le papa ne peut répondre à une question de son
enfant trop petit et alors il le lui dit. Mais ne Me crains pas, et
crois que Je suis aussi proche de toi que pourrait l’être le
meilleur papa du monde: vraiment, Je le suis.
Tu as peur des révélations sérieuses que Je te fais? N’en aie
pas peur car elles viennent de l’Amour; et Je ne te les donne
que peu, afin de t’apprivoiser bien davantage sur le plan «humain
» si Je puis dire; tant tu as besoin de Ma tendresse et de
Mon langage concret pour te donner confiance.
Parle-Moi, Je t’en prie. Je te bénis.
Jésus-Christ

Dimanche 11 août 1996
Jésus le Christ te dicte: enfant, J’ai attendu de longs instants
que tu t’éveilles, reconnaissant Ma bonté et Ma Miséricorde.
Mais tu as souvent chuté devant les tentations du
démon qui te cachait Ma Lumière.
MESSAGES DE CONVERSION DES COEURS 247
Or, Je désire que tu sois solide, ne craignant plus rien ni
personne, «ni vents ni marées», afin que tu sois toujours sûre
de Mon Amour et de Ma Miséricorde pour toi. Alors, tu
pourras oeuvrer dans le monde pour Moi.
Il faut que tu Me permettes de te dire: laisse-Moi te soigner
sans dire un mot. Laisse-Moi te parler, dans la douceur de
Mon Coeur, et tu auras la vie.
Parce que tu M’as abandonné ta volonté, Je te garde de tout
mal et Je te sauverai de tout danger. Mais, si tu M’as abandonné
ta volonté, tu dois aussi soumettre ton âme à Mon Amour.
Consacrée à Mon Sacré Coeur, ton âme l’est; mais tu dois
laisser Mon Amour l’envelopper sans craindre de manière si
continue que le démon peut te tenter.
Ne suis-Je pas Jésus-Christ? Ne t’ai-Je pas donné le signe de
Ma Présence?
Mon Amour t’est donné, et cependant tu ne le ressens pas
car tu refuses de croire que Je peux te le donner en tout instant;
crois et vois. Tu auras la foi: Je te le promets.
Si tu doutes autant, c’est que le démon t’éprouve beaucoup:
Je sais cela et lui intimerai l’ordre de se taire; mais avant
cela, fais-Moi l’aumône de ton effort de foi en Ma si grande
tendresse pour toi. Ne dis pas: ce n’est pas possible à cause de
Mes péchés; dis: je crois et je T’adore! mon Dieu.
Quand tu dis:«sauve-moi», crois à ce que tu dis. Alors tu
seras exaucée.
Quand Je te dicte quelque chose, sois en Moi, de tout ton
coeur: pourquoi raisonnes-tu et cherches-tu tant à comprendre
ce que Je te donnerai surnaturellement de comprendre?
Ne cherche pas ainsi: laisse-toi aimer tendrement. Ce que
tu ne connais pas, ce que tu ne sais être bon ou mauvais,
248 MESSAGES DE CONVERSION DES COEURS
donne-le Moi: demande-Moi de t’indiquer la route, Je le ferai
toujours.
Je te bénis. Sois consciente de ta si grande faiblesse et cependant
aime-toi, toi, Françoise: accepte Mon regard
d’Amour sur toi et cesse ainsi de te repousser si fort; car cela
est l’oeuvre de Satan pour te détourner de Moi.
Je t’aime très fort.
Jésus-Christ

Mardi 13 août 1996
Jésus le Christ te dicte: le désir de Dieu que J’ai mis en toi
est supérieur à tout autre désir. Cela est bon ainsi, dans ton
âme, ce que J’ai fait.
Mais si Je t’ai donné de ne pouvoir être comblée qu’en Moi,
Jésus-Christ, tu dois cependant Me permettre de combler ta
famille aussi bien spirituellement que matériellement si tel
est Mon désir; aussi n’aie pas peur lorsque Je t’offre un cadeau
qui est «grand» ou «trop important» pour toi «matériellement
parlant». Car ce que Je fais est bien.
Tu ne dois pas prendre peur devant ces cadeaux qui t’obligent
à certaines astreintes. Je sais ce qui est bon pour ton foyer
et Je t’aiderai pour tout.
Je te bénis d’être raisonnable et prudente; et pourtant il
faut parfois prendre des décisions un peu «osées» parce que
cela peut être un bien pour l’âme.
Ainsi le recueillement, le silence, la beauté de la nature,
sont favorables à l’âme et aux familles entières.
Ce que Je veux te dire est ceci: Je bénis ton âme qui désire
se contenter de ce que tu as, matériellement, et qui est très
heureuse ainsi. Mais permets-Moi, si Je le désire, de faire ce
cadeau à ta famille — à toi aussi.
MESSAGES DE CONVERSION DES COEURS 249
Tu sais, Dieu peut «gâter» les hommes avec des choses saines
qui aideront leur âme à s’élever ensuite spirituellement.
Dis-Moi: «oui, Seigneur Jésus, mon Dieu: que Ta volonté
soit faite!» Je te bénis.
Jésus-Christ

Mercredi 14 août 1996
Jésus le Christ te dicte: as-tu soif de Me connaître, de Me
posséder au plus profond de ton coeur? As-tu soif de m’entendre
proclamer les secrets de Mon divin et sacré Coeur, afin
que tu puisses aider ensuite les âmes assoiffées?
Oui, tu as cette soif-là.
Je t’enseignerai et Mon Esprit t’enseignera, afin que tu rendes
grâce au Père de ce qu’Il t’a donné.
Bien-aimée, Mon Coeur triomphera de tout en toi; ce que
J’appelle «tout», ce sont tes craintes, tes doutes, ton manque
de confiance… Ma si grande tendresse viendra facilement à
bout de ce «moi» que tu es, si apeuré et si esseulé sans Moi.
Ta voie sur la terre est de Me suivre, et plus exactement de
te laisser porter par Moi; ainsi tu vaincras toute souffrance et
tout mal.
Portée par Dieu au-dessus des flots du péché de ce monde,
tu iras, envoyée par Moi, le Fils, Jésus-Christ, affronter les
ténèbres des coeurs obscurcis et endurcis et tu les ramèneras
au Père que Je suis également, dans la Sainte Trinité.
Il est temps que tu t’éveilles, enfant, et amorces la remontée
de la pente vertigineuse de purification que tu as subie. A
présent, tu aurais beau essayer de demeurer où tu es, tu remonteras:
Moi, le Dieu de tout ce qui est, te le dis et te le
prouverai.
Je te bénis, quand tu souris!!!
250 MESSAGES DE CONVERSION DES COEURS
Ma bien-aimée, oeuvre pour Moi.
Jésus-Christ

Jeudi 15 août 1996
Jésus le Christ te dicte: laisse-Moi te dire: Je t’aime, Ma
petite âme préférée de la tendresse divine…
Suis-Moi et oublie tes craintes et tes doutes, et laisse-Moi
te porter avec joie contre Mon Sacré Coeur.
Tu te crois misérable et penses Me déplaire ou Me «charger
» démesurément si tu viens contre Mon Coeur? Mon enfant,
tu n’as pas encore compris le sens de la rédemption: tu
n’as pas compris qu’en te pardonnant tous tes péchés, dès lors
que tu le désires et Me désires, Je suis heureux en ton âme…
Comprends donc, petite âme, que, quoi que Je sois Saint et
parfait, Je peux Me complaire et faire Mes délices dans une
créature qui Me désire si fort que toi.
Comprends que tu n’es plus alors une charge mais un repos
pour Mon Coeur las de tant de mal sur cette terre.
Comprends que Je veux t’avoir bien près de Moi et toute à
Moi et que c’est pour cela que le démon s’acharne à te faire
croire que tu Me fais offense en Me désirant si fort.
Quand tu espères tout de Moi, tu Me glorifies.
Quand tu décides enfin de croire à Mon Amour si tendre et
de Me faire confiance pour tout, alors Je suis heureux et te
bénis.
Maintenant, permets-Moi de t’embrasser bien fort contre
Mon Sacré Coeur et de te dire: Je suis heureux en toi, et ce,
malgré toutes tes faiblesses.
Je te bénis. Va.
Jésus-Christ
MESSAGES DE CONVERSION DES COEURS 251

Vendredi 16 août 1996
Jésus le Christ te dicte: il faut que ta foi grandisse, enfant,
et c’est pourquoi Je te demande de risquer à présent ton coeur
entier en acquiesçant sans douter à Mes paroles. Il faut que tu
oses croire et que tu te donnes entièrement. Veux-tu cela?
La connaissance des événements à venir ne doit pas t’inquiéter
ni te pousser au doute. Tu n’as pas à tirer bonheur de
la connaissance anticipée des événements, que Je te donne,
qu’ils soient plus ou moins heureux.
Car ton bonheur ne doit venir que de Mon Coeur, et non
des choses de la terre.
Sachant cela, tu dois accepter Mes dons pour toi, humblement,
lorsque Je te donne de savoir à l’avance ce qui va advenir.
Tu Me dis, sans l’oser vraiment: «cela ne m’intéresse pas
vraiment de connaître le futur»; eh bien Je te réponds: cela est
un bien, que cela ne t’intéresse pas: seul Mon Sacré Coeur doit
t’intéresser.
Et pourtant ce que Je fais est bien. Si Je te donne de connaître
certaines choses à l’avance, c’est pour t’apprendre à avoir
foi; car, prochainement, J’aurai à te dire des choses importantes
sur le salut du monde à venir, et tu devras avoir foi, entièrement.
Commence donc par avoir foi en Mes dons qui concernent
les petites choses, et Je te donnerai la foi pour les grandes
choses.
Je te bénis. Va.
Jésus-Christ
252 MESSAGES DE CONVERSION DES COEURS

Samedi 17 août 1996
Jésus le Christ te dicte: en Dieu, tu as le réconfort en tout
instant, si tu Me le demandes avec foi.
En Dieu tu trouves tout bonheur que l’âme peut ressentir
ici-bas, si tu laisses ton coeur entre Mes Mains.
Si tu Me demandes ce qui Me ferait le plus plaisir en toi, Je
te dis: que tu laisses ton Dieu te posséder entièrement, afin
que Je t’unisse à Moi divinement et amoureusement.
Je t’ai donné beaucoup de grâces, que J’accorde à Mes bienaimés
après beaucoup d’épreuves parfois. Ces grâces, Je te les
donne parce que tu es très faible et que Je t’aime de façon si
privilégiée.
Tu ne mérites pas les grâces que Je te donne, parce que tu
n’as fait aucun effort pour les avoir. Tu as seulement accueilli
ce que Je te donnais. Faut-il des efforts pour recevoir Mes
grâces? quelques-uns, en proportion avec la force de ton âme.
Mais si tu étais et es toujours très faible, tu as cependant la
ferme volonté de Me dire que Mon Amour est gratuit, et que
«donc» Je dois te le donner sous peine d’être responsable de
ta «ruine».
Cela est si fort ancré dans ton âme, ce «dû» par certitude
qu’il est gratuit, que Je ne saurais te dire le contraire; parce
que vois-tu, ce que des âmes mettent une vie parfois pour
comprendre (que «Je» suis gratuit), tu l’as possédé dans ton
âme depuis que Je t’ai créée.
Alors Je vais te dire ceci: si tu es tellement décidée à Me dire
que Mon Amour est gratuit et que Je ne dois pas te cacher Ma
Présence malgré toute ta faiblesse, pourquoi Me crains-tu si
fort?
Tu n’es pas sûre d’avoir raison de demander autant? Eh
bien tu as tort de penser cela!!!
MESSAGES DE CONVERSION DES COEURS 253
Si tu demandes autant à Mon Coeur, c’est parce que tu Me
désires très fort. Et c’est encore Moi, Jésus-Christ, qui te donne
ce désir.
Mais si tu veux recevoir ce que l’Esprit-Saint demande en
toi, tu dois cesser de Me craindre lorsque Je Me donne à toi.
Je te donnerai Mon aide pour cela, Je te le promets, et alors
tu comprendras que Je t’aime amoureusement en chaque instant…
Quelles sont les grâces que Je t’ai données? Je crois que la
plus grande est de Me désirer en chaque instant, plus fort que
tout ce qui t’entoure dans le monde. Puis Je t’ai donné de
n’aimer les créatures que pour Moi, et de ne pas désirer leur
amour ou leur gratitude. Ce sont deux grandes grâces; ouvre
les yeux, enfant. Et Je t’ai donné de te savoir «un rien» que
J’aime si fort.
Et de vivre en vérité devant chacun et devant Moi en premier,
de sorte que tu ne caches rien de ce que tu es.
Je t’aime de Me dire que tu ne Me crains plus; cela arrivera,
que tu ne Me craignes plus, lorsque Je t’aurai embrassée en te
disant: «vois-tu? Je suis là, doux et bon, humble et fidèle: Je
n’ai jamais cessé de t’aimer et d’être heureux que tu Me désires
si fort.» Alors tu croiras et ne Me craindras plus.
Dans quelque temps, tu diras: «mon Dieu, si j’avais su que
tout cela était vrai, comme j’aurais été heureuse, pendant que
Tu me formais»…
Mais il faut que la grâce pénètre dans ton coeur et y fasse
son chemin. Cela arrive, enfant… Je t’aime si fort… La grâce
te sera donnée, de ne pas Me craindre aussi fort, enfant, et
alors Je serai heureux et souriant en toi.
Je te bénis. Va.
Jésus-Christ
254 MESSAGES DE CONVERSION DES COEURS

Dimanche 18 août 1996
Jésus le Christ te dicte: aspire à n’être passionnée que de
Moi, petite âme: que ce désir que J’ai mis en ton coeur se
fortifie encore. Ainsi tu sauras ce que signifie croire et vivre
en Dieu. Cela signifie que tu t’abandonnes entièrement au
bonheur d’être possédée de Dieu.
Donne-Moi tout de toi, y compris tes craintes, tes doutes
et tes faiblesses; ne te préoccupe plus de tout cela — ce qui
t’attriste si fort — et contente-toi de M’aimer.
Tout ce qui te rend craintive et «douteuse», donne-le Moi;
laisse-le de côté: tout, tu entends? Ne garde en toi que ce qui
te donne le bonheur de vivre en Moi: le reste, Je le jetterai au
feu pour toi.
Car aucune de tes craintes ne vient de Dieu, entends-tu? Ni
aucun de tes doutes. Tout cela est supercherie de l’ennemi. Ne
te crois pas non plus si mauvaise alors que tu n’aspires qu’à
Me donner ton coeur. Crois que Je t’aime au contraire parce
que tu es si faible, et crois que Je consume toutes tes fautes
avec tendresse.
Maintenant, fais-Moi plaisir: vis pleinement selon ton
coeur que Je garde et chéris si fort. Crois que Je t’éviterai les
grandes fautes et que les faiblesses que Je te laisse ne servent
qu’à maintenir ton humilité.
… Oui, crois vraiment cela…
Et si ton coeur aspire de temps en temps à se réjouir des
choses de la terre parce que tu vois que c’est Mon cadeau pour
toi, alors va et réjouis-toi comme Je le désire, car de telles
choses sont bonnes pour ton âme.
Ne recherche pas les richesses…; tu ne le saurais, car elles
t’ennuient toutes…
MESSAGES DE CONVERSION DES COEURS 255
Alors sois heureuse, petite âme, et ose te serrer bien fort
contre le Sacré Coeur de ton Jésus qui est si tendre pour toi.
Dieu donne Sa tendresse à qui Il le souhaite. Pourquoi?
Parce que ton âme Me ravit. Et si tu Me demandes: «et les
autres âmes ne Te ravissent pas?» Je te réponds: chaque âme
ravit son Créateur dans la mesure où elle accueille Sa grâce.
Voilà. Je brûlais de te dire combien Je fonds d’Amour et de
tendresse pour toi.
Ne t’inquiète plus de rien et va selon ton coeur qui ne désire
que Jésus-Christ; tu seras comblée autant et davantage que ce
que tu peux espérer.
Si tu peux te souvenir de quelque chose — car tu as peu de
mémoire! — souviens-toi de ceci: Je t’ai créée pour que tu Me
portes au bout du monde dans la tendresse que J’émanerai à
travers toi.
Je te bénis, enfant de Ma passion. Va; accomplis ce pourquoi
Je t’ai créée: aimer et donner Mon Amour. Alors tu hériteras
de la couronne de gloire éternelle… (Alors, si tu ne Me
permets pas de te parler ainsi parce que c’est trop «compliqué
» pour toi, Je te dis: tu hériteras de Mes Bras et de Mes
baisers pour la vie éternelle.)
Voilà: es-tu heureuse ainsi?
Je ne veux pas que tu craignes.
Je t’aime et te bénis.
Jésus-Christ

Mardi 20 août 1996
Jésus le Christ te dicte: hors de Dieu, tu ne trouveras pas de
salut. Car J’ai attaché ton coeur au Mien, te liant à Moi pour
l’éternité. Je t’ai détachée de tout ce qui est mauvais à Mes
yeux, et t’ai donné du dégoût pour ce qui n’est pas bien.
256 MESSAGES DE CONVERSION DES COEURS
Maintenant, tu aurais beau t’y efforcer, tu ne trouverais
aucun attrait aux choses du monde.
Je t’ai laissé le goût des belles choses que J’ai créées, et cela,
Je ne te l’enlèverai pas car elles viennent de Moi. Mais pourtant,
ton désir de Moi surpassera ton goût pour ces belles
«choses» que Je te donne en plus.
Il ne saurait en être autrement pour ton âme que J’élève à
la contemplation; tu ne saurais Me décevoir en Me préférant
des âmes, des créatures, ou Ma création dans les choses que
Je te donne.
Tu seras toujours étrangère au monde qui t’entoure, parce
que tu as le coeur épris de Mon Sacré Coeur; aussi ne t’inquiète
pas: c’est Dieu, que Je suis, qui a voulu cela pour toi.
Il faut néanmoins que tu sois dans l’allégresse en Me servant
dans ce monde, car tu as été créée pour Me donner en
Ma tendresse aux âmes d’ici-bas. Cela te sera donné, cette joie
que Je veux en toi.
Pour que tu sois à Moi, J’ai dû épurer ton âme de tout joug
que le démon y avait mis pour te troubler et t’éloigner de
Moi. A présent, tu sauras être libre et t’affranchir de tout ce
qui n’est pas de Moi.
Sache bien, petite enfant, que les jougs des hommes ne
sauraient être imposés à ton âme. Quoi que tu aies enduré en
ton coeur dans ton enfance, crois bien que la liberté est ce que
J’ai donné de plus beau aux hommes.
Je ne t’ai pas «mise» dans un couvent, car ton refus d’obéir
à des âmes imparfaites t’aurait conduite au mal et à la persécution…
car tu n’aurais pu obéir à des lois sans amour… (et
pourtant il est bon d’obéir, dans les couvents, mais ton âme
faible et troublée par tant de défauts chez ceux et celles qui
MESSAGES DE CONVERSION DES COEURS 257
dirigent, t’aurait conduite à la rébellion et t’aurait empêchée
de Me trouver si profondément).
Aussi Je t’ai placée loin de tout joug humain, bon pour
certains et mauvais pour d’autres. Car certains coeurs ne se
conquièrent que par l’Amour et non par la réprimande.
Alors, petite âme, sens-toi libre à présent de M’adorer en
vérité, puisque cela est ton seul but. N’obéis aux hommes que
lorsque ton coeur est prêt pour le faire: il le sera pour les
choses importantes, car Je te donnerai la grâce pour cela, et
puis tu progresseras, peu à peu, dans les petites choses également.
Sens-toi libre en Moi, également, puisque Je suis si bon et
si tendre avec toi; en vérité, Je te le dis: Je n’ai pas pareille
enfant amoureuse en ce temps… Va. Je te bénis.
Jésus-Christ

Dimanche 25 août 1996
Jésus le Christ te dicte: la foi s’obtient dans le renoncement
total de la volonté personnelle. Plus tu M’offriras ton coeur en
désirant Ma volonté, et plus ta foi grandira. Car ton coeur vit
alors de Moi et en Moi, en pleine confiance, et alors il t’importe
peu que le résultat d’une demande soit dans un sens ou
dans un autre, car tu sais que Ma volonté sera faite, que Je
t’exaucerai toujours.
Parfois, Je mets dans ton coeur la paix et la certitude que
«quelque chose» sera; alors, tu dois croire jusqu’au bout,
quelles que soient les apparences…
C’est ainsi que grandit ta foi.
Désormais, Je te donnerai de plus en plus le renoncement
à toi-même, et la certitude en ton coeur que J’exaucerai ta
258 MESSAGES DE CONVERSION DES COEURS
demande — qui est Mon Esprit Saint en toi. Lorsque tu as
paix et joie, crois que cela vient de Moi, Jésus-Christ.
Peu à peu, ces certitudes intérieures deviendront si fortes
en toi, que tu sauras que Je te donnerai ce que tu as demandé.
C’est ainsi que Je te donnerai la foi totale que ton coeur désire.
Petite enfant, si tu savais la joie que tu Me donnes lorsque
tu écoutes Mon Coeur tendrement, en souriant… Je te bénis
de donner cette consolation à ton Dieu.
Sais-tu ce que tu es? Une âme faible qui devient forte dans
l’Amour si grand que Je lui porte…
Tu seras une âme forte et fidèle malgré toute faiblesse. Parce
que Je te chérirai tant que tu augmenteras ton zèle pour Me
servir: tu ne saurais faire autrement.
Veux-tu M’appartenir encore plus? Je te bénis. Tu deviens
grande, Ma petite enfant, et ta joie sera certaine.
Va. Je suis avec toi.
Jésus-Christ

Mardi 27 août 1996
Jésus le Christ te dicte: espère en Mon Amour si grand
pour toi; demande-le toujours aussi fort et il te sera donné en
abondance.
J’ai juré que Je te ferai Mienne entièrement, annihilant tous
les désirs de ton humanité, pour y mettre Mes désirs et Ma
volonté.
A présent Je t’ai détachée de tout ce qui ne vient pas de
Moi. L’ai-Je fait?
Alors regarde et ouvre les yeux enfin: qui aurait pu te dégoûter
ainsi de ce qui n’est pas de Moi, Jésus-Christ?
Oui, «Moi», enfant…
MESSAGES DE CONVERSION DES COEURS 259
Tes désirs humains, où étaient-ils? Dans tout ce que tu
faisais sans Me regarder. Désir d’accomplir par toi-même ce
que tu jugeais raisonnable de faire… même cela, Je te l’ai pris,
car Je désire que tu Me laisses tout faire en toi et avec toi… ta
joie est là dorénavant, dans ce que nous faisons ensemble…
Vois-tu ces arbres qui changent de couleur selon la saison?
Ils se laissent embellir et protéger par Dieu. Toi aussi, tu dois
te laisser aimer amoureusement par Mon Sacré Coeur; c’est ce
qui te rendra rayonnante et protégée. Mon Amour a ses «raisons
»: un jour, il te pare de sa tendresse exquise; l’autre jour
de sa paix et de sa joie; le troisième jour, il te donne de Me
porter en toi dans les persécutions que tu endureras — que
J’endurerai —, et enfin, le dernier jour, Mon Amour se révèle
encore davantage, afin que tu M’adores et Me serves.
Dans les quatre saisons de Mon Amour, il y a et aura toujours
la tendresse, car Je t’ai choisie pour Me déverser en toi,
rayonnant de Ma Gloire au travers de ton coeur.
Voici venir les jours où Je te ferai digne de Moi, parce que
tu ne Me craindras plus. Mon Amour aura brisé tes révoltes
car tu sauras que J’ai toujours eu le même désir pour toi: que
tu Me ressentes concrètement et sensiblement en chaque instant.
C’est Mon Coeur que Je donne en cette fin des temps…
Alors, tu verras que tu as toujours été la petite perle de
Mon Sacré Coeur, faite de crainte et de faiblesse, de timidité
et aussi de pureté de conscience, de désir de Dieu et de tendresse.
Va, à présent. Ton Dieu t’enlacera de Ses Bras lorsqu’Il descendra
te «voir» sur la terre, et alors, tu riras de bonheur et de
paix.
Crois-tu qu’il ne «faille» pas rire?
260 MESSAGES DE CONVERSION DES COEURS
Eh bien, Je ris, de temps à autre, avec Mes enfants toutpetits:
cela est bon ainsi, crois-Moi.
Je te bénis.
Jésus-Christ

Mercredi 28 août 1996
Jésus le Christ te dicte: sais-tu ce que Je fais de toi? Une
petite âme simple et pure, au service de son Dieu, par l’effet
de Son Amour infini et si grand pour elle.
Si enfant es-tu…
Pour que tu amènes les coeurs vers Moi, J’ai fait pleuvoir
sur toi l’immensité de Ma tendresse, de sorte que personne au
moment où tu vis, n’a conscience de la si grande bonté de
Mon Coeur.
Toi, tu sais «un petit peu», à présent, combien Je suis doux
et aimant. Tu sais — un peu — que, loin de te reprocher tes
faiblesses, Je les consume en te brûlant de Mon Amour infini,
pour que tu M’appartiennes toujours plus, ne te lassant jamais
de M’adorer.
Sais-tu ce que J’ai fait? Je t’ai attachée à Mon Sacré Coeur,
et ce, pour l’éternité.
Sais-tu? J’ai déversé tant de grâces en toi, que Je suis dans
l’émotion de te dire: Je t’ai apprivoisée, enfin… Le petit animal
sauvage ose enfin s’approcher de son Dieu car sa crainte
est sur le point de disparaître.
Ma bien-aimée, Je suis heureux lorsque tu oses être ce que
tu es, une enfant véridique — devant Moi; tu Me glorifies par
ton impuissance, ta fragilité, ton innocence et ta naïveté.
Sois toujours toi-même, petite âme, car ton seul désir est
de M’adorer. Ne crois jamais qu’il te faille être raisonnable
MESSAGES DE CONVERSION DES COEURS 261
sans coeur, comme les hommes qui Me servent sans Me regarder.
Toi, sois franche avec Moi. Dis-Moi toujours ce qui se passe
en toi, avec ton coeur d’enfant, et alors tu ressentiras Ma joie
en toi, joie de t’être donnée sans crainte et entièrement à ton
Dieu.
Je Me délecte dans ton innocence, dans ta «malpolitesse» à
Mon égard qui n’est que caractère d’enfant craintif et amoureux:
oui c’est vraiment cela…
Sais-tu pourquoi Je t’ai créée? Pour que tu Me fasses sourire
de gaieté, et que tu Me consoles de voir tant d’hommes qui
se jouent de Moi.
Crois-tu que Je te laisse un jour?
Je désire te dire: aussi petite que toi, Je n’en ai pas beaucoup;
aussi fragile et incapable, J’en ai encore moins, et aussi
prête que toi à entendre Ma tendresse, Je n’en ai pas ici-bas,
en ce moment.
Si tu savais comme Je t’aime…
Comme Je brûle de te dévoiler Mon Amour…
Ne me crains plus, petite âme, afin que Je puisse te donner
tout ce que tu M’as demandé:
Mon Sacré Coeur «en entier»!!!
Je t’aime.
Jésus-Christ

Mardi 3 septembre 1996
Jésus le Christ te dicte: tu es «à Moi», Me dis-tu… Oui, Je
t’ai faite Mienne pour la vie éternelle. Personne ne te reprendra
des Mains de ton Créateur.
262 MESSAGES DE CONVERSION DES COEURS
Sais-tu pourquoi Je suis heureux? Parce que ta foi grandit
et alors tu Me permets de te donner Ma joie. Cela Me ravit, de
te combler démesurément…
Ecoute maintenant…
Le père qui te guide restera à la basilique de Mon Coeur
Sacré, à Montmartre. Moi, le Dieu de tout ce qui est, te le dis
encore dans ce message. Il devra Me servir et honorer Mon
Nom dans ce lieu que Je bénis.
Dans quelque peu de temps, le Message que Je te donne
(Ma tendresse) sera dévoilé de manière prodigieuse aux âmes
de ce temps. Il te faudra travailler avec ton père spirituel à ce
que Je désire de vous.
Ferez-vous cela pour Moi, Jésus-Christ? Oui, vous le ferez,
malgré les persécutions dont vous serez victimes. Elles seront
Ma Croix pour vous, mais vous aurez tant de joie à la porter
que vous bénirez votre Dieu trois fois saint…
Je te bénis. Porte Mon Message à l’extrémité de la terre et
Je serai heureux, avec toi, Ma petite âme d’enfant.
Jésus-Christ

Mercredi 4 septembre 1996
Jésus le Christ te dicte: en paix tu dois être, en chaque
instant, Mon petit instrument.
Décidément, Je ferai tout en toi, jusqu’au moindre détail,
car tu n’es pas capable non plus de trouver la paix de toimême.
Et cela Me ravit, car Je peux alors te nourrir en Me penchant
sur toi, car sinon tu ne survivrais pas. Je suis obligé de
laisser Mes trésors affluer sur toi, parce que tu Me désires et
que Je te désire entièrement Mienne.
MESSAGES DE CONVERSION DES COEURS 263
Mais, vois-tu, tu dois Me promettre de ne plus douter de
Mes cadeaux pour toi: tu ne dois plus croire que Je te demande
de Me donner ce que tu n’as pas.
Vis donc en paix et souriante, petite âme, car ton Dieu te
comblera de tout ce qu’Il te demande. Cela est l’effusion de
Mon Esprit Saint dont Je te parlais.
Il vous donnera la vie et toute chose à partir de l’instant où
vous Me désirerez, Moi, le Dieu trois fois saint.
Dans quelque temps, tu comprendras que ton Dieu te possédait
entièrement en ce moment, et que ton seul défaut était
d’en douter.
Va. Je te bénis, petite enfant que Je chéris tant.
Jésus-Christ

Jeudi 19 septembre 1996
(arrivée de Jean-Paul II à Tours)
Jésus le Christ te dicte: sois la petite reine de Ma tendresse,
toi, Ma petite enfant bénie. Sois toute à Moi afin que Je puisse,
en te comblant, combler le monde. Donne-toi toute à Moi,
afin que Je transparaisse en toi, t’illuminant de Ma joie et de
Ma douceur.
Douce enfant, regarde-Moi et dis-Moi: as-tu souri quelquefois
en Me ressentant souriant — quand Je te donne de
Me voir ainsi avec les yeux de l’esprit?
Oui, tu as souri, te demandant parfois pourquoi, car tu ne
t’y attendais pas. Eh bien, c’était Moi, Jésus-Christ, qui transparaissais
en toi ainsi: Je souriais, et Mon sourire se reflétait
en toi, que Je porte en Moi…
264 MESSAGES DE CONVERSION DES COEURS
Vois-tu, quand ton âme est abandonnée à Mon Esprit-
Saint, Celui-ci demeure en toi et vit en toi, Me donnant de
rayonner Ma Présence à travers toi.
(Si tu souris parce que Je te donne Ma paix, ne doute pas…
car le démon ne fait pas sourire…)
Je te donne Mon Esprit-Saint, afin qu’Il fortifie ta foi et te
rende Mienne entièrement; qu’Il te donne ainsi de ne plus
jamais Me craindre; et qu’enfin, Il te donne de prophétiser
dans ton pays, et «ailleurs» encore, ce que Je désirerai, Moi,
Jésus-Christ. Il t’apportera le zèle pour Me servir et une foi
débordante de tendresse et d’amour pour ton Jésus que tu
aimes tant déjà. Désormais, et de plus en plus, Je Me manifesterai
en toi, te donnant au monde pour le combler de Mes
bienfaits, lui donnant ainsi de revenir à Moi.
Marie, ta maman du ciel, veillera sur toi en toute heure: Je
t’ai confiée à elle particulièrement, pour qu’elle protège ta
mission et ceux que Je te donne d’aimer (…)
A présent, regarde-Moi et écoute: tu seras de plus en plus à
Ma ressemblance… Veux-tu l’être? Je te donnerai Ma Présence
d’Amour qui ne te quittera pas: Je te l’ai souvent dit, oui…
Mais maintenant, tu vas Me comprendre et aussi Me consoler
de t’avoir vue si triste parce que «Je te manquais».
Les ténèbres spirituelles ne seront pas, dans les années à
venir, pour les petits enfants qui auront accepté d’être purifiés
dans Mon Amour: la nuit ne sera plus alors, car le règne
de Jésus dans la Gloire est bien la Présence constante du
Christ Jésus que Je suis, dans les coeurs.
OEuvre avec courage — Mon courage —, car les persécutions
ne tarderont pas d’arriver sur toi, mais elles t’effleureront,
tant tu Me seras unie et fidèle, tant Je mettrai de joie en
toi.
MESSAGES DE CONVERSION DES COEURS 265
Va, petite âme que Je préfère.
Que Mon Pierre bien-aimé — Jean-Paul II — affermisse ta
foi sur ce que Je désire de toi. Ecoute-le pendant qu’il est dans
ton pays, et aime-le. Je le bénis, et Je te bénis.
Jésus-Christ

Mardi 29 octobre 1996
Jésus-Christ te dicte: voici venir le temps de la moisson…
Le Fils de l’homme vient, accompagné de Ses anges, afin de
trier le bon grain de l’ivraie. C’est ainsi que J’appelle ce moment
où Je viendrai, réjouissant les bons et faisant fuir les
mauvais là où ils pourront se cacher.
Bientôt, Mon jour sera là. Eclairé d’une lumière subite, le
monde verra et comprendra ce qu’il a fait.
Voilà le jour de Marie, en ce temps: comme une étoile radieuse,
elle viendra, assistera ses enfants en cette heure de
danger, et ensemble, ils vaincront le mal.
La Vérité tonnera, et elle sera écoutée de tous les hommes
de la terre. Alors, le mal à l’oeuvre dans les âmes mauvaises,
essaiera de brûler Mes anges, mais cela ne sera pas: ces derniers
vaincront, et leur victoire dépassera l’entendement humain.
Bientôt, Je serai là, auprès de vous, Mes bien-aimés: ce qui
sera frayeur pour les uns sera douceur pour les autres. Aussi,
convertissez-vous en venant à la Lumière, que Je Suis, afin
que Je vous montre ce que vous êtes réellement: Je vous montrerai
vos erreurs, et vous ramènerai dans le droit chemin.
Vous ne pouvez dire: «je suis dans le droit chemin», si vous
ne Me le demandez pas, dans la prière… Vous prétendez souvent
M’aimer, mais vous vivez esseulés de Moi, sans Me re266
MESSAGES DE CONVERSION DES COEURS
garder. Qui suis-Je pour vous? Un ami ou un Dieu lointain et
inabordable?
Je vous aime, Moi, Jésus-Christ… Je suis là, auprès de vous,
vous attendant. Un regard de vous et Je Me penche sur vos
plaies et vous ramène à la Vie. Ne pensez plus détenir la vérité,
et la raison, et l’intelligence, vous, hommes de science, les
«grands» de ce monde, car vous êtes bien loin de Mon Royaume,
malgré toutes vos connaissances…
Oui, vraiment, le plus petit d’entre vous, le plus pauvre de
culture et de science, le plus démuni et le plus oublié sera
avant vous dans le «ciel».
A présent, vous avez foi que Dieu existe, mais alors pourquoi
ne mettez-vous pas en pratique Ses commandements
d’Amour? Est-ce Dieu que vous servez, ou les hommes? Posez-
vous la question, et demandez-Moi de l’aide: Je vous la
donnerai, vous soignerai, vous chérirai…
Je vous bénis, vous qui êtes de bonne volonté.
Jésus-Christ

Mardi 19 novembre 1996
Jésus-Christ te dicte: laisse-Moi oeuvrer en toi. Ceci est
pour le monde, enfant, et non pour toi aujourd’hui. Ecris:
Lorsque le jour se lèvera, le matin de Ma Venue, de Mon
Retour, les oiseaux chanteront leurs cris de joie, les fleurs
embaumeront de toute leur saveur et les hommes fidèles
M’acclameront comme des enfants, tant ils seront heureux.
Mais vous, hommes de peu de foi, vous aurez beau vous
cacher dans les meilleurs recoins de ce monde, Mon regard
vous transpercera comme du feu. Vous aurez beau vous cacher:
vous Me verrez et alors la peur sera sur vous, car vous
comprendrez combien vous M’avez haï et déshonoré: vous
MESSAGES DE CONVERSION DES COEURS 267
comprendrez combien vous avez été fourbes et désobéissants
en prétendant faire Ma volonté qui était en fait votre volonté.
C’est à vous, hommes de ce siècle, que Je M’adresse, et
spécialement aux hommes d’Eglise, quels qu’Ils soient.
Vous n’avez pas voulu être Mes disciples; encore moins
Mes apôtres. Vous voulez être orgueilleux et M’abaisser à accepter
vos erreurs et péchés; vous ne Me servez pas; vous vous
servez. Vous êtes obtus, durs, et cruels. Vous, Mes prêtres que
J’ai «ordonnés», Je vous ai fait Miens lorsque vous avez reçu
votre habit, et vous, vous M’avez laissé, abandonné.
Je suis las de tous vos méfaits. Je suis las de vous voir conduire
Mes agneaux sur des chemins erronés et humains. Votre
orgueil n’a fait que croître durant ces années…
Qui êtes-vous donc? Des anges au service de Dieu ou des
démons? Vous devriez y réfléchir.
Vous tous, qui vous croyez des prêtres, des évêques, des
cardinaux importants et nécessaires, sur le bon chemin, vous
n’êtes que des rapaces sauvages et méchants qui ne pensez
qu’à faire le mal.
Je vous dis: vous n’êtes pas Miens si vous ne faites pas Ma
volonté: vous ne priez pas avec votre coeur, vous ne Me donnez
pas vos péchés, vous ne Me servez pas comme Je le désire:
vous M’ignorez et n’êtes pas en communion avec Moi.
Lequel de vous désire M’ouvrir son coeur et M’avouer qu’Il
ne Me connaît pas ni ne Me désire? Lequel de vous a véritablement
soif de Moi en chaque instant?
Non, vous êtes bien trop occupés à vos réunions et à vos
oeuvres de bienfaisance qui ne sont pas bonnes parce que sans
Moi lorsque vous les faites.
Je vous aime et vous Me manquez cruellement.
268 MESSAGES DE CONVERSION DES COEURS
Va, petite enfant… Mes prêtres sauront la Vérité; ensuite,
ils changeront, ou alors Je Me «fâcherai» vraiment.
Je te bénis.
Jésus-Christ

Dimanche 22 septembre 1996
Jésus le Christ te dicte: sais-tu ce que signifie «aimer»? C’est
être passionné jusqu’à donner sa vie. C’est avoir le coeur brûlant
de tendresse pour «l’autre». L’amour véritable brûle en
tout instant.
Passionné, ton amour doit l’être, pour Jésus-Christ, que Je
suis. Pour les hommes, il doit être divin, c’est-à-dire passionné
par Moi, Jésus, en eux, mais pas pour la créature ellemême…
car tu ne dois adorer que ton Dieu.
L’amour que Je désire de toi, c’est le don complet de ton
coeur à Mon Coeur. Sans Moi, ton coeur ne peut pas vivre: en
Moi, il s’épanouira et sera heureux, fortifié par l’Amour que
Je Suis.
Bientôt, ton coeur apprendra à servir les autres; ce que tu
ne sais faire que modérément à présent, tant J’ai voulu te
donner de vivre le premier commandement avant tout.
Car, vois-tu, bien souvent, les hommes se glorifient de pratiquer
le second commandement en «agissant» pour les
autres, sans vivre le premier qui est: «adore ton Dieu», et qui
conditionne les suivants…
Personne ne peut prétendre pratiquer Mes commandements,
s’il n’adore pas… Car alors l’orgueil est là, de prétendre
être bon sans vivre l’union profonde avec le Créateur de
toute chose.
Mais maintenant, Je reviens, fortifier Mon Eglise en lui
disant avec fermeté que Je la veux sainte; elle M’écoutera et
MESSAGES DE CONVERSION DES COEURS 269
connaîtra le bonheur. Le coeur revient habiter dans les âmes;
ces dernières sauront alors que le premier commandement:
«adore ton Dieu», n’aurait jamais dû être oublié.
Va, Je te bénis et avec toi, les âmes qui Me désirent avant et
plus que tout.
Jésus-Christ

Dimanche 7 décembre 1996
Jésus le Christ te dicte: dans Mon Coeur, il y a de la place
pour la toute petite enfant que J’ai trouvée, et que tu es. Il y a
la place pour tout ce que tu es, avec tes craintes et tes faiblesses,
et non seulement pour tes qualités.
Vois-tu, lorsque J’embrasse une âme dans Mon Amour, Je
ne l’aime pas seulement pour ce qu’elle fait de bien. Je l’aime
avec tout ce qu’elle a, vraiment, et si elle Me désire plus que
tout, Je bénis même ses faiblesses qui Me permettent de l’approcher
pour la combler davantage.
Pour toi, J’aurai fait des folies, te dirai-Je lorsque Je viendrai
te chercher… tant Je t’aime. Et pourtant Je t’ai laissée affronter
de cruelles épreuves, mais avec tout cela — ces souffrances —
, tu vas comprendre que J’aime tout de toi, et non une seule
partie…
Que Mon Amour est fort pour les âmes toute-petites, et
comme Je souffre de les épurer par le feu pour qu’elles comprennent
que Je les aime vraiment…
Tu sais, tu n’es pas la seule âme faible qui se dit et s’est dit:
tant de souffrances sont certainement dues à la méchante
âme que Je suis…
Eh non, pourtant… ces souffrances ne sont dues qu’au
manque de confiance en Ma Miséricorde et Mon Amour infinis.
270 MESSAGES DE CONVERSION DES COEURS
Mais voici que ta souffrance prend fin, car Mon Amour
posé délicatement sur ton coeur seul est capable de te guérir
et de te faire Mienne entièrement.
Cela est pour les âmes telles que toi: si tu Me désires, si ton
«rêve» est de posséder l’Amour infini, alors laisse-toi combler
avec toutes tes faiblesses et ne crois pas que tu ne peux rien
obtenir de Moi parce que tu es trop «mauvaise».
Va. Je te bénis, Ma petite Françoise. Sois en paix.
Jésus-Christ

Dimanche 15 décembre 1996
Jésus-Christ te dicte: dans aussi peu de force — en toi — Je
Me manifesterai prodigieusement.
Parce que tu n’as rien, que crainte et doute, et souffrance,
Je viendrai annihiler ton «moi» profond qui est tel, et Je te
comblerai de Mes bienfaits pour que Je sois en toi: foi, espérance,
charité et joie. (Tout cela, Je te le donnerai, à toi qui
souffres en ce moment, petite enfant, de regarder ton bébé
malade…)
Mais à présent, il faut que tu Me fasses confiance: Je
n’abandonne pas un seul instant les bien-aimés de Mon
Coeur divin: Je suis avec eux en tout.
Pour que tu vives et respires, il faut que tu voies et sentes
l’Amour de ton Dieu: il faut que tu Me permettes de rayonner
en toi. Alors, pour cela, écris avec Moi, autant que Je te le
demande, et nourris Mon peuple affamé: Je te promets que
cela ne sera pas vain et que ton désir de Dieu sera comblé
ainsi au plus haut point. Travaille à Me servir, et Moi, Je
M’occuperai de toi et des tiens.
Sois docile à l’action de Mon Esprit Saint, toi que J’ai choisie
avec tant de tendresse… Va là où ton coeur te demande et
MESSAGES DE CONVERSION DES COEURS 271
ne crains rien: tout désir profond de ton coeur vient de Moi,
Jésus-Christ. Je te bénis.
Jésus-Christ

Lundi 16 décembre 1996
Jésus-Christ te dicte: Je t’aime si fort que Je vais te dire un
secret (!): si Je ne veux pas que tu écrives, J’arrête ta main
comme ceci (…) Vois-tu? Alors, crois: pas un mot n’est écrit
par toi-même, seule, et sans Ma volonté.
Avec ce charisme que Je t’ai donné il y a maintenant près de
trois ans, tu crois encore parfois que Je te laisse écrire sans
Moi, ou plus exactement, que Je te laisse écrire des mots qui
viendraient de toi…
Eh bien, non! rien ne vient de toi dans ce que J’écris avec ta
main, et cependant Je laisse l’Esprit Saint te dire en «français»
ce que Je désire que nous écrivions. Mon Esprit-Saint est Ma
parole, enfant…
Alors, parfois tu te poses la question de savoir si ce que tu
entends vient de Moi, ou de toi; mais Je veux te dire ceci, afin
que tu ne doutes plus, même par instants: tout ce que Je te
donne et te permets d’écrire — chaque mot — vient de Moi,
Jésus-Christ. Ton imagination ne saurait se mêler à Mes
écrits: Je ne le permets pas.
Aussi, ne te permets plus de douter, même lorsque tu te
sens éloignée de Moi: Je garde ta main en chaque instant de ta
vie, et la contrôlerai sans cesse.
Je vais te dire ceci également: tu t’es souvent demandé
pourquoi Je guidais ta main même lorsque Je ne te dicte pas
Mes messages et cela en tout temps; eh bien, Je t’ai trouvée si
faible, si désireuse de Ma Présence, que J’ai dit: plus jamais,
elle n’écrira d’elle-même, seule et se sentant isolée: doréna272
MESSAGES DE CONVERSION DES COEURS
vant, Je guiderai sa main, Moi, Jésus-Christ, pour tout ce
qu’elle entreprendra et spécialement pour écrire.
Voilà: ne cherche plus donc pourquoi tu n’écris plus jamais
avec tes forces: dorénavant, quoique tu sois libre d’écrire ce
que tu veux, tu écris avec Mes forces.
Je te bénis. Sois sage et ne doute plus, à présent.
Jésus-Christ

Jeudi 19 décembre 1996
Jésus-Christ te dicte la conclusion de ce premier livre de
Messages de conversion des coeurs.
Enfant, tu as vu la puissance de la Gloire de Dieu, que Je
Suis, et que J’ai manifestée en toi en te donnant ces écrits
pour le monde et pour toi.
Ces écrits, Je te les ai donnés pour que tu apportes Ma
tendresse au monde, en leur indiquant la route pour devenir
heureux…
Car Dieu vous veut heureux, enfants…
A présent, tu iras et donneras en paroles, aussi, car ce que
J’ai écrit… Je te donne de le posséder dans ton coeur, pleinement,
et de le répandre là où Je t’enverrai, dans les assemblées
que Je formerai… (Ne doute pas; Je Suis Jésus-Christ, Fils de
Dieu et de Marie; ces assemblées, Je les formerai, et tu les
nourriras avec ce que Je te donnerai…)
Voilà: donne tout cela à l’éditeur de Mon livre — que J’ai
choisi (!!!) — et dis-lui que Je le bénis de contribuer au don
de Mon Saint Esprit pour le monde, en aidant selon ses
moyens.
Je vous garde et vous bénis, enfants qui participez à cette
oeuvre.
Jésus-Christ

Admin
Admin

Messages : 109
Date d'inscription : 26/08/2012

Voir le profil de l'utilisateur http://latendressededieu.lebonforum.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum